EL3 - Oliveira passe entre les gouttes, grosse chute pour Márquez

Miguel Oliveira a profité d'une accalmie dans les averses pour signer le meilleur temps du week-end en Essais Libres 3 au GP du Portugal. Marc Márquez a été piégé par un highside, sa tête percutant le sol, mais l'Espagnol semble apte à rouler. Enea Bastianini, Pecco Bagnaia et Álex Rins devront quant à eux disputer la Q1.

EL3 - Oliveira passe entre les gouttes, grosse chute pour Márquez
Charger le lecteur audio

Après une première journée d'essais intégralement disputée sur piste humide, c'est à nouveau la pluie qui a accueilli les pilotes sur le circuit de Portimão ce samedi, et même si quelques rayons de soleil commençaient à apparaître, le circuit était à nouveau détrempé au moment d'entamer cette troisième séance du week-end. Les essais du Moto3, disputés juste avant, ont encore été marqués par de nombreuses chutes et les chronos sont restés moins bons que vendredi, mais les pilotes du MotoGP ont rapidement pu rouler plus vite qu'en EL1 et EL2.

Lire aussi :

Jack Miller a ainsi vite pris le commandement avec un meilleur temps que celui qu'il avait établi vendredi, mais ce sont surtout les erreurs des frères Márquez qui ont marqué ce début de séance. Marc Márquez a été victime d'un highside à la sortie du virage 8, une partie du circuit où le dénivelé est important, et son casque a une nouvelle fois heurté le sol, comme à Mandalika même si l'accident a été moins spectaculaire. Le sextuple Champion du MotoGP a pu se relever immédiatement et repartir avec sa machine, bien que sa visière soit cassée. Álex Márquez a de son côté été piégé au virage 4, sans gravité.

 

Une fois les drapeaux jaunes retirés, Miguel Oliveira a réalisé le meilleur chrono du week-end, en 1'50"583, effaçant ainsi le chrono de Márquez qui faisait référence depuis les EL1, avant de gagner 0"031 dans le tour suivant. Le Portugais devançait alors Fabio Quartararo, enfin présent dans le top 10, et Joan Mir s'est invité entre les deux leaders au cap de la mi-séance.

Alors qu'il semblait que ces EL3 seraient décisifs pour décrocher les dix tickets pour une entrée directe en Q2, la pluie a fait son retour dans l'allée des stands, mais les pilotes continuaient à améliorer leurs chronos, sans pour autant venir troubler le trio de tête. Brad Binder est remonté au quatrième rang avant d'être victime d'une grosse chute au virage 9. Aleix Espargaró a lui aussi intégré le top 10 au cumul des séances, mais l'averse a redoublé, rendant tout progrès impossible. 

 

Dans les quinze dernières minutes, peu de pilotes se sont aventurés en piste et les conditions étaient très piégeuses, comme l'ont constaté les rookies à leurs dépens : Remy Gardner a chuté au virage 7, Darryn Binder au virage 3 et Marco Bezzecchi au premier, après un nouveau highside pour le pilote VR46, déjà lourdement tombé vendredi.

 

Pecco Bagnaia, le leader du championnat Enea Bastianini et Álex Rins, présent sur le podium des deux dernières courses, étaient hors du top 10 en cumulant les trois séances, et donc déjà certains de devoir passer par la Q1 pour tenter de décrocher les deux dernières places pour la seconde partie des qualifications, puisque les chronos étaient à une dizaine de secondes des meilleurs dans la dernière partie de la séance.

Miguel Oliveira a conservé la première place sur ses terres, devant Joan Mir et Fabio Quartararo, qui a confirmé que la confiance affichée vendredi soir était justifiée. Brad Binder a signé le quatrième temps devant Johann Zarco, Aleix Espargaró et Jack Miller. Marc Márquez a été classé au huitième rang dans cette séance et a conservé la cinquième position du classement combiné. Après sa chute, le pilote Honda est longtemps resté dans son garage et s'est contenté d'un essai de départ en fin de séance.

Franco Morbidelli et Marco Bezzecchi ont complété le top 10 de cette séance. Le second sera en Q2, grâce à un chrono réalisé vendredi, mais pas le premier, Pol Espargaró décrochant la dernière place par le biais de son meilleur temps en EL2. Morbidelli n'est que 14e en associant les chronos des trois séances et il sera donc confronté à Bagnaia, Bastianini et Rins en Q1, mais aussi à Jorge Martín et Maverick Viñales.

Lire aussi :

Portugal GP du Portugal - MotoGP - EL3

P. Pilote Moto Tours Temps Écart
1 Portugal Miguel Oliveira KTM 15 1'50.552  
2 Spain Joan Mir Suzuki 9 1'50.601 0.049
3 France Fabio Quartararo Yamaha 13 1'50.606 0.054
4 South Africa Brad Binder KTM 16 1'50.659 0.107
5 France Johann Zarco Ducati 15 1'51.243 0.691
6 Spain Aleix Espargaró Aprilia 15 1'51.248 0.696
7 Australia Jack Miller Ducati 17 1'51.253 0.701
8 Spain Marc Márquez Honda 6 1'51.385 0.833
9 Italy Franco Morbidelli Yamaha 19 1'51.455 0.903
10 Italy Marco Bezzecchi Ducati 16 1'51.511 0.959
11 Spain Álex Márquez Honda 15 1'51.567 1.015
12 Italy Pecco Bagnaia Ducati 14 1'51.850 1.298
13 Italy Luca Marini Ducati 17 1'51.875 1.323
14 Japan Takaaki Nakagami Honda 17 1'51.898 1.346
15 Spain Raúl Fernández KTM 15 1'51.902 1.350
16 Spain Álex Rins Suzuki 15 1'51.961 1.409
17 Spain Jorge Martín Ducati 16 1'52.153 1.601
18 Australia Remy Gardner KTM 13 1'52.247 1.695
19 Spain Maverick Viñales Aprilia 13 1'52.296 1.744
20 Spain Pol Espargaró Honda 9 1'52.620 2.068
21 Italy Andrea Dovizioso Yamaha 14 1'52.732 2.180
22 South Africa Darryn Binder Yamaha 12 1'53.252 2.700
23 Italy Enea Bastianini Ducati 14 1'53.413 2.861
24 Italy Lorenzo Savadori Aprilia 14 1'53.780 3.228
25 Italy Fabio Di Giannantonio Ducati 18 1'54.366 3.814

partages
commentaires

Voir aussi :

Jack Miller "fatigué" des comparaisons entre la GP21 et la GP22

Márquez doit encore "rapprocher" la Honda de son style