Fabio Quartararo reconnaît que Joan Mir méritait plus le titre

Fabio Quartararo attribue le titre de Joan Mir à la régularité du pilote Suzuki au premier plan, plus qu'à ses propres difficultés dans la seconde partie de la saison.

Fabio Quartararo reconnaît que Joan Mir méritait plus le titre
Charger le lecteur audio

En tête du championnat une grande partie de l'année, Fabio Quartararo a finalement vu Joan Mir décrocher le titre 2020 dès dimanche à Valence, avant le dernier Grand Prix de la saison. Le Français a payé cinq épreuves difficiles depuis son succès à Barcelone, avec une huitième place comme meilleur résultat au cours de cette dernière période et deux courses sans points, dont celle de dimanche. Beau joueur, il estime cependant que n'est pas lui qui a perdu le titre, mais bien Mir qui a été le meilleur.

"Je pense que c'est Joan qui a gagné le championnat", a déclaré le pilote du team SRT au site officiel du MotoGP. "On aurait pu faire mieux, peut-être faire en sorte que ça dure jusqu'à Portimão. Il a manqué de la régularité, de la constance. C'était la principale force de Joan cette année. Malheureusement, on n'a pas pu rester en lice jusqu'à Portimão. Notre rythme était très mauvais ce week-end." 

Fabio Quartararo a en effet connu beaucoup de hauts et de bas en 2020. Auteur de trois succès, deux de plus que Joan Mir, il ne compte aucun autre podium. Pour ne rien arranger, sa chute à Misano et des contre-performances à Brno, au Red Bull Ring, au Mans et au MotorLand Aragón lui ont fait perdre beaucoup de points. Sa dernière chute en date, au GP de Valence, n'est finalement pas l'élément déterminant à ses yeux : "On a perdu, mais ça remonte à longtemps, quand on a perdu beaucoup de points, à cause de mes erreurs, d'erreurs techniques..."

Lire aussi :

Les résultats de Mir ont été bien plus linéaires que ceux de Quartararo. Les difficultés du pilote Suzuki se sont concentrées sur le début du championnat avec deux chutes en course, la première à Jerez et la seconde à Brno, provoquée par une erreur d'Iker Lecuona. Dans les dix Grands Prix disputés depuis, Mir a décroché sept podiums, des résultats qui l'ont propulsé de la 14e place du championnat à la première, désormais inatteignable.

"Sa constance depuis l'Autriche est incroyable", a souligné Quartararo. "Aucune chute en course, toujours dans les points, et de gros points. Au final, c'est ce qui lui a fait faire de gros progrès. Il est Champion du monde, donc je tiens à le féliciter parce qu'il a fait une saison incroyable. C'est dur quand on a un mauvais début de saison, comme lui dans les trois premières courses, et il a fait un très bon travail."

Dominateurs en qualifications, les pilotes Yamaha totalisent également sept succès cette année, soit plus de la moitié des Grands Prix disputés jusqu'à présent, ce qui montre que la M1 est bel et bien capable du meilleur. Quartararo regrette cependant qu'elle soit aussi capable du pire, avec des prestations parfois largement en dessous de ses attentes.

"On sait que quand la moto est bonne, on joue les victoires, les podiums", expliquait-il avant le début du week-end à Valence. "C'est tout ou rien. On doit trouver quelque chose entre les deux, pour nous battre à toutes les courses. Peut-être pas pour la victoire à chaque fois, mais pour de bons résultats. [Il faut de] la constance et des choses qui permettent de trouver comment être là pendant toute la course. Ça a été la clé pour que Suzuki soit devant. Cette année a été très étrange pour tout le monde. Il faut en tirer les leçons pour l'an prochain."

Lire aussi :

Avant de se concentrer totalement sur la campagne 2021, qui le verra rejoindre le team Yamaha factory, Quartararo espère conclure la saison sur une bonne note au GP du Portugal. "J'espère bien finir. Je suis motivé. Nous partirons avec la même base qu'à Jerez et Barcelone. J'espère avoir de bonnes sensations immédiatement à Portimão."

Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT

partages
commentaires

Valentino Rossi exhorte Yamaha à suivre l'exemple de Suzuki

"Fier" des succès de KTM, Pol Espargaró craint déjà Binder pour 2021