Jorge Martín sacré Champion du monde en Moto3 !

partages
commentaires
Jorge Martín sacré Champion du monde en Moto3 !
Par : Willy Zinck
Co-auteur: Léna Buffa
4 nov. 2018 à 02:56

Vainqueur du Grand Prix de Malaisie, le Madrilène succède à son compatriote Joan Mir au palmarès du Championnat du monde Moto3.

Jorge Martín a décroché le titre en catégorie Moto3 après sa victoire à l'issue du Grand Prix de Malaisie. L'Espagnol s'impose ainsi face à Marco Bezzecchi, cinquième de la course de Sepang, mettant un terme au rude duel ayant opposé les deux hommes tout au long de la saison.

Martín et Bezzecchi, ce sont deux écoles différentes : à l'Espagnol la vitesse de pointe, avec pas moins de 11 pole positions et de sept victoires ; à l'Italien la régularité, lui qui a su saisir les opportunités, engranger les points au championnat et ainsi retarder l'échéance à plus d'une reprise cette année.

Lire aussi :

Déjà auteur de neuf poles l'an dernier, Martín avait affiché la couleur lors de la dernière manche de 2017 disputée sur le circuit de Valence, en remportant enfin son premier succès en Moto3 après moult tentatives. Mais le triomphe annoncé du Madrilène a été mis à mal durant la campagne 2018 par l'émergence, dès les essais d'intersaison, de son rival italien, membre de la VR46 Riders Academy, qui s'est rapidement affirmé comme une valeur montante dans la catégorie.

Après une première partie de saison en guise de round d'observation entre les deux hommes, la seconde a laissé place à un véritable chassé-croisé, où chacun a à tour de rôle plié psychologiquement, sans jamais véritablement rompre sous la pression.

La cinquième place tout en maîtrise et calcul de Martín lors de la manche précédente, à Phillip Island, là où Bezzecchi n'a pas réussi à inscrire de points, avait cependant déjà laissé supposer l'issue de ce duel à couteaux tirés entre les deux hommes. Samedi à Sepang, l'Espagnol avait encore eu l'avantage, pour 32 millièmes seulement, à l'heure d'attribuer la pole position de cet avant-dernier Grand Prix de la saison, sur lequel il se présentait avec 12 points d'avance sur son rival.

Jorge Lorenzo, Ducati Team avec le nouveau Champion du monde Moto3, Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3

Septième victoire cette saison

La course a directement opposé les deux hommes, qui ont cependant aussi dû composer avec les nombreux autres prétendants aux premières places dans une épreuve très disputée, typique du Moto3. Bezzecchi a pris les devants au départ alors que Martín a dû s'employer à remonter les quelques places perdues. Mais rien n'était joué et, tout au long de la course, l'Italien a dû se défendre face aux attaques nourries de ses adversaires, jusqu'à voir la dernière partie de l'épreuve tourner à son désavantage.

D'abord calme et prudent, descendu même jusqu'à la dixième place, Martín a su passer à l'offensive au bon moment. Une première prise de pouvoir s'est heurtée à la résistance de Bezzecchi, les deux hommes livrant alors un mano a mano dont a tenté de profiter Arón Canet avant de chuter. Revenu en tête à cinq tours de l'arrivée, Martín a cette fois rapidement réussi à se détacher, se constituant dans les quatre derniers tours une avance déterminante pour s'octroyer la victoire en course.

Lire aussi :

Derrière, Bezzecchi devait se défendre dans un groupe de poursuivants toujours très fourni. Virtuellement leader du championnat quelques minutes plus tôt, il a finalement passé la ligne d'arrivée cinquième, devancé sur le fil par Lorenzo Dalla Porta, Enea Bastianini et Albert Arenas. Il est par conséquent distancé de 26 points au classement général, un écart trop important pour qu'il puisse conserver une chance avant la dernière course, à Valence.

Jorge Martín pouvait tirer un soupir de soulagement en découvrant le classement de son adversaire après l'arrivée : le voici Champion du monde ! Après son tour d'honneur à Sepang, le pilote du Gresini Racing a pu laisser libre cours à son émotion au terme d'une saison particulièrement éreintante : "C'est génial, incroyable ! Je ne m'y attendais pas parce que la course a été très dure mais je suis resté concentré et j'ai essayé de m'échapper. C'est un sentiment génial ! Merci à mon team, à ma famille. J'ai travaillé toute ma vie pour ça, j'ai connu beaucoup de blessures, beaucoup de mauvais moments, mais maintenant je suis au top et c'est génial, j’espère continuer comme ça !"

 

Di Giannantonio, Binder, Arbolino, Suzuki, Antonelli et Ramírez complètent le groupe de poursuivants du vainqueur, suivis de près par le reste du peloton. On retiendra notamment la performance du local Adam Norrodin, parti de la pitlane et contre toute attente revenu dans le top 10 au bout de 11 tours, avant de chuter et de remonter en selle pour rallier malgré tout l'arrivée. Quant à Celestino Vietti, star du Grand Prix d'Australie, il s'est une nouvelle fois mis en évidence aux avant-postes, avant de tomber.

Malaysia GP de Malaisie - Course
Pos. Pilote Moto Écart
1 Spain Jorge Martín  Honda 38'34.799
2 Italy Lorenzo Dalla Porta  Honda 3.556
3 Italy Enea Bastianini  Honda 3.757
4 Spain Albert Arenas  KTM 3.795
5 Italy Marco Bezzecchi  KTM 4.095
6 Italy Fabio Di Giannantonio  Honda 4.106
7 South Africa Darryn Binder  KTM 4.232
8 Italy Tony Arbolino  Honda 4.704
9 Japan Tatsuki Suzuki  Honda 4.707
10 Italy Niccolò Antonelli  Honda 4.715
11 Spain Marcos Ramírez  KTM 4.727
12 Japan Kaito Toba  Honda 5.101
13 Spain Vicente Perez  KTM 6.392
14 Thailand Nakarin Atiratphuvapat  Honda 7.063
15 Japan Kazuki Masaki  KTM 7.353
16 Italy Andrea Migno  KTM 7.478
17 Kazakhstan Makar Yurchenko  Honda 7.626
18 Japan Ayumu Sasaki  Honda 13.843
19 Germany Philipp Oettl  KTM 19.992
20 Czech Republic Jakub Kornfeil  KTM 26.678
21 Italy Stefano Nepa  KTM 34.184
22 Thailand Apiwath Wongthananon  KTM 34.468
23 Malaysia Adam Norrodin  Honda 1'37.387
Ab. Spain Aron Canet  Honda 7 tours
Ab. Spain Alonso Lopez  Honda 11 tours
Ab. United Kingdom John McPhee  KTM 11 tours
Ab. Italy Dennis Foggia  KTM 11 tours
Ab. Italy Celestino Vietti  KTM 15 tours

Article suivant
La pluie bouscule le programme du GP de Malaisie

Article précédent

La pluie bouscule le programme du GP de Malaisie

Article suivant

Le talent et la force de caractère de Martín récompensés

Le talent et la force de caractère de Martín récompensés
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto3
Événement Sepang
Catégorie Course
Lieu Sepang International Circuit
Pilotes Jorge Martín
Équipes Gresini Racing
Auteur Willy Zinck
Type d'article Actualités