MotoGP
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
41 jours
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
55 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
69 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
76 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
90 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
97 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
111 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
139 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
146 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
160 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
174 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
189 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
196 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
209 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
217 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
223 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
238 jours
20 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
245 jours
27 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
252 jours

Honda en crise ? Ducati rappelle qu'ils ont un atout nommé Márquez

partages
commentaires
Honda en crise ? Ducati rappelle qu'ils ont un atout nommé Márquez
Par :
29 févr. 2020 à 13:00

Alors que le paddock MotoGP a découvert un semblant de situation de crise chez Honda lors des derniers tests de la pré-saison mené au Qatar, le clan Ducati est resté très mesuré sur la pertinence à y accorder.

Les essais hivernaux étaient sur le point de se conclure, lundi à Losail, lorsque Honda a créé la sensation en confiant à son leader une machine datant de 2019, venue tout droit du stand de Takaaki Nakagami, seul pilote de la marque à ne pas disposer de la dernière version de la RC213V. Marc Márquez lui-même a admis que l'équipe avait été "perdue", mais que cette ultime journée de travail avait finalement permis de mettre le doigt sur le problème.

Lire aussi :

"Cette année, nous nous sommes perdus, mais contrairement à 2015, où nous avons commencé la saison en étant perdus, nous avons pu localiser et isoler le problème. Essayer la moto de 2019 nous a permis de faire des comparaisons en partant de zéro, comme si c'était le premier jour de la pré-saison, et de partir de là", a-t-il expliqué. "L'un des doutes que nous avions portait sur les nouveaux pneus, mais quand nous les avons testés avec la moto de 2019, nous avons vu que ce n'était pas le problème."

Le nouveau pneu arrière introduit cette année a en effet changé la donne aux yeux de plusieurs pilotes, et notamment dans les camps Honda et Ducati. Danilo Petrucci le concède : "Je ne sais pas ce que fait Honda, mais il est certain que les cartes ont été pas mal redistribuées et nous aussi on a été en difficulté à Sepang, on n'est pas dans la meilleure condition à l'heure actuelle." Le pilote italien n'est toutefois pas dupe : "Les problèmes des Honda, Marc les a résolus plusieurs fois alors on va attendre la course avant de dire qu'ils ont des problèmes !"

"C'est particulier", reconnaît Andrea Dovizioso après avoir vu son adversaire opérer ce retour en arrière en reprenant le guidon de son ancienne machine lors de la dernière journée de l'intersaison. "Normalement quand on fait des essais de ce type c'est parce que ce qui est arrivé n'est peut-être pas aussi au point qu'espéré, alors on fait des essais pour avoir des confirmations et prendre les bonnes décisions car il faut homologuer certaines choses avant de commencer la saison."

"Mais de la part de Marc, il faut toujours s'attendre à tout... Alors on ne l'a pas trop vu pendant les tests, mais il sera là", sourit cependant le vice-Champion du monde. Il faut dire que Dovizioso est parfaitement réaliste sur les ressources de celui qui l'a battu trois ans de suite au championnat, et notamment en 2019 où il a réussi le tour de force de réaliser une saison record en "contournant" de son propre aveu les problèmes déjà posés par la Honda.

Lire aussi :

Aussi, si l'on a eu tôt fait de parler de "crise" chez les détenteurs de la couronne, les hommes de Ducati, eux, ont tous rappelé d'une même voix que le constructeur qui enchaîne les titres en MotoGP a toujours un atout qui l'en prémunit, quelles que soient les difficultés que peut poser sa machine. Et cet atout s'appelle Marc Márquez.

"Qu'il y ait une crise Honda ou pas, moi je n'ai jamais vu de crise de Márquez", a souligné Davide Tardozzi team manager de l'équipe Ducati au micro de Sky Italia. "Leur gros avantage, c'est d'avoir Marc Márquez. Peut-être qu'ils peuvent avoir quelques problèmes parce que Marc ne s'adapte pas à la nouvelle moto. Mais c'est un grand champion, il l'a démontré, et je crois que quand nous reviendrons ici pour la course il en sera l'un des protagonistes."

"Probablement souffre-t-il aussi de l'intervention qu'il a subie à l'épaule pendant l'hiver. Il pensait que l'hiver serait plus calme que celui de l'année dernière", a ajouté Davide Tardozzi. Et c'est effectivement un paramètre qui a pesé dans la préparation de Márquez mais aussi de Honda, comme l'ont admis le pilote espagnol et son team manager. Mais le #93 a aussi prévenu : désormais il va bien physiquement et il se sent prêt. La concurrence n'a donc qu'à bien se tenir.

Article suivant
Márquez : "Physiquement je vais bien, je suis prêt"

Article précédent

Márquez : "Physiquement je vais bien, je suis prêt"

Article suivant

Rins et Mir libres de s'affronter, tant qu'il n'y a pas de pagaille

Rins et Mir libres de s'affronter, tant qu'il n'y a pas de pagaille
Charger les commentaires