MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Dovizioso : "S'élancer de la deuxième ligne était le maximum"

partages
commentaires
Dovizioso : "S'élancer de la deuxième ligne était le maximum"
Par :
15 sept. 2019 à 08:50

Andrea Dovizioso s'élancera sixième de la course à Misano ce dimanche et juge que les performances de la Ducati ne lui permettaient pas de faire mieux que la deuxième ligne de la grille.

Sixième des qualifications du Grand Prix MotoGP de Saint-Marin, Andrea Dovizioso est de loin le meilleur représentant de la marque Ducati, et spécifiquement de son équipe d'usine, qui engage pourtant trois motos ce week-end. Michele Pirro, wild-card, sera 12e sur la grille, tandis que Danilo Petrucci a fait sa pire qualification de l'année avec la 17e place. Pour Dovizioso, les difficultés rencontrées par la marque de Borgo Panigale sont tout sauf une surprise.

Lire aussi :

"Malheureusement, nous attendions cela après le test", avoue l'Italien. "Ce n'était pas une surprise, et je pense que nous travaillons dans la bonne direction car nous sommes restés calmes dès le début, nous savions que nous avions un gros écart à combler. Mais étape par étape, les réglages étaient meilleurs, et je suis heureux du travail de mon équipe. L'écart était important lors de chaque séance, mais nous avons travaillé sur les détails et ça nous a aidés sur le rythme."

"Nous sommes plus proches que lors des premiers essais. Au final, j'ai fait un bon temps et je pense que s'élancer de la deuxième ligne était le maximum que nous pouvions faire. Quand vous n'avez pas la chance de vous battre pour la victoire ou pour la pole position, vous avez besoin d'avoir un objectif, et c'était de débuter en deuxième ligne. L'écart est plus faible en course, nous n'avons pas la même vitesse que les trois meilleurs pilotes mais nous sommes sept dans un groupe au rythme similaire."

Les trois pilotes dont il parle ne sont pas ceux de la première ligne, car Pol Espargaró ne semble pas représenter une menace réelle sur la durée de la course, tandis que Marc Márquez pourrait jouer le podium sans problème, en dépit d'une qualification terminée au cinquième rang après avoir manqué sa dernière tentative : "Je pense que Maverick [Viñales], Quartararo et Marc ont quelque chose en plus, mais aussi [Franco] Morbidelli, Valentino [Rossi] et [Álex] Rins sont très proches. Nous sommes à leur niveau."

Afin d'offrir plus d'adhérence sur le mouillé, la piste de Misano a été nettoyée, et les résultats sur le sec ont été pires que prévu, avec un réel manque de grip pour tous les pilotes, dès les premiers essais libres. Dovizioso rappelle toutefois que la course de Superbike qui s'est tenue sur le circuit de Misano après le nettoyage avait donné un résultat similaire, ce qui laissait penser que le problème ce situerait à ce niveau.

"Nous avons été surpris par le grip, mais nous savions aussi grâce à la course de Superbike effectuée après le changement, qu'ils étaient plus lents d'une seconde et demie. Ils nous ont donc dit que le grip était moindre car ils avaient à faire ce changement, et quand nous sommes venus pour les tests, c'était la réalité. Je pense que ça affecte davantage nos motos que les autres, on peut voir cela facilement car toutes les Ducati sont dans un groupe et les autres motos sont dans un groupe différent."

Article suivant
Warm-up - Márquez le plus rapide, Viñales en embuscade

Article précédent

Warm-up - Márquez le plus rapide, Viñales en embuscade

Article suivant

Zarco : "Ce sont des sensations nouvelles sur la moto"

Zarco : "Ce sont des sensations nouvelles sur la moto"
Charger les commentaires