C'était un 9 juillet : la première victoire de Rossi en 500cc

Le 9 juillet 2000, les Grands Prix moto disputent la neuvième manche de leur saison à Donington Park et le public assiste alors à la première victoire en 500cc du phénomène Rossi, alors âgé de 21 ans.

Aujourd'hui encore, Valentino Rossi s'estime chanceux d'avoir pu courir en 500cc, avec les mythiques deux-temps, avant de devenir le roi du MotoGP pendant une décennie. Arrivé dans la catégorie reine en mars 2000, fort de ses deux titres en 125cc et en 250cc, le pilote qui a fait la réputation mondiale de Tavullia avait marqué d'une croix sur le calendrier le Grand Prix de Grande-Bretagne, lui qui était un grand amateur de la piste de Donington Park.

Lire aussi :

Le week-end débute sur le sec, malgré une fraîcheur digne d'un début de printemps, et Rossi s'installe dans le premier groupe, jusqu'à se qualifier quatrième. Seulement, le dimanche, le ciel anglais décide de faire des siennes et c'est sous la pluie que la course s'élance. Sur la grille de départ, Rossi occupe la dernière place d'une première ligne qui comptait à l'époque quatre emplacements. Il s'élance mal, déstabilisé par un pneu arrière ayant patiné sur le bitume mouillé, et se fait alors avaler par le peloton : à la fin du premier tour, il n'est plus que 11e.

Cependant, l'amélioration des conditions va lui réussir. Avec une Honda configurée pour le mouillé et chaussée de pneus pluie alors que l'averse a cessé, Rossi est à l'aise et il parvient à augmenter son rythme graduellement tout en gérant le risque. Peu à peu, il remonte dans la hiérarchie et enchaîne les dépassements. Après Laconi, Abe, Aoki, c'est Jeremy McWilliams qui se fait dépasser par le #46 à la mi-course.

Alors qu'Aoki, un temps resté dans leurs roues, finit par chuter, Rossi poursuit son effort et reprend Kenny Roberts, leader de la course depuis le dixième tour au guidon de la Suzuki. McWilliams, sur l'Aprilia, a suivi la Honda frappée des logos Nastro Azzurro et c'est un groupe de trois leaders qui se forme. Rossi et McWilliams affichent un rythme clairement supérieur, et l'Anglais parvient même à repasser le #46 puis à prendre les commandes à Roberts. L'Américain, lancé vers la conquête du titre, subit dans la foulée le dépassement de Rossi et se retrouve troisième.

Lire aussi :

Roberts réussit à réagir et à élever son rythme à nouveau pour rester au contact de ce duo dans les derniers tours, mais c'est bien Rossi qui a le plus de ressource malgré des pneus désormais à la limite sur un bitume séchant. Il part reprendre McWilliams et passe en tête à quatre tours de l'arrivée. Bien que l'Irlandais oppose une résistance féroce, le #46 parvient finalement à prendre une légère avance à l'approche du dernier tour et il passe en premier sous le drapeau à damier.

Valentino Rossi a déjà obtenu trois podiums depuis son arrivée dans la catégorie quatre mois plus tôt, mais c'est la première fois qu'il s'impose en ce 9 juillet. Déjà vainqueur en 125cc et en 250cc à Donington Park, il devient le premier pilote de l'Histoire à s'imposer sur le circuit anglais dans les trois catégories. Une autre victoire suivra à Rio alors qu'il ne manque le podium qu'une seule fois durant cette seconde moitié de championnat. L'année suivante, le titre sera pour lui.

Valentino Rossi, Honda, vainqueur de la course

partages
commentaires
Les frères Márquez dévoilent un casque solidaire face au coronavirus
Article précédent

Les frères Márquez dévoilent un casque solidaire face au coronavirus

Article suivant

Ezpeleta : Avec le coronavirus, "soudain tout est parti en vrille"

Ezpeleta : Avec le coronavirus, "soudain tout est parti en vrille"
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021