René Rast et Nico Müller rejoignent Audi en LMDh

Audi a confirmé ses deux premiers pilotes, René Rast et Nico Müller, pour son retour en Endurance prévu pour 2023. Rast va également faire son retour en DTM avec le constructeur allemand.

René Rast et Nico Müller rejoignent Audi en LMDh

Après avoir quitté la Formule E au terme de la saison 2020-2021, Audi prépare activement ses deux nouveaux programmes, son arrivée au Dakar avec un modèle électrique et son retour en Endurance dans la catégorie Hypercar. Ce dernier est prévu pour 2023 à travers la plateforme LMDh et peu de détails ont été donnés sur le projet de la firme aux anneaux, si ce n'est que son moteur sera placé dans un châssis LMP2 de Multimatic.

Audi a confirmé deux premiers pilotes, René Rast et Nico Müller, déjà liés au constructeur. Rast roulait pour l'équipe Audi en Formule E cette année, après avoir décroché trois titres en DTM, et il retrouvera le championnat allemand dès l'an prochain. Müller représente de son côté Audi en DTM et dans différentes compétitions de GT depuis 2014.

"René Rast et Nico Müller font partie des meilleurs pilotes sur le marché et je suis très heureux d'aborder l'avenir avec eux", déclare Julis Seebach, patron d'Audi Sport. "En plus de leurs performances en piste, ils ont ce qu'il faut pour faire avancer une équipe. C'est bien de voir Rene de retour en DTM. En même temps, René et Nico sont les deux premiers pilotes avec qui nous préparons notre retour au Mans."

Müller avait pris les devant en annonçant son participation au programme en Endurance via les réseaux sociaux. "Je suis très heureux de vous annoncer que j'ai prolongé mon contrat avec Audi et que je suis confirmé comme l'un de leurs pilotes officiels en LMDh", a-t-il écrit sur Twitter. "Des mois de préparations importants et intenses nous attendent avant d'entamer la compétition en 2023."

 

Audi devrait continuer à puiser dans son vivier de pilotes pour nourrir son programme Hypercar. Lucas di Grassi, qui portait les couleurs d'Audi jusqu'à la saison 2020-2021 de Formule E, a déjà exprimé son désir de représenter à nouveau le constructeur en Endurance, après avoir déjà roulé pour lui en LMP1 de 2013 à 2016, dernière année où les R18 E-Tron Quattro ont été engagées aux 24 Heures du Mans et dans le WEC.

Les annonces de pilotes devraient se multiplier au cours des prochains mois puisque neuf projets doivent prendre forme en Hypercar, en plus de ceux de Toyota et Glickenhaus, présents dès cette année pour le lancement de cette catégorie qui a pris le relais du LMP1. Peugeot et ByKolles sont attendus avec des prototypes répondant au règlement LMH en 2022, avant Ferrari un an plus tard. L'année 2023 marquera les arrivées d'Audi, Porsche, Acura, BMW et Cadillac en LMDh, avant l'implication d'Alpine à partir de la saison 2024. Des engagements de Lamborghini et Bentley sont également à l'étude.

Avec Sven Haidinger

Lire aussi :

partages
commentaires
Alpine annonce son engagement en LMDh

Article précédent

Alpine annonce son engagement en LMDh

Article suivant

La porte s'ouvre pour Alpine en 2022

La porte s'ouvre pour Alpine en 2022
Charger les commentaires
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix Prime

Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix

En 1997 le programme Panoz GT n'apparaissait pas comme un choix attrayant pour un ex-pilote de Formule 1, McLaren constituant un bien meilleur pari. Mais contre toute attente, David Brabham fit le choix de la marque américaine pour former un duo gagnant pendant plusieurs années.

GT
25 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans Prime

Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans

C'est l'une des plus grandes histoires de la Sarthe. Paul Newman, deuxième des 24 Heures du Mans 1979, aurait pu facilement remporter la célèbre épreuve sans l'ingéniosité du regretté Manfred Kremer.

24 Heures du Mans
20 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021