MotoGP
26 mars
EL1 dans
18 jours
C
GP de Doha
02 avr.
Prochain événement dans
25 jours
16 avr.
Prochain événement dans
39 jours
C
GP d'Espagne
29 avr.
Prochain événement dans
52 jours
C
GP d'Italie
27 mai
Prochain événement dans
80 jours
03 juin
Prochain événement dans
87 jours
C
GP d'Allemagne
17 juin
Prochain événement dans
101 jours
C
GP des Pays-Bas
24 juin
Prochain événement dans
108 jours
C
GP de Finlande
08 juil.
Prochain événement dans
122 jours
C
GP d'Autriche
12 août
Prochain événement dans
157 jours
C
GP de Grande-Bretagne
26 août
Prochain événement dans
171 jours
C
GP d'Aragon
09 sept.
Prochain événement dans
185 jours
C
GP de Saint-Marin
16 sept.
Prochain événement dans
192 jours
C
GP du Japon
30 sept.
Prochain événement dans
206 jours
C
GP de Thaïlande
07 oct.
Prochain événement dans
213 jours
C
GP d'Australie
21 oct.
Prochain événement dans
227 jours
28 oct.
Prochain événement dans
234 jours
C
GP de Valence
11 nov.
Prochain événement dans
248 jours

Dernier sprint pour l'Aprilia 2020, "à la limite dans les temps"

Le compte-à-rebours est lancé pour Aprilia, qui dans à peine plus de deux mois devra pouvoir confier un exemplaire de sa RS-GP 2020 à chacun de ses pilotes, pour entamer les essais de pré-saison.

Dernier sprint pour l'Aprilia 2020, "à la limite dans les temps"

Seul constructeur à ne pas avoir pu présenter de nouveautés à ses pilotes lors des premiers essais de l'intersaison, Aprilia peaufine en coulisses la version 2020 de sa RS-GP, une machine annoncée comme se distinguant très nettement de sa devancière. Celle-ci pourra prendre la piste pour la première fois dans un peu plus de deux mois et aura dès lors trois séances pour être préparée en vue de la première course.

Le constructeur de Noale disposant encore des concessions permettant notamment à ses titulaires de réaliser plus d'essais que ne le consent le règlement à la majeure partie des équipes, c'est lors du shakedown du test de Sepang qu'Aleix Espargaró et Andrea Iannone devraient piloter leur nouvelle machine pour la première fois. Organisée du 2 au 4 février, il s'agit d'une séance ouverte uniquement aux pilotes d'essais ainsi qu'aux pilotes de course d'Aprilia et de KTM, avant le test collectif officiel qui réunira tous les titulaires du 7 au 9 février sur le circuit malaisien. Une occasion parfaite pour tenter de combler le retard de temps de piste pris ce mois-ci.

"Nous prévoyons d'avoir la nouvelle moto lors du shakedown du premier test à Sepang. Le plan est d'avoir deux nouvelles motos, une pour Aleix et une pour Andrea, et d'avoir les quatre motos dans la spécification complète de 2020 pour le test de Doha", explique Paolo Bonora, leader du projet MotoGP d'Aprilia, au site officiel.

Lire aussi :

Compréhensif face à la charge de travail que représente cette nouvelle moto, Aleix Espargaró ne se montre pas déçu de ne pas pouvoir disposer d'emblée de deux motos de 2020. "Ils n'ont pas le temps. Si on a la chance d'avoir deux motos, ce sera bien. Mais quoi qu'il en soit, je pense qu'avoir une moto c'est déjà bien. Je n'ai pas besoin de deux motos pour le premier test", assure-t-il. "Je pense que c'est bien et intéressant de faire des comparaisons durant le premier test. Évidemment, le mieux serait d'avoir trois motos, parce qu'on peut alors tester l'ancienne moto le premier jour, puis le deuxième, le troisième jour et même le quatrième – car je vais faire le shakedown – on peut comparer les deux nouvelles motos avec différents réglages et on est beaucoup plus rapide pour essayer des choses, mais c'est comme ça alors essayons de rester positif."

Avant de pouvoir arpenter le bitume de Sepang avec leur nouvelle moto, les pilotes ont la ferme intention de garder le contact avec leur équipe pendant la trêve hivernale et de se rendre à Noale pour voir le travail avancer. Espargaró espère même pouvoir enfourcher la machine pour commencer à travailler sur sa position de pilotage. "On a un programme pour la moto", décrit-il. "On fera le maximum pour l'essayer partout où se sera possible, que ce soit dans un aéroport avant de partir d'Europe ou n'importe où ailleurs. Ce serait intéressant. Mais on est très serrés, on est à la limite dans les temps. Il faut qu'on attende, jusqu'au 15 décembre ce sera déterminant, et ensuite j'espère que les ingénieurs pourront faire de leur mieux et que la moto sera prête."

