Glickenhaus engagera deux Hypercars au Mans en 2021

Le constructeur américain poursuit son chemin avec son programme Hypercar et annonce la présence de deux voitures officielles aux 24 Heures du Mans en 2021.

Glickenhaus engagera deux Hypercars au Mans en 2021

Glickenhaus a formalisé son engagement aux 24 Heures du Mans dans la future catégorie Le Mans Hypercar, qui verra le jour en 2021. Le constructeur américain avait déjà fait part de ses intentions depuis plusieurs mois, mais les concrétise désormais en annonçant sa présence dans la Sarthe l'année prochaine, ainsi que sur les deux manches de WEC qui précéderont la classique mancelle, vraisemblablement Spa et Sebring.

Lire aussi :

Glickenhaus développe actuellement une Hypercar baptisée 007, et ce sont deux exemplaires que la marque souhaite aligner en compétition l'année prochaine. L'ingénierie de la partie châssis est désormais achevée, tandis que la finalisation d'autres éléments est en cours. Les premiers essais en soufflerie ont eu lieu et les tests du moteur au banc d'essai doivent débuter le mois prochain. Il s'agira d'un V8 biturbo développé par la société française Pipo Moteurs. 

"Cette annonce enthousiasmante met l'accent sur l'attrait de notre nouvelle catégorie", estime Pierre Fillon, président de l'Automobile Club de l'Ouest et organisateur des 24 Heures du Mans. "Je dois d'ailleurs souligner les grandes réalisations de Glickenhaus, tant dans la construction que la promotion de sa machine. Je voudrais également remercier Glickenhaus et tous nos constructeurs pour leur contribution à la discipline et pour leur confiance en nos projets pour l'avenir de l'Endurance."

En 2021, trois constructeurs sont attendus dans la nouvelle catégorie Le Mans Hypercar puisque Toyota travaille déjà de longue date sur son futur prototype. Outre Glickenhaus, ByKolles planche également sur une Hypercar pour rejoindre la catégorie, qui verra sa réglementation converger avec celle du futur LMDh à partir de 2022 afin d'offrir deux plateformes différentes mais à performances équitables dans le but de lutter pour le classement général. 

Peugeot prévoit toujours de faire son retour à l'horizon 2022 mais n'a pas encore tranché entre la voie du LMH et celle du LMDh, tandis que Porsche a lancé une étude conceptuelle pour un engagement futur en LMDh. 

partages
commentaires
24H du Mans virtuelles : la course ultime d'endurance eSport

Article précédent

24H du Mans virtuelles : la course ultime d'endurance eSport

Article suivant

Le WEC espère attirer les pilotes au Mans grâce au virtuel

Le WEC espère attirer les pilotes au Mans grâce au virtuel
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 Heures du Mans , WEC
Équipes Scuderia Cameron Glickenhaus
Auteur Basile Davoine
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021
Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen Prime

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen

Après avoir passé plus de sept ans sans victoire chez McLaren, Renault et Haas en Formule 1, Kevin Magnussen pourrait renouer en IMSA avec ce qu'il désire le plus : une chance de gagner.

IMSA
29 janv. 2021
Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance Prime

Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance

La Toyota GR010 conçue pour la nouvelle ère Hypercar du WEC a peu de choses en commun avec la TS050 LMP1 qui l'a précédée. Mais en dépit des restrictions qui accompagnent la nouvelle réglementation, elle ne sera pas moins redoutable.

WEC
27 janv. 2021