24 Heures du Mans 24 Heures du Mans

Porsche Jota dans l'urgence après l'accident des EL2

L'équipe Jota doit faire face à une reconstruction en urgence de sa Porsche 963 #12 après l'accident de Callum Ilott lors des Essais Libres 2 de mercredi soir.

#12 Hertz Team Jota Porsche 963: William Stevens, Norman Nato, Callum Ilott

La Porsche Jota #12 doit être reconstruite en urgence

Photo de: Marc Fleury

La Porsche 963 #12 gérée par l'équipe britannique Jota, avec Callum Ilott au volant, avait initialement terminé la séance qualificative au neuvième rang. Mais la disqualification de la Toyota #7 avait promu l'équipage - également composé de Norman Nato et Will Stevens -, à la huitième place, ce qui lui permettait d'accéder à l'Hyperpole de jeudi soir.

Mais, quelques instants plus tard, Ilott effectuait une violente sortie de route lors des Essais Libres 2. Si ce dernier sortait indemne de sa voiture, l'équipe Jota annonçait que les dommages subis sur la Porsche Hypercar privée étaient tels qu'ils nécessitaient un changement de châssis.

Ce sera sans aucun doute le montage le plus rapide d'une 963 depuis que nous avons commencé ce projet l'année dernière.

La structure dirigée par Sam Hignett s'est depuis lancée dans une véritable course contre-la-montre, avec pour objectif de terminer la reconstruction de sa voiture pour vendredi soir.

"Ce sera sans aucun doute le montage le plus rapide d'une 963 depuis que nous avons commencé ce projet l'année dernière", a déclaré Hignett à Motorsport.com. "Ce sont des voitures de course complexes, mais nous devons le faire avant vendredi soir cette fois-ci et nous sommes convaincus que nous pouvons y arriver."

"C'est notre objectif parce que les gars vont passer une longue nuit ce soir et nous voulons leur donner une bonne nuit de sommeil avant le départ de la course samedi."

Jota en mode réparation expresse avant les 24 Heures du Mans.

Jota en mode réparation expresse avant les 24 Heures du Mans.

Photo de: Rainier Ehrhardt

Jota a obtenu des commissaires une dérogation pour effectuer un shakedown avec la voiture ainsi reconstruite, qui pourra prendre la piste vendredi soir pour un dernier contrôle, avant le warm-up de samedi matin, un roulage qui devrait se tenir sur un aérodrome proche du Circuit de la Sarthe.

Par ailleurs, il convient de préciser que le règlement impose à l'équipe Jota de reconstruire sa voiture avec les pièces issues de la voiture initiale, et qui devront être adaptées sur le nouveau châssis.

Sam Hignett a également précisé que la sortie de route de Callum Ilott était due à une erreur de pilotage, mais que ce dernier bénéficie de circonstances atténuantes car une alarme s'est déclenchée dans le cockpit en plein enchaînement rapide, dans les Esses entre Dunlop et Tertre Rouge, ce qui a déconcentré le pilote.

Avec Gary Watkins

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Qui sont les 24 qualifiés pour l'Hyperpole aux 24H du Mans ?
Article suivant EL3 - Avant l'Hyperpole, cinq marques en une demi-seconde !

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France