Un nouveau carénage sur la Ducati pour progresser sur l'angle ?

Les solutions aérodynamiques inédites testées par Ducati pendant les essais de Losail ont laissé au fil des jours apparaître des détails qui donnent une idée de plus en plus claire de la direction dans laquelle se dirige le constructeur.

Un nouveau carénage sur la Ducati pour progresser sur l'angle ?

Les Ducati se sont montrées impressionnantes au Qatar, et ce à bien des niveaux. Outre le meilleur temps établi par Jack Miller, inférieur de deux dixièmes au record de la piste en conditions de Grand Prix, leurs vitesses de pointe ont étonné, laissant même penser que la barre historique des 360 km/h pourrait être atteinte (ce qui était attendu pour le dernier jour avant que la tempête de sable ne rende la piste quasiment impraticable).

Mais les Desmosedici les plus évoluées ont aussi frappé par leurs solutions avant-gardistes, prouvant que le constructeur travaille de toute évidence dur pour confirmer son leadership en matière de développement aérodynamique. On a ainsi pu voir un variateur de hauteur à l'avant et non plus seulement à l'arrière, et des solutions qui semblent permettre d'améliorer le comportement de la moto en milieu de virage, domaine où elle a historiquement du mal à rivaliser avec les motos les plus agiles de la grille.

Lire aussi :

Ducati Desmosedici: ecco la nuova carena che migliora il comportamento della moto a centro curva

Ducati a profité de ces essais de pré-saison pour mener en piste un nouveau carénage. D'abord évalué par Michele Pirro, il a ensuite été soumis au jugement de Jack Miller et Pecco Bagnaia. Le Turinois a mal commencé, en tombant samedi alors qu'il utilisait cette nouveauté, mais celle-ci a malgré tout rapidement apporté d'excellents résultats en piste et le verdict des deux pilotes officiels a été plus que positif.

"On n'a pas perdu de vitesse, donc c'est un point positif. Il est assez similaire [à celui de l'année dernière], rien de vraiment étrange", a d'abord décrit Jack Miller. Mais, au fil des jours, l'Australien a de plus en plus profité de l'avantage que lui procurait ce carénage, avouant du bout des lèvres, le sourire en coin, un véritable gain de stabilité.

Lire aussi :

Pecco Bagnaia s'est lui aussi dit favorable à ce changement : "En réalité, ce carénage ne fait pas de différence en ligne droite, il sert juste à nous aider en entrée de virage. La moto est un peu plus facile à faire entrer, c'est donc un bel avantage. Il faudra voir ce qu'il en sera sur des circuits où la vitesse de passage est moins importante, s'il pourra nous aider ou pas. Quoi qu'il en soit, cela a été un essai positif parce que la moto semble mieux équilibrée et fonctionne plutôt mieux."

Ducati Desmosedici: ecco la carena con il vistoso deviatore di flusso che arriva al fondo

À leurs débuts, les études aérodynamiques des ingénieurs de Borgo Panigale se limitaient à tenter de réduire le soulèvement de la roue avant à l'accélération grâce aux ailerons. Le but, conserver plus de contact au sol et d'adhérence, et par conséquent d'atteindre plus rapidement la vitesse de pointe.

Puisque l'appétit vient en mangeant, les recherches en soufflerie confiées à Edoardo Lenoci et à une petite poignée de techniciens se sont spécialisées de plus en plus. Initialement, le travail s'y est concentré sur la moto en position verticale, mais Ducati en est maintenant arrivé à des cartographies aérodynamiques qui intègrent la position prise par la moto lorsqu'elle est sur l'angle maximal dans les virages. Dès lors, l'attention des ingénieurs, initialement concentrée sur la partie supérieure du carénage avec l'introduction d'appendices, s'est déplacée de plus en plus bas sur la Desmosedici GP.

Lire aussi :

C'est ainsi que, lors des essais au Qatar, on a vu apparaître un canaliseur de flux inédit, sous les ailettes en forme d'oméga. Ces appendices aérodynamiques ont une forme assez étrange car ils fonctionnent lorsque la moto est inclinée et améliorent son comportement en milieu de virage. En d'autres termes, cela vise à corriger ce qui a toujours été considéré comme le talon d'Achille de la Desmosedici… Si c'est bel et bien le cas, Ducati pourrait se permettre de "dépenser" dans la traînée une partie de la puissance exubérante de son quatre cylindres, sachant que ce que les pilotes laisseraient derrière eux en ligne droite serait plus que compensé par leurs performances en virage.

Gigi Dall'Igna aurait-il à la fois trouvé la solution au point faible récurrent des Ducati et ouvert une nouvelle voie dans la recherche aérodynamique ?

partages
commentaires

Voir aussi :

Le GP de France MotoGP garantit que sa course se tiendra en mai

Article précédent

Le GP de France MotoGP garantit que sa course se tiendra en mai

Article suivant

Zarco se sent aussi bien chez Pramac que chez Tech3

Zarco se sent aussi bien chez Pramac que chez Tech3
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Test Qatar
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Jack Miller , Pecco Bagnaia
Équipes Ducati Team
Auteur Franco Nugnes
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021