MotoGP
26 mars
EL1 dans
24 jours
C
GP de Doha
02 avr.
Prochain événement dans
31 jours
16 avr.
Prochain événement dans
45 jours
C
GP d'Espagne
29 avr.
Prochain événement dans
58 jours
C
GP d'Italie
27 mai
Prochain événement dans
86 jours
03 juin
Prochain événement dans
93 jours
C
GP d'Allemagne
17 juin
Prochain événement dans
107 jours
C
GP des Pays-Bas
24 juin
Prochain événement dans
114 jours
C
GP de Finlande
08 juil.
Prochain événement dans
128 jours
C
GP d'Autriche
12 août
Prochain événement dans
163 jours
C
GP de Grande-Bretagne
26 août
Prochain événement dans
177 jours
C
GP d'Aragon
09 sept.
Prochain événement dans
191 jours
C
GP de Saint-Marin
16 sept.
Prochain événement dans
198 jours
C
GP du Japon
30 sept.
Prochain événement dans
212 jours
C
GP de Thaïlande
07 oct.
Prochain événement dans
219 jours
C
GP d'Australie
21 oct.
Prochain événement dans
233 jours
28 oct.
Prochain événement dans
240 jours
C
GP de Valence
11 nov.
Prochain événement dans
254 jours

Álex Márquez vise déjà un retour dans l'équipe d'usine Honda

Revigoré par deux bonnes courses, Álex Márquez souhaite rester sur cette lancée en 2021 et prouver à Honda qu'il mérite de retrouver le guidon de l'équipe factory. Alberto Puig rappelle que chez LCR, le pilote espagnol bénéficiera d'un statut de pilote d'usine.

partages
commentaires
Álex Márquez vise déjà un retour dans l'équipe d'usine Honda

Honda a décidé de titulariser Pol Espargaró en 2021, à la place d'Álex Márquez. Le timing choisi par le constructeur japonais a étonné puisqu'au moment de l'annonce, car Márquez n'avait pas encore disputé sa première course en MotoGP. Par la suite, ce choix a également fait débat sur le plan sportif, pour Honda comme pour Espargaró. Il y a quelques semaines, après les premiers succès de KTM, le pilote devait répondre aux doutes sur son choix de carrière. Après les deux podiums d'Álex Márquez, c'est la question inverse qui se pose : Honda a-t-il eu raison de rétrograder le plus jeune des frères Márquez dans le team LCR ?

La question a été soulevée par Jorge Lorenzo après le Grand Prix d'Aragón, théâtre d'une impressionnante remontée d'Álex Márquez. "Félicitations Álex, tu as montré que tu mérites d'être dans le HRC", a écrit le triple Champion du monde de la catégorie MotoGP sur Instagram. Alberto Puig assume le choix fait pour 2021. "Nous pensions que la décision prise était la bonne à l'époque et nous le pensons toujours", a précisé le team principal de Repsol Honda à DAZN. 

Lire aussi :

Márquez souhaite maintenant prouver à Honda qu'il mérite de retrouver un guidon dans l'équipe d'usine même si à ses yeux, son arrivée dans le team LCR ne doit être perçue comme une rétrogradation.

"J’ai accepté la situation, la décision de Honda", a expliqué Márquez en conférence de presse en Aragón. "C’est une bonne opportunité de continuer avec la famille LCR et de continuer à grandir là-bas. J’ai encore beaucoup de choses à améliorer, étape par étape. Ce n’est pas un pas en arrière, c'est un pas de côté. C’est un moyen de devenir plus fort, un pilote plus complet, et de progresser dans la catégorie MotoGP pour revenir, si j'ai l'opportunité et que les résultats sont bons, chez Repsol Honda. C’est mon objectif."

Honda va "suivre de près" l'évolution d'Álex Márquez

Alberto Puig rappelle que chez LCR, Álex Márquez bénéficiera toujours du soutien de l'usine, en pilotant la même machine que s'il était resté dans l'équipe officielle. "Il va piloter une Honda, donc pour nous, c'est bien", a-t-il déclaré au site officiel du MotoGP. "Nous croyons qu'il sera au bon endroit, qu'il va beaucoup apprendre. Il va rester un pilote Honda factory. Il ne va pas être un pilote satellite, il va rester un pilote d'usine. Il sera dans la boucle et nous allons le suivre de près."

