Bautista, brillant en Q1 mais au sol en Q2

partages
commentaires
Bautista, brillant en Q1 mais au sol en Q2
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
27 oct. 2018 à 07:21

Le suppléant à Lorenzo chez Ducati a de nouveau connu des hauts et des bas, samedi, à Phillip Island.

Alvaro Bautista, Ducati Team
Alvaro Bautista, Ducati Team
Alvaro Bautista, Ducati Team
Alvaro Bautista, Ducati Team
Alvaro Bautista, Ducati Team
Alvaro Bautista, Ducati Team
Alvaro Bautista, Ducati Team
Alvaro Bautista, Ducati Team
Alvaro Bautista, Ducati Team
Alvaro Bautista, Ducati Team

C'est avec l'envie de bien faire et de se rattraper de sa chute lors de la journée de vendredi qu'Álvaro Bautista, remplaçant de Jorge Lorenzo chez Ducati, a abordé ce samedi. Si les EL3 ne lui ont pas permis, en raison des conditions de piste, de passer directement en Q2, le pilote espagnol a montré de solides dispositions en Q1 en établissant le meilleur temps et en s'autorisant à pouvoir venir jouer sa carte pour bien se positionner sur la grille de départ du Grand Prix d'Australie.

 

Las, une nouvelle chute à haute vitesse en bout de ligne droite a eu raison de ses efforts en Q2 : après une perte de contrôle critique, Bautista en a été quitte pour une longue glissade sur le dos, tandis que sa Ducati allait irrémédiablement se heurter à grande vitesse à un mur de pneus.

"C'était une chute étrange car hier, j'ai eu un problème avec la boîte de vitesses sur la sélection des rapports, et là, c'était étrange aussi et je n'ai pas pu éviter la chute. Heureusement, je me porte bien physiquement et ai juste un peu de douleur au dos, mais je pense que ça ira pour demain", commente le héros malheureux du jour.

12e sur la grille de départ 

Comme hier, Bautista est cependant bien loin d'avoir le moral en berne et ses deux contacts avec le sol ce week-end ne l'ont toujours pas refroidi : le #19 pense toujours pouvoir trouver un rythme satisfaisant pour accomplir le Grand Prix avec de bons points à la clé depuis la douzième position de la grille.

"Concernant les qualifications, j'ai pu faire un vraiment bon tour en Q1 ; c'était vraiment bon et je suis satisfait. C'est dommage pour la chute en Q2. Je pense que pour demain, nous allons essayer de prendre un bon départ et donner le maximum. L'usure des pneus sera l'une des clés de la course. Nous verrons, je ferai comme toujours de mon mieux", commente-t-il avant d'entrer plus profondément dans le ressenti au guidon et la méthodologie employée.

Lire aussi :

"Aujourd'hui, nous avons un peu progressé, même si les conditions étaient difficiles avec beaucoup de vent et plus fraîches qu'hier. J'ai particulièrement souffert dans la matinée pour sentir les pneus. Dans l'après-midi, nous avons progressé et testé différentes solutions pneumatiques en vue de la course de demain. Nous avions initialement trouvé que le composé tendre était le pneu envisagé pour la course, mais après cet après-midi et l'essai du composé dur qui s'est bien passé, on dirait que ça va un peu moins vite mais mieux. Au final, sur ce genre de piste, avec beaucoup de virages rapides, la stabilité est importante. Maintenant, je pense que nous allons utiliser le dur à l'arrière."

Le départ du Grand Prix MotoGP d'Australie sera donné à 6 heures du matin, heure française. N'oubliez pas de régler vos montres avec le changement d'heure dans la nuit de samedi à dimanche !

 

Article suivant
La grille de départ du GP d'Australie MotoGP

Article précédent

La grille de départ du GP d'Australie MotoGP

Article suivant

Miller sur piste humide : "Le paquet sur la table et voir si on en a"

Miller sur piste humide : "Le paquet sur la table et voir si on en a"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Australie
Catégorie Qualifications
Pilotes Álvaro Bautista
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Guillaume Navarro
Type d'article Réactions