Formule 1
07 août
EL3 dans
08 Heures
:
49 Minutes
:
52 Secondes
MotoGP
24 juil.
Événement terminé
07 août
EL3 dans
06 Heures
:
44 Minutes
:
52 Secondes
WSBK
31 juil.
Événement terminé
07 août
SBK EL3 dans
06 Heures
:
49 Minutes
:
52 Secondes
Formule E
C
E-Prix de Berlin III
08 août
EL1 dans
05 Heures
:
49 Minutes
:
52 Secondes
WEC
13 août
EL1 dans
5 jours
C
Bahreïn
19 nov.
Prochain événement dans
102 jours
WRC
04 sept.
Prochain événement dans
26 jours
18 sept.
Prochain événement dans
40 jours

Vainqueur à Bakou, Aitken espère désormais jouer le titre

partages
commentaires
Vainqueur à Bakou, Aitken espère désormais jouer le titre
Par :
7 mai 2019 à 15:35

Auteur d'un week-end presque parfait à Bakou, Jack Aitken compte continuer sur cette lancée pour se propulser vers le titre de Formule 2.

Jack Aitken, CAMPOS RACING
Jack Aitken, CAMPOS RACING
Jack Aitken, CAMPOS RACING
Jack Aitken, CAMPOS RACING franchit la ligne
Jack Aitken, CAMPOS RACING
George Russell, ART Grand Prix, Jack Aitken, ART Grand Prix

La saison 2018 a fait beaucoup de mal à la réputation de Jack Aitken, jadis double Champion de Formule Renault, qui a longtemps été le principal rival de son coéquipier George Russell pour le titre GP3 2017 mais n'a jamais été au niveau de son compatriote l'année suivante en F2, les deux hommes ayant tous deux rejoint l'échelon supérieur chez ART Grand Prix : l'un a remporté le titre, l'autre n'a pu faire mieux que la 11e place du classement.

"Les 12 derniers mois ont été très difficiles par moments, parce qu'on cherche une réponse partout : l'équipe, la chance, soi-même", reconnaît le pilote d'essais Renault pour Motorsport.com. "Bien sûr, j'ai étudié de près beaucoup de choses de mon côté. Ce n'est pas comme si, parce que j'ai gagné ce week-end, toutes ces questions étaient résolues – ce n'est pas si simple. Ça ne l'est jamais, mais c'est un pas dans la bonne direction. Je pense que nous connaissons mieux ce que je voulais de l'équipe, nous apprenons encore un peu à nous connaître."

Lire aussi :

Tandis que le Champion Russell a rejoint la Formule 1 chez Williams, Aitken a rempilé en F2, cette fois avec une équipe bien moins huppée, Campos Racing. La dernière victoire de la structure d'Adrián Campos datait déjà d'il y a trois ans. Et pourtant, il est parvenu à remporter la Course Principale à Bakou, qui plus est avec le meilleur tour, avant de remonter de la huitième à la troisième place le dimanche. De quoi booster son moral, à n'en pas douter.

"Je savais que le potentiel était là, sinon je ne serais pas là, et ils étaient tous très satisfaits [chez Campos]", poursuit l'Écossais-Coréen. "J'espère que ça deviendra un peu plus fréquent au fil année, ils sont plus que capables de jouer le titre. Les gens ne leur donnent peut-être pas – à eux et à d'autres écuries en milieu de tableau – les louanges qu'ils méritent. Espérons pouvoir en gagner d'autres."

Propos recueillis par Jack Benyon

De Vries n'est plus lié à McLaren

Article précédent

De Vries n'est plus lié à McLaren

Article suivant

La F2 va adopter les pneus 18" un an avant la F1

La F2 va adopter les pneus 18" un an avant la F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2
Pilotes Jack Aitken
Équipes Campos Racing
Auteur Benjamin Vinel