Résumé de course
FIA F2 Red Bull Ring

Bortoleto vainqueur en Autriche, Hadjar sur le podium

Gabriel Bortoleto (Invicta) s'est imposé lors de la course principale de Formule 2 en Autriche. Il devance Franco Colapinto (MP) et Isack Hadjar (Campos).

Gabriel Bortoleto, Invicta Racing

Gabriel Bortoleto, Invicta Racing

Photo de: Formula Motorsport Ltd

Samedi, Oliver Bearman (Prema) s'est imposé lors de la course sprint à Spielberg. Dans le même temps, Paul Aron (Hitech) a conservé la tête du championnat grâce à son podium, augmentant son avance sur Isack Hadjar (Campos) à 16 points. Le Français n'a terminé que 13e et n'a donc ramené aucun point. Idem pour son compatriote Victor Martins (ART) qui a tout de même accroché le top dix.

Ce dimanche, Isack Hadjar a l'occasion de reprendre pas mal de points puisque le pilote Campos s'élance de la septième place, deux positions derrière Paul Aron, leader du championnat. Victor Martins part de la même place que la veille, 13e. C'est Dennis Hauger (MP) qui part en pole position. Il devance Joshua Dürksen (PHM) et Gabriel Bortoleto (Invicta).

Hauger cale, Dürksen part en tête

Ça a très mal débuté pour Dennis Hauger, poleman, qui a calé sur la grille de départ lors du lancement du tour de formation. Jak Crawford (Dams) et Kush Maini (Invicta) ont également été victimes de ce problème et partent de la voie des stands. 

C'est donc Joshua Dürksen qui a pris la tête au premier virage, suivi de Gabriel Bortoleto et Franco Colapinto. Isack Hadjar a pris le meilleur sur Barnard, se retrouvant à la cinquième place derrière son rival au championnat, Paul Aron. Victor Martins a également pris deux places au départ, pour pointer à la 11e place. 

Cependant, le Français n'a pas pu résister à Richard Verschoor, reculant à la 12e place puis à la 13e place, doublé par Enzo Fittipaldi. Devant, Gabriel Bortoleto s'est montré plus rapide que le leader, avant de prendre les commandes au quatrième tour.  Dans la lutte au championnat, Isack Hadjar s'est montré très pressant sur son rival, pour le gain de la quatrième place. Toutefois, le pilote Campos n'a pas su prendre le meilleur et a même perdu du temps dans les tours suivants.

Timing parfait pour Pepe Martí, qui prend les commandes

Le jeu des arrêts au stand a débuté à la fin du septième tour. Dans le même temps, Franco Colapinto est revenu très fort dans les échappements du leader, celui-ci s'arrêtant à la fin du huitième tour. 

À la fin de la première salve d'arrêts au stand, c'est Pepe Martí (Campos) qui a pris les commandes virtuelles après un arrêt anticipé lors de la très courte Virtual Safety Car, suite à l'abandon de Zane Maloney (Rodin). Bortoleto est ressorti à la seconde place, devant Isack Hadjar, qui a réussi a ressortir devant Dürksen et Aron. Cependant, neuf pilotes ne s'étaient pas encore arrêtés.

Bortoleto, leader définitif

Au 18e tour, Paul Aron a pris le meilleur sur Dürksen afin de prendre la quatrième place virtuelle. Deux tours plus tard, au 20e, Bortoleto a repris virtuellement la tête en passant facilement Martí. Dans le même temps, Bearman a été contraint d'abandonner suite à un problème moteur, lui qui avait remporté la course sprint la veille. 

Lors de sa remontée sur Bortoleto, Isack Hadjar s'est retrouvé bloqué derrière son coéquipier chez Campos, Pepe Martí. Après plusieurs tentatives, le Français a pu passer devant son coéquipier, qui l'a laissé passer. Au 30e tour, Hadjar a pu revenir à moins de deux secondes de Bortoleto, ce dernier se retrouvant bloqué derrière O'Sullivan et Crawford. 

Après l'arrêt des neuf derniers pilotes, Bortoleto a pris les commandes, devant Hadjar et Martí, tandis que Victor Martins intégrait le top dix. À trois tour du terme, après avoir éliminé Paul Aron, Franco Colapinto a fondu sur les deux pilotes Campos. Il s'est tout d'abord défait de Martí par l'extérieur au virage 4 puis Hadjar un tour plus tard au virage 3.

Gabriel Bortoleto s'impose en Autriche, il devance Franco Colapinto et Isack Hadjar. Victor Martins termine là où il a commencé, à la 13e place.

Austria Autriche F2 2024 - Course Principale

   
1
 - 
4
   
   
1
 - 
2
   
P. Pilote # Tours Heure Intervalle km/h Stands Points Abandon Bonus
1
G. Bortoleto Invicta Racing
10 40

-

    1      
2 Argentina F. Colapinto MP Motorsport 12 40

+4.200

4.2

4.200   1      
3 France I. Hadjar Campos Racing 20 40

+5.500

5.5

1.300   1      
4
P. Martí Campos Racing
21 40

+6.000

6.0

0.500   1      
5 Brazil E. Fittipaldi Van Amersfoort Racing 14 40

+11.300

11.3

5.300   1      
6
P. Aron Hitech Pulse-Eight
17 40

+11.400

11.4

0.100   1      
7
J. Duerksen PHM AIX Racing
24 40

+12.500

12.5

1.100   1      
8 Belgium A. Cordeel Hitech Pulse-Eight 16 40

+22.500

22.5

10.000   1      
9
T. Barnard PHM AIX Racing
25 40

+27.600

27.6

5.100   1      
10 United Kingdom Z. O'Sullivan ART Grand Prix 2 40

+32.100

32.1

4.500   1      
11 United States J. Crawford DAMS Lucas Oil 7 40

+32.200

32.2

0.100   1      
12 France V. Martins ART Grand Prix 1 40

+32.600

32.6

0.400   1      
13 Norway D. Hauger MP Motorsport 11 40

+33.400

33.4

0.800   1      
14 Italy A. Antonelli Prema Powerteam 4 40

+34.700

34.7

1.300   1      
15 United States J. Correa DAMS Lucas Oil 8 40

+35.100

35.1

0.400   1      
16 Mexico R. Villagomez Van Amersfoort Racing 15 40

+49.700

49.7

14.600   1      
17 India K. Maini Invicta Racing 9 40

+51.400

51.4

1.700   1      
18 Czech Republic R. Staněk Trident 23 40

+55.400

55.4

4.000   1      
dnf Japan R. Miyata Rodin Motorsport 6 34

6 laps

    2   Abandon  
dnf Netherlands R. Verschoor Trident 22 21

19 laps

    2   Abandon  
dnf United Kingdom O. Bearman Prema Powerteam 3 20

20 laps

    1   Abandon  
dnf Barbados Z. Maloney Rodin Motorsport 5 4

36 laps

        Abandon  

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Bearman s'impose en sprint en Autriche, pas de points pour les Français
Article suivant Antonelli signe son premier succès en F2 sous la pluie en sprint

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France