Austin, l'occasion de rebondir pour Viñales

partages
commentaires
Austin, l'occasion de rebondir pour Viñales
Par :
12 avr. 2019 à 06:45

Auteur de départs difficiles en course, et plus globalement d'un début de saison délicat, l'Espagnol espère profiter du GP des Amériques pour se relancer au championnat. Le temps presse pour le pilote Yamaha.

Pour Maverick Viñales, le début de saison 2019 ressemble quelque peu à un pétard mouillé. En effet, la fin de la précédente campagne et les essais hivernaux avaient laissé entrevoir un regain de forme du coté de l'équipe officielle Yamaha. Un optimisme renforcé par la pole position obtenue par l'Espagnol au Qatar en ouverture du championnat.

Lire aussi :

Mais des départs toujours aussi calamiteux, que ce soit à Losail ou en Argentine, n'ont pas permis de voir ces bonnes dispositions des qualifications confirmées en course. Sur le circuit de Termas de Río Hondo, ce fut même particulièrement flagrant, le numéro 12 perdant de nombreuses positions dans le premier tour avant de ne pas afficher la pointe d'agressivité nécessaire lors des tours suivants pour lui permettre de remonter dans la hiérarchie. Tout cela pour finir par être accroché dans le dernier tour par Franco Morbidelli, et se faire mal à la cheville. Néanmoins, il rassure : "Par chance, physiquement je suis presque au maximum."

De bonnes sensations au Texas

Dans ces circonstances, le Grand Prix des Amériques pourrait bien représenter un véritable tremplin pour Viñales, lui qui s'en est plutôt bien sorti lors des précédentes éditions en terre texane. Après tout, n'est-il pas le seul à avoir contesté avec succès la pole position à Marc Márquez l'an dernier, certes suite à une pénalité infligée à ce dernier ?

Le pilote de 24 ans en est sûr, si la Yamaha retrouve la bonne dynamique initiée ces derniers mois, alors un bon résultat sera possible aux États-Unis. "C'est difficile, mais rien n'est impossible, donc nous allons travailler très dur et essayer d'amener notre moto au meilleur niveau", a-t-il déclaré ce jeudi. "L'an dernier nous n'avons pas été si mauvais en fait, et en 2017 nous avons été très forts sur cette piste. Nous allons travailler dur et nous allons voir si cela va payer en course."

L'Espagnol compte notamment tirer profit de la nature du tracé, résolument rapide et fluide, pour tirer son épingle du jeu ce week-end. "Nous sommes très bons dans les virages rapides, et sur cette piste la plupart des virages le sont", poursuit-il. "Il y aussi beaucoup de changements de direction, et je suis bon là-dedans. C'est comme à Silverstone vous savez."

Lire aussi :

Focus sur le secteur 3

En fait, les inquiétudes de Viñales se concentrent sur un tronçon bien identifié du circuit d'Austin, et plus précisément le troisième secteur, composé essentiellement de virages lents qui ne conviennent pas à sa M1.

Manque de chance, c'est dans ce même secteur que Márquez semble faire la différence. "Il adopte de bonnes trajectoires, en particulier dans le troisième secteur. Il nous faut donc essayer de le copier, et voir si nous pouvons être également aussi forts", s'amuse-t-il à avancer. "Je pense que notre moto est bonne dans les secteurs 1, 2 et 4. Je reste concentré sur le troisième secteur. L'an dernier j'y ai perdu beaucoup de temps."

Lire aussi :

Onzième du championnat et déjà relégué à 22 points de son coéquipier Valentino Rossi, et 36 du leader Márquez, Viñales sait être déjà dos au mur s'il ne veut pas perdre de vue le bon wagon cette année. Il a cependant tiré des leçons des saisons précédentes, et cela lui permet de se rassurer. "Lorsque la moto fonctionne, je suis là, donc je ne me décourage pas du tout. Ce n'était que la seconde course, il ne faut rien lâcher. Le championnat est long, et je me réfère toujours à 2017. Lors des premières courses je me sentais invincible, mais ensuite j'ai commencé à faire des erreurs, à chuter, à mal me qualifier sur le mouillé.", explique-t-il.

"J'étais premier du championnat et puis beaucoup de pilotes m'ont passé, donc il faut être fort à chaque course. Bien sûr cela va être difficile de rattraper des points, mais maintenant nous n'avons plus rien à perdre, donc nous devons attaquer pour être devant, et si nous en avons l'opportunité, de remporter des courses."

Article suivant
Les pilotes MotoGP comprennent la pénalité infligée à Crutchlow

Article précédent

Les pilotes MotoGP comprennent la pénalité infligée à Crutchlow

Article suivant

Lorenzo : La Honda est excellente, c'est à moi de donner plus

Lorenzo : La Honda est excellente, c'est à moi de donner plus
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Amériques
Lieu Circuit of the Americas
Pilotes Maverick Viñales Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Willy Zinck
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu