Résumé de course
FIA F2 Barcelone

Victor Martins remporte la course sprint à Barcelone

Victor Martins (ART) s'est imposé lors de la course sprint de Formule 2 à Barcelone. Sur le podium, il devance Kush Maini (Invicta) et Juan Manuel Correa (DAMS).

Victor Martins, ART Grand Prix

Victor Martins, ART Grand Prix

Photo de: Simon Galloway / Motorsport Images

Après une petite parenthèse américaine au Canada, la Formule 2 fait son retour un mois après la dernière manche à Monaco. Vendredi, le week-end a débuté par la séance de qualifications qui a vu Paul Aron réaliser la pole position. Le pilote estonien, rookie et leader du championnat, a devancé Jak Crawford et Franco Colapinto. Qualifié onzième, Isack Hadjar s'élance dixième en course sprint en raison de la pénalité de Joshua Dürksen, tandis que Victor Martins, neuvième, part de la deuxième place ce samedi, en raison de la traditionnelle grille inversée.

Victor Martins s'envole au départ

Deuxième derrière Kush Maini (Invicta) sur la première ligne de la grille, Victor Martins (ART) a pris le meilleur départ possible en s'emparant de la première place dès les premiers mètres de la course. Le poleman, quant à lui, a perdu cinq places au départ avant d'en récupérer deux au début du second tour. Derrière, Isack Hadjar (Campos) a gagné deux positions, pointant à la huitième place à l'issue des deux premières boucles.

Pilote le plus rapide dans les premiers tours, Ritomo Miyata (Rodin) s'est montré très menaçant dans les rétroviseurs de Victor Martins. Les deux hommes se sont échappés du reste du groupe à plus de deux secondes. Après sept tours, le pilote français est passé au-delà de la seconde d'avance sur Miyata, l'éjectant de sa zone DRS. 

Son compatriote, Isack Hadjar, s'est retrouvé bloqué derrière Andrea Kimi Antonelli (Prema). Tentant une manœuvre au bout de la ligne droite des stands, sans succès, le Français s'est plaint d'un décalage trop tardif du jeune pilote italien. Le coéquipier de ce dernier, Oliver Bearman, a vécu dix premiers tours très compliqués, se retrouvant en dernière position, avant d'abandonner quelques tours plus tard.

Victor Martins tout en gestion

Après plusieurs tentatives, Isack Hadjar est parvenu à se défaire du pilote Prema suite à un gros freinage dans le premier virage lors du 12e tour. Antonelli s'est également fait surprendre par Jak Crawford qui a pris le meilleur dans le virage quatre. À la mi-course, Victor Martins comptait toujours un peu plus d'une seconde d'avance sur Ritomo Miyata, un écart augmentant à plus de deux secondes au début du 17e tour.

Au 20e tour, alors qu'Hadjar perdait sa septième place au profit de Jak Crawford, Kimi Antonelli reculait au dixième rang après une manœuvre de Dennis Hauger (MP). Dans cette course sprint, beaucoup de pilotes ont été sanctionnés pour avoir dépassé les limites de la piste, dont Ritomo Miyata. 

À l'issue des 26 tours de course, Victor Martins est passé sous le drapeau à damier en première position, à plus de quatre secondes de son poursuivant. Le Français remporte sa seconde victoire en Formule 2 en devançant Kush Maini et Juan Manuel Correa, Ritomo Miyata ayant été pénalisé en raison des limites de piste. Isack Hadjar a franchi la ligne d'arrivée à la septième place.

Spain Barcelone F2 2024 - Course Sprint

   
1
 - 
4
   
   
1
 - 
2
   
P. Pilote # Tours Heure Intervalle km/h Stands Points Abandon Bonus
1 France V. Martins ART Grand Prix 1 26

-

           
2 India K. Maini Invicta Racing 9 26

+4.400

4.4

4.400          
3 United States J. Correa DAMS Lucas Oil 8 26

+7.900

7.9

3.500          
4
P. Aron Hitech Pulse-Eight
17 26

+8.600

8.6

0.700          
5 United States J. Crawford DAMS Lucas Oil 7 26

+9.000

9.0

0.400          
6
G. Bortoleto Invicta Racing
10 26

+10.700

10.7

1.700          
7 France I. Hadjar Campos Racing 20 26

+11.600

11.6

0.900          
8 Japan R. Miyata Rodin Motorsport 6 26

+12.600

12.6

1.000          
9 Norway D. Hauger MP Motorsport 11 26

+17.800

17.8

5.200          
10 Italy A. Antonelli Prema Powerteam 4 26

+24.900

24.9

7.100          
11 Argentina F. Colapinto MP Motorsport 12 26

+25.500

25.5

0.600          
12 United Kingdom Z. O'Sullivan ART Grand Prix 2 26

+25.900

25.9

0.400          
13
J. Duerksen PHM AIX Racing
24 26

+26.800

26.8

0.900          
14
P. Martí Campos Racing
21 26

+27.400

27.4

0.600          
15 Mexico R. Villagomez Van Amersfoort Racing 15 26

+28.000

28.0

0.600          
16 Netherlands R. Verschoor Trident 22 26

+29.300

29.3

1.300          
17 Belgium A. Cordeel Hitech Pulse-Eight 16 26

+29.800

29.8

0.500          
18 Brazil E. Fittipaldi Van Amersfoort Racing 14 26

+31.700

31.7

1.900          
19 Barbados Z. Maloney Rodin Motorsport 5 26

+36.400

36.4

4.700          
20
T. Barnard PHM AIX Racing
25 26

+38.300

38.3

1.900          
21 United Kingdom O. Bearman Prema Powerteam 3 26

+41.400

41.4

3.100          
22 Czech Republic R. Staněk Trident 23 26

+41.500

41.5

0.100          

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent La FIA autorise la Super Licence à 17 ans et ouvre la porte à Antonelli
Article suivant Crawford s'impose à Barcelone, nouvel abandon pour Martins

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France