Une moto très différente à l'intérieur

Pendant que l'équipe de course et ses pilotes étaient à pied d'œuvre ce mois-ci pour des essais à la portée limitée, le mystère restait entier sur l'orientation prise à l'usine. Tout juste sait-on que l'angle du moteur devrait être modifié et qu'un gros travail est mené sur l'électronique, autant de points qui ne devraient pas se percevoir à l'œil nu lorsque la RS-GP 2020 prendra la piste. Mais d'après Paolo Bonora, bien que difficilement perceptibles les nouveautés seront nombreuses et importantes. "Je ne peux rien dire pour le moment, comme vous pouvez le comprendre. Vous verrez bien entendu une grosse évolution sur la moto. On ne peut rien voir de plus que le nouveau carénage parce que la nouvelle spécification est à l'intérieur de la moto, je ne peux donc rien dire de plus."

"De l'extérieur, je ne sais pas si elle semble très différente, mais à l'intérieur elle l'est", confirme Aleix Espargaró, qui dit en savoir déjà beaucoup sur la nouvelle moto. "Le moteur est différent. Je ne sais pas si on va recevoir en Malaisie une version complète du nouveau moteur, mais une partie en est déjà très différente. Le châssis aussi est différent, tout comme l'électronique, la position du pilote. Oui, la moto a de petites différences, mais elle en a partout." Désormais, le pilote espagnol ne cache pas son impatience de pouvoir commencer à la piloter : "J'ai parlé plusieurs fois avec Romano [Albesiano], j'ai vu des images de la moto et elle semble bien. Les idées sont bonnes, cela semble prometteur. Je pense qu'on ne peut pas plus progresser avec la moto que l'on a à l'heure actuelle, alors une révolution complète était nécessaire. J'ai hâte !"

Lire aussi :

"Nous espérons que ces évolutions apporteront les bonnes sensations aux pilotes parce que nous avons besoin de progresser, en particulier du côté du moteur et dans le fait de donner au pilote de l'agilité et beaucoup plus de sensations dans les gros freinages", souligne Paolo Bonora. "Avec la nouvelle moto, on sait bien évidemment où on veut aller, mais on verra à quel point les ingénieurs vont réussir à mettre cela sur la moto, parce que ça n'est pas si facile. C'est pour ça que les essais que l'on faits avec celle-ci n'ont aucun sens, parce que si la position du pilote change, tout va changer : la géométrie, les réglages", souligne Espargaró, qui comme son coéquipier a dédié les essais de novembre à des expérimentations électroniques. D'après Aprilia, ces essais ont tout de même apporté des retours utiles notamment en matière de traction control et de frein moteur.

partages
commentaires
Photos - Les prototypes des MotoGP 2020

Article précédent

Photos - Les prototypes des MotoGP 2020

Article suivant

Les pilotes ne regretteront pas le test de Valence en 2020

Les pilotes ne regretteront pas le test de Valence en 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Aleix Espargaró , Andrea Iannone
Équipes Aprilia Racing Team
Auteur Léna Buffa
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021
Comment le duel entre Rainey et Schwantz est entré dans la légende Prime

Comment le duel entre Rainey et Schwantz est entré dans la légende

La rivalité entre Alain Prost et Ayrton Senna est souvent considérée comme la plus forte de l'Histoire des sports mécaniques. Mais celle entre Wayne Rainey et Kevin Schwantz pourrait tout aussi bien prétendre à ce statut. Leur duel a atteint ses sommets en 500cc durant la saison 1991, dont les deux pilotes gardent des souvenirs marquants 30 ans plus tard...

MotoGP
31 janv. 2021
Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP Prime

Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP

Sa première saison en MotoGP a vu Brad Binder se hisser extrêmement haut, mais aussi commettre quelques erreurs de débutant. Décidé à ne se trouver aucune excuse, le Sud-Africain affiche par là précisément le trait de caractère qui explique pourquoi KTM voit en lui l'homme de la situation pour prendre les rênes du programme après Pol Espargaró.

MotoGP
14 janv. 2021
Pourquoi Suzuki doit choisir le successeur de Brivio en interne Prime

Pourquoi Suzuki doit choisir le successeur de Brivio en interne

Le départ de Davide Brivio de Suzuki confronte la marque japonaise à un dilemme : recruter un nouveau directeur d'équipe ou confier le poste à une personne capable de maintenir la philosophie actuelle.

MotoGP
11 janv. 2021
Les dix moments décisifs pour le titre MotoGP 2020 Prime

Les dix moments décisifs pour le titre MotoGP 2020

Titré six fois en sept saisons, vainqueur de 43% des courses dont il a pris le départ en MotoGP, Marc Márquez aura été le grand absent de cette saison 2020, ouvrant un boulevard aux prétendants à sa succession dès la première manche. Condensé en quatre mois, le championnat ne s'est toutefois pas arrêté à ce premier coup de théâtre...

MotoGP
27 déc. 2020
L'Autriche 2019, "la dernière grosse émotion" de Dovizioso avec Ducati Prime

L'Autriche 2019, "la dernière grosse émotion" de Dovizioso avec Ducati

Arracher la victoire à Marc Márquez dans une course où il jugeait l'Espagnol favori aura été une émotion incomparable pour Andrea Dovizioso, sans doute son meilleur souvenir avec Ducati.

MotoGP
26 déc. 2020