Crutchlow et les tours de sortie "embarrassants" de Honda

Cal Crutchlow a expliqué les difficultés de Honda sur les tours de sortie, après la chute de Marc Márquez, survenue ce vendredi en Thaïlande.

Crutchlow et les tours de sortie "embarrassants" de Honda

La chute de Marc Márquez lors de la première séance d'essais libres du Grand Prix de Thaïlande a évidemment fait parler dans le paddock MotoGP vendredi soir. Après les explications d'Alberto Puig et de Marc Márquez lui-même, d'autres acteurs de la catégorie reine ont leur opinon sur le pourquoi du comment.

Pour Cal Crutchlow, cette chute n'avait rien de surprenant, et tient directement d'une des difficultés principales de la Honda, le tour de sortie des stands. C'est en effet après avoir quitté son box que Márquez a connu son highside au virage 7, qui ne l'a pas empêché de reprendre la piste pour la deuxième séance d'essais libres.

Lire aussi :

"Je sais ce que c'est, ce n'est pas un pneu sale. C'est quelque chose de très typique de la Honda, nous n'avons pas de grip dans la tour de sortie. Si l'on suit une moto d'un autre constructeur, c'est super difficile, car nous ne chargeons pas le pneu de la même manière. Donc quand on coupe les gaz, on peut faire un highside, car il n'y a pas de poids pour pousser [le pneu]. J'ai suivi Morbidelli dans un tour de sortie ce matin, c'était embarrassant. J'aurais pu être sur piste humide, ça aurait été pareil. Il nous faut un tour en plus, quand vous regardez les essais, sur le premier tour lancé, c'est toujours bien plus lent que le tour suivant, nous avons besoin de ce tour en plus pour faire fonctionner le pneu. En qualifications, c'est un peu différent car on attaque tellement que l'on charge le pneu différemment. Mais si vous faites ça avec un pneu usé, c'est très difficile."

Crutchlow a également expliqué l'inquiétude qui peut régner autour d'images de telles chutes, surtout lorsqu'elles surviennent à un pilote que beaucoup considèrent comme le meilleur au monde à l'heure actuelle.

"Ce sont des moments inquiétants même pour les pilotes, personne ne veut voir quelqu'un chuter comme ça. Honda aussi, voir Marc chuter comme ça, et les autres pilotes aussi, au vu de son talent, ça peut arriver à tout le monde. C'était une chute malheureuse", a-t-il expliqué, avant de se saisir de son humour légendaire : "Honnêtement, je pense qu'il l'a juste fait pour le show, car lors du premier run en EL2, j'ai dit à mon chef mécano qu'il allait faire des 1'30 super rapidement. Cinq minutes plus tard, paf, un 1'30 ! C'est bien pour la Dorna et la télé, non ?"

Lire aussi :

Pour Jack Miller, la chute de Márquez était loin d'être une surprise, dans un secteur particulièrement piégeux du circuit de Buriram. Le virage 7 est en effet un changement de direction, et peut surprendre les pilotes moins vigilants lors du tour de sortie des stands, malgré une température de la piste flirtant ou dépassant même les 40°C.

"C'est très facile de faire ça ! Avec un pneu neuf, quand vous sortez des box... Comme il y a beaucoup d'accélérations fortes sur les virages à droite ici, il faut être prudent avec le côté droit du pneu sur le premier tour. Et voilà, ça l'a surpris, je suis sûr que c'est une chute avec les gaz coupés. Il faut passer là comme si c'était sur du mouillé, en gardant un tout petit filet de gaz, pour ne pas bousculer la moto. Ce n'est pas idéal, je me rappelais de ça depuis le test de l'an dernier, nous le savions."

Cliquez sur les flèches de chaque côté des photos pour passer à l'image précédente/suivante

Marc Marquez, Repsol Honda Team, chute
Marc Marquez, Repsol Honda Team, chute
1/8

Photo de: Chang International Circuit

Marc Marquez, Repsol Honda Team, chute
Marc Marquez, Repsol Honda Team, chute
2/8

Photo de: Chang International Circuit

La moto de Marc Marquez, Repsol Honda Team, lors de sa chute
La moto de Marc Marquez, Repsol Honda Team, lors de sa chute
3/8

Photo de: Chang International Circuit

Marc Marquez, Repsol Honda Team, chute
Marc Marquez, Repsol Honda Team, chute
4/8

Photo de: Chang International Circuit

Marc Marquez, Repsol Honda Team, chute
Marc Marquez, Repsol Honda Team, chute
5/8

Photo de: Chang International Circuit

Marc Marquez, Repsol Honda Team, après sa chute
Marc Marquez, Repsol Honda Team, après sa chute
6/8

Photo de: Chang International Circuit

Marc Marquez, Repsol Honda Team, après sa chute
Marc Marquez, Repsol Honda Team, après sa chute
7/8

Photo de: Chang International Circuit

Marc Marquez, Repsol Honda Team, après sa chute
Marc Marquez, Repsol Honda Team, après sa chute
8/8

Photo de: Chang International Circuit

partages
commentaires
Aleix Espargaró et Aprilia très en verve en Thaïlande

Article précédent

Aleix Espargaró et Aprilia très en verve en Thaïlande

Article suivant

Morbidelli : "L'émergence de Quartararo déforme la réalité"

Morbidelli : "L'émergence de Quartararo déforme la réalité"
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021