Wolff : Verstappen doit être vu comme le favori de la course

Le directeur exécutif de Mercedes, Toto Wolff, a déclaré que Max Verstappen devait être considéré comme le favori pour la victoire au GP d'Espagne 2020 au vu de son rythme sur les longs relais.

Wolff : Verstappen doit être vu comme le favori de la course

Mercedes a de nouveau verrouillé la première ligne lors des qualifications du Grand Prix d'Espagne 2020 de F1. Mais l'écurie allemande avait fait de même le week-end dernier lors du GP du 70e Anniversaire à Silverstone avant d'être battue par Max Verstappen et Red Bull Racing, dont la RB16 a mieux géré ses gommes que les W11.

Lire aussi :

À Barcelone ce vendredi, les simulations de longs relais ont suggéré qu'une bataille serrée aurait lieu en course, en dépit de l'écart de 0,7 seconde en qualifs. Et pour Toto Wolff, même si son écurie n'a pas rencontré le blistering qui lui a coûté cher en Angleterre, Verstappen a démontré qu'il était l'homme à battre sur les longues distances.

"La seule similitude entre Silverstone et Barcelone cette semaine, ce sont les températures ambiante et du circuit. La piste en elle-même est très différente, donc nous ne nous attendons pas au même problème blistering qu'à Silverstone. Mais, néanmoins, [il y aura] plus de dégradation et de surchauffe."

"Je crois que cette Red Bull maîtrise très bien ces conditions. Malgré tout, je pense que le travail qui a été fait pendant la semaine et d'hier à aujourd'hui [de vendredi à samedi] a été bon. Nous avons progressé et c'est le plus important. J'espère que nous pourrons lui en donner pour son argent. Max doit clairement être vu comme le favori, sur la base des longs relais d'hier."

Lire aussi :

En Grande-Bretagne, l'un des éléments clés de la victoire de Verstappen avait été son départ sur les composés les plus durs, qui lui avaient permis de réaliser un premier relais long et performant quand les Mercedes, chaussées de mediums, ont vite été limitées dans leur rythme et par le cloquage. Ce samedi, Red Bull n'a pas tenté cela, le Néerlandais expliquant que les gommes tendres pourraient tenir la distance.

Wolff a indiqué que Mercedes n'était pas non plus très inquiet à l'idée d'utiliser ces pneus en course et que le choix des mediums n'aurait pas apporté de grands avantages. "En fin de compte, personne n'a choisi de démarrer sur les mediums [en Q2] parce que les tendres semblent être de très bons pneus. Ça n'apporte pas beaucoup d'avantage de ne pas démarrer avec les tendres, à moins d'être en dehors du top 10."

partages
commentaires
Duels en qualifications : le point après le GP d'Espagne

Article précédent

Duels en qualifications : le point après le GP d'Espagne

Article suivant

Déçu, Steiner déplore l'absence de mode moteur qualifs sur la Haas

Déçu, Steiner déplore l'absence de mode moteur qualifs sur la Haas
Charger les commentaires
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021