Puig juge Márquez "très constant" depuis le début de la saison et le manager sent que son pilote a franchi un cap depuis la course du Mans : "Je pense que le gars commence à comprendre comment piloter la moto, et cela lui donne la confiance dont un pilote a besoin pour piloter sa moto. Il a fait une course fantastique pour un rookie."

Lire aussi :

Cal Crutchlow, principale victime de la décision de Honda puisque Márquez va prendre son guidon en 2021, se montre beau joueur et comprend le recrutement d'Espargaró. L'Anglais estime lui aussi que Márquez pourra briller chez LCR.

"Je pense que Honda a suivi son instinct", expliquait l'Anglais avant le début du week-end en Aragón. "Je ne pense pas que la décision soit mauvaise. Comme vous pouvez le voir, Álex mérite sa place en MotoGP, il mérite vraiment une place dans son équipe. Vous le savez, il a un contrat avec Honda, il aura une moto d'usine l'an prochain. Je pense que mon équipe est très bonne et qu'il fera aussi bien, quelle que soit l'équipe. Évidemment, il y a toutes les ressources [de Repsol Honda] mais je suis certain que les ressources ne lui feront pas défaut."

LCR franchira en effet un cap en 2021, en alignant deux Honda de dernière génération, ce qui n'est pas le cas cette année, puisque Takaaki Nakagami roule avec le modèle 2019.

Nakagami "libéré" par son contrat, heureux "comme un gamin" avec la Honda

Article précédent

Nakagami "libéré" par son contrat, heureux "comme un gamin" avec la Honda

Article suivant

Mir et Rins se méfient des Honda et cherchent à peaufiner leur copie

Mir et Rins se méfient des Honda et cherchent à peaufiner leur copie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Cal Crutchlow , Álex Márquez
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021
Comment le duel entre Rainey et Schwantz est entré dans la légende Prime

Comment le duel entre Rainey et Schwantz est entré dans la légende

La rivalité entre Alain Prost et Ayrton Senna est souvent considérée comme la plus forte de l'Histoire des sports mécaniques. Mais celle entre Wayne Rainey et Kevin Schwantz pourrait tout aussi bien prétendre à ce statut. Leur duel a atteint ses sommets en 500cc durant la saison 1991, dont les deux pilotes gardent des souvenirs marquants 30 ans plus tard...

MotoGP
31 janv. 2021
Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP Prime

Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP

Sa première saison en MotoGP a vu Brad Binder se hisser extrêmement haut, mais aussi commettre quelques erreurs de débutant. Décidé à ne se trouver aucune excuse, le Sud-Africain affiche par là précisément le trait de caractère qui explique pourquoi KTM voit en lui l'homme de la situation pour prendre les rênes du programme après Pol Espargaró.

MotoGP
14 janv. 2021
Pourquoi Suzuki doit choisir le successeur de Brivio en interne Prime

Pourquoi Suzuki doit choisir le successeur de Brivio en interne

Le départ de Davide Brivio de Suzuki confronte la marque japonaise à un dilemme : recruter un nouveau directeur d'équipe ou confier le poste à une personne capable de maintenir la philosophie actuelle.

MotoGP
11 janv. 2021
Les dix moments décisifs pour le titre MotoGP 2020 Prime

Les dix moments décisifs pour le titre MotoGP 2020

Titré six fois en sept saisons, vainqueur de 43% des courses dont il a pris le départ en MotoGP, Marc Márquez aura été le grand absent de cette saison 2020, ouvrant un boulevard aux prétendants à sa succession dès la première manche. Condensé en quatre mois, le championnat ne s'est toutefois pas arrêté à ce premier coup de théâtre...

MotoGP
27 déc. 2020
L'Autriche 2019, "la dernière grosse émotion" de Dovizioso avec Ducati Prime

L'Autriche 2019, "la dernière grosse émotion" de Dovizioso avec Ducati

Arracher la victoire à Marc Márquez dans une course où il jugeait l'Espagnol favori aura été une émotion incomparable pour Andrea Dovizioso, sans doute son meilleur souvenir avec Ducati.

MotoGP
26 déc. 2020
L'erreur de Márquez qui a véritablement causé sa longue convalescence Prime

L'erreur de Márquez qui a véritablement causé sa longue convalescence

Que Marc Márquez décide ou pas de subir une troisième opération pour soigner son bras droit, sa tentative de reprendre la piste à Jerez – quatre jours après la première intervention – restera l'une des pires décisions de l'histoire du MotoGP. Le pilote espagnol pourrait encore en payer les conséquences en 2021.

MotoGP
27 nov. 2020