Bezzecchi courtisé par VR46 et Petronas : "Un choix difficile"

De plus en plus proche d'un passage en MotoGP, Marco Bezzecchi pourrait être promu par VR46, mais il intéresse aussi le team Petronas SRT. Voilà qui pourrait s'avérer utile si Valentino Rossi devait lui-même compléter le line-up de son équipe...

Bezzecchi courtisé par VR46 et Petronas : "Un choix difficile"

Après avoir ouvert ses portes à Valentino Rossi pour cette saison, Razlan Razali ne s'en cache pas, il veut que le team Petronas Yamaha SRT retrouve son ADN et aligne de jeunes pilotes. S'il est très probable qu'il lui faille organiser le remplacement du pilote au numéro 46, il est également vraisemblable que le patron malaisien se sépare de Franco Morbidelli, favori naturel pour rejoindre l'équipe officielle Yamaha à la place de Maverick Viñales. Mais qu'il ait besoin d'une ou de deux nouvelles recrues, Razlan Razali n'a pas à s'inquiéter tant les candidats sont nombreux.

Parmi les noms qu'il cite lui-même se trouvent plusieurs animateurs du championnat Moto2, qu'il s'agisse de pilotes actuellement alignés par Petronas SRT ou de certains de leurs concurrents. Le nom de Marco Bezzecchi, notamment, circule depuis quelques jours. Actuellement aligné par VR46 dans la catégorie intermédiaire et jusqu'ici pressenti comme candidat à une promotion en MotoGP au sein de l'équipe italienne, Bezzecchi n'a pas caché que cette autre voie existe bel et bien lorsqu'il a été directement interrogé sur cette question par GPOne.

"Avant toute chose, je suis super content. Quand on est en Moto2, on est proche d'un passage [en MotoGP], mais on sait aussi à quel point il est difficile d'y arriver. Avoir deux offres, c'est vraiment une super chose", a ainsi déclaré Bezzecchi, actuellement troisième du Moto2. "Bien entendu, il s'agira d'un choix difficile à faire, parce qu'il faut se sentir prêt. Ça n'est que quand on y est qu'on sait vraiment si on est prêt, mais il faut en tout cas le sentir avant de prendre la décision. Heureusement, j'ai encore un peu de temps pour y réfléchir. Je me suis déjà fait une idée en parlant avec Uccio [Salucci] et Carlo [Casabianca]. Je vous dirai bientôt ce que j'ai décidé."

Déjà pressenti l'année dernière pour rejoindre la catégorie reine avec Aprilia, Marco Bezzecchi ne regrette pas le choix qu'il a fait à l'époque, ayant décidé de rester un an de plus en Moto2 et d'attendre le bon moment pour faire le grand saut. "Je ne me sentais pas prêt et je voulais continuer à grandir. J'en ai été désolé pour Massimo [Rivola], parce qu'il a vraiment été super", souligne-t-il, toujours dans les colonnes de GPOne. "Il s'intéressait à moi et il m'avait fait une proposition avec tout ce que je pouvais désirer. J'en ai été désolé parce que j'étais dans une période où je ne me sentais pas de le faire, mais pour l'avenir on ne sait jamais."

Lire aussi :

Aujourd'hui, Bezzecchi semble donc plus serein en envisageant à nouveau ce passage en MotoGP. S'il craignait l'an dernier que l'occasion d'intégrer la catégorie reine ne se présente qu'une fois dans sa jeune carrière, la tournure prise par les événements lui prouve le contraire. Son sort pourrait toutefois dépendre de l'avenir de son patron, Valentino Rossi, qui fait lui-même partie des noms cités pour épauler Luca Marini chez VR46 en 2022 après une remarque venue d'Arabie saoudite et qui n'est pas franchement passée inaperçue.

Alors que la pause estivale, propice à la réflexion, touche à sa fin, Uccio Salucci, bras droit de Rossi et membre de la direction de VR46, n'exclut pas que l'appel du pied du Prince puisse aboutir. "Nous, on espère que le second pilote sera Vale, mais il doit se sentir de le faire", a-t-il déclaré à Sky Italia. "Sinon, il est très probable que ce soit Bezzecchi, mais il y a aussi d'autres intérêts et beaucoup de situations ouvertes. Elles sont faciles, elles se mettront en place toutes seules. Les 15 prochains jours seront décisifs."

partages
commentaires

Voir aussi :

Ducati voit le "verre à moitié plein" mais doit encore progresser

Article précédent

Ducati voit le "verre à moitié plein" mais doit encore progresser

Article suivant

Dovizioso a "beaucoup aidé" Aprilia avec ses tests

Dovizioso a "beaucoup aidé" Aprilia avec ses tests
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021