Plusieurs blessures pourraient priver Crutchlow d'un bon résultat

Content de son rythme au Grand Prix de Thaïlande, Cal Crutchlow estime pouvoir faire de bonnes choses sur le reste du week-end, mais ses plans pourraient être contrariés par les blessures qu'il s'est faites en chutant lourdement en EL2.

Plusieurs blessures pourraient priver Crutchlow d'un bon résultat
Charger le lecteur audio

Deux semaines après avoir effectué son grand retour en MotoGP, afin de remplacer Andrea Dovizioso dans l'équipe RNF jusqu'à la fin de la saison, Cal Crutchlow continue de surprendre en piste. S'il connaît bien la M1, qu'il développe aux côtés de Yamaha depuis 2021, il n'avait toutefois pas pris part à une course depuis un an quand il est arrivé en Aragón.

Dans les points en Espagne mais aussi au Japon la semaine dernière, l'Anglais s'est aussi montré aux avant-postes lors de certaines séances d'essais, ce qu'il a continué de faire en Thaïlande. Passé à seulement 40 millièmes du top 10 en EL1, il affichait un bon rythme en EL2 lorsqu'il a subi une première petite chute, inexpliquée.

"On a utilisé un nouveau disque de frein de 355 mm pour le tester et malheureusement j'ai juste relâché au freinage et il a semblé que c'était un peu trop mais on ne comprend pas du tout ce qu'il s'est passé", a-t-il expliqué.

Revenu en piste, il a subi un violent highside en fin de séance, qui a effacé tout espoir de classement parmi les dix premiers et dont il est sorti en boîtant. "Je me suis senti très bien sur la moto aujourd'hui. En EL1, j'ai commis une erreur quand on attaquait pour faire le chrono, et j'aurais pu être dans le top 10. Cet après-midi, j'étais en train de faire mon chrono, il n'y a juste pas d'excuse [pour la chute]. J'attaquais parce que je me sentais bien sur la moto. Malheureusement j'ai pris trop d'angle avec trop de gaz et c'est ce qui arrive quand on pilote une MotoGP et qu'on attaque", a-t-il affirmé.

Cal Crutchlow

Cal Crutchlow

D'abord inquiet pour sa cheville droite, qu'il s'était lourdement fracturé il y a quelques années, il a été rassuré par les résultats de la radio passée en fin de journée, mais souffre néanmoins d'autres blessures qui pourraient stopper la bonne dynamique de son week-end.

"Pour le moment, je souffre pas mal de la cheville. La radio est négative mais ça peut juste être le gonflement de la cheville. Ça semble être à un endroit un peu différent de là où ça s’était fracturé donc il faut continuer à se reposer, poser de la glace sur la cheville et on verra."

"Honnêtement, je me sens bien, je sens que mon rythme est très bon. J'aimerais être en mesure de me battre à nouveau pour une bonne place ce week-end. Le problème, c'est qu'il faut maintenant voir l'étendue des blessures car je me suis blessé aux coudes, au dos et sur la plupart du corps."

L'Anglais a déjà prouvé par le passé sa résistance à la douleur, et nul doute qu'il fera son maximum pour décrocher un bon résultat. Malgré la frustration liée à ses blessures, il retient le positif : "On verra ce qu'il se passera demain mais l'équipe a fait du bon travail, je suis content de la façon dont les choses se déroulent."

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

Espargaró et Viñales en difficulté : "La moto n'avance pas"
Article précédent

Espargaró et Viñales en difficulté : "La moto n'avance pas"

Article suivant

EL3 - Martín leader, Márquez et les pilotes Aprilia envoyés en Q1

EL3 - Martín leader, Márquez et les pilotes Aprilia envoyés en Q1