Dovizioso n'exclut ni la retraite ni un duo avec Márquez pour 2021

partages
commentaires
Dovizioso n'exclut ni la retraite ni un duo avec Márquez pour 2021
Par : Léna Buffa
18 oct. 2018 à 09:18

L'avenir du pilote italien et de son rival pourrait-il être commun ? S'il est prématuré de se projeter sur cette option, le pilote Ducati n'y est en tout cas pas fermé.

Depuis la saison dernière, le plus grand rival de Marc Márquez s'appelle Andrea Dovizioso. Vice-Champion du monde en 2017, le pilote Ducati a fait durer la course au titre jusqu'à la dernière manche du championnat, et cette année encore il est le plus proche de l'Espagnol mathématiquement à l'heure d'aborder les dernières courses, bien que l'écart actuel prédise que le dénouement arrivera cette fois plus tôt.

Lire aussi :

Ces deux hommes forts, la rumeur voudrait déjà les associer au sein d'une même équipe, à l'horizon 2021. Interrogé sur les spéculations de contacts qui auraient déjà eu lieu entre l'actuel leader du championnat et l'équipe italienne en ce sens, Dovizioso a fait savoir à la fois qu'il n'y croyait pas et qu'il y aurait une certaine logique à ce que la porte de Borgo Panigale ne soit pas fermée à Márquez.

"Que tout le monde essaye d'avoir Márquez dans deux ans, quelle est la nouveauté ? Il n'y en a pas", assure-t-il. "Que Ducati puisse y penser, ce serait stupide de ne pas le faire. Que Honda essaye de le garder, ce serait stupide de ne pas le faire, et pareil pour les autres constructeurs, alors on en parle pour rien."

"Quant au fait qu'on dise que Ducati a déjà bougé, je ne crois pas du tout que ce soit le cas", ajoute Dovizioso, conforté en ce sens par un démenti de Davide Tardozzi. "Ce ne serait pas intelligent de leur part, parce que deux autres années ensemble nous attendent, avec des objectifs clairs à atteindre. Je suis convaincu que tous les ingénieurs et ceux qui, chez Ducati, prennent les décisions sont concentrés là-dessus. Ensuite, logiquement, si cette possibilité se présente, il sera toujours temps de bouger."

Lire aussi :

Associé depuis l'an dernier à Jorge Lorenzo, Andrea Dovizioso a aussi eu l'occasion de faire équipe, entre autres, avec Casey Stoner par le passé. Une expérience qu'il juge toujours enrichissante et qui le pousse à ne pas fermer la porte à l'éventualité, même hypothétique, de voir Marc Márquez rejoindre les Rouges au terme de son contrat avec Honda, soit en 2021.

"Ce serait une belle chose. Quand on a près de soi des champions, comme ça m'est déjà arrivé et comme c'est le cas maintenant avec Jorge, on apprend toujours quelque chose, indépendamment des relations qui peuvent être bonnes ou non. Chaque champion a ses propres caractéristiques et c'est très bien de pouvoir avoir les données entre les mains, de pouvoir voir exactement ce qu'ils ont fait. Quand on étudie un adversaire d'une autre marque, on ne peut pas voir certains détails. C'est ce que j'ai vu avec Jorge durant ces deux années : que ce soit le positif ou le négatif, quand on l'a à la maison on sait tout ce qui se passe. Ce serait très intéressant."

Andrea Dovizioso, Ducati Team, Marc Marquez, Repsol Honda Team

Ne pas rester en MotoGP à tout prix

Mais au-delà même du fait que le contact entre l'Espagnol et le constructeur italien n'est à ce jour rien d'autre qu'une rumeur, il faudrait également que Dovizioso lui-même reste en poste pour que cette association puisse prendre forme. Et, sur ce point non plus, le numéro 4 n'exclut aucune possibilité.

Lire aussi :

"Ça fait quatre ans que je vis les choses de la même façon, et je crois que je continuerai à les vivre ainsi. Je suis très serein. J'étais serein il y a quatre ans dans ma décision et je le suis encore plus maintenant, parce qu'on obtient encore plus de résultats", explique l'Italien, aujourd'hui âgé de 32 ans et engagé jusqu'en 2020.

"Je ne suis pas un pilote qui va vivre à l'infini en MotoGP, je ne ressens pas cette nécessité", prévient-il. "Le MotoGP est un rêve, ça me permet de très bien vivre. Il y a toute la préparation hivernale, la saison est très longue, et je me réveille le matin pour un rêve, gagner le championnat. Ça permet de vivre au mieux, à tous les niveaux. Mais ça a du sens quand on parvient à obtenir certains résultats et si, à l'avenir, je n'en ai plus la possibilité, [je dirai] stop."

"Je ne crois pas que ma carrière durera longtemps si je n'ai pas la possibilité de jouer le titre. Il faut donc voir quels seront les résultats ces prochaines années et quelles situations cela créera sur le marché des transferts. Je pourrais faire deux années de plus comme je pourrais aussi arrêter, en tout cas je suis très serein de ce point de vue."

Article suivant
Lorenzo : "La blessure est peut-être plus grave qu'on le pensait"

Article précédent

Lorenzo : "La blessure est peut-être plus grave qu'on le pensait"

Article suivant

Le Japon ? "Une course comme une autre" pour Márquez malgré le titre

Le Japon ? "Une course comme une autre" pour Márquez malgré le titre
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Japon
Pilotes Andrea Dovizioso Boutique , Marc Márquez Boutique
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités