MotoGP
25 mars
Prochain événement dans
28 jours
C
GP de Doha
02 avr.
Prochain événement dans
36 jours
16 avr.
Prochain événement dans
50 jours
C
GP d'Espagne
29 avr.
Prochain événement dans
63 jours
C
GP d'Italie
27 mai
Prochain événement dans
91 jours
03 juin
Prochain événement dans
98 jours
C
GP d'Allemagne
17 juin
Prochain événement dans
112 jours
C
GP des Pays-Bas
24 juin
Prochain événement dans
119 jours
C
GP de Finlande
08 juil.
Prochain événement dans
133 jours
C
GP d'Autriche
12 août
Prochain événement dans
168 jours
C
GP de Grande-Bretagne
26 août
Prochain événement dans
182 jours
C
GP d'Aragon
09 sept.
Prochain événement dans
196 jours
C
GP de Saint-Marin
16 sept.
Prochain événement dans
203 jours
C
GP du Japon
30 sept.
Prochain événement dans
217 jours
C
GP de Thaïlande
07 oct.
Prochain événement dans
224 jours
C
GP d'Australie
21 oct.
Prochain événement dans
238 jours
28 oct.
Prochain événement dans
245 jours
C
GP de Valence
11 nov.
Prochain événement dans
259 jours

Fabio Quartararo veut souffler et travailler avec un psychologue

Trop pris par ses émotions, Fabio Quartararo espère se recentrer en travaillant avec un psychologue, conscient qu'il doit réussir à transmettre des informations plus qualitatives à son équipe.

partages
commentaires
Fabio Quartararo veut souffler et travailler avec un psychologue

Fabio Quartararo a conclu la saison 2020 éprouvé. Bien qu'étant à la tête de trois victoires et de quatre pole positions, il doit accepter une huitième place finale loin de ses objectifs initiaux et des rêves qu'il a pu nourrir lorsqu'il a entamé le championnat par un sans-faute à Jerez. Mais le jeune Niçois n'avait pas attendu de passer le drapeau à damier de la dernière course pour faire son auto-critique, car s'il n'a pas ménagé ses efforts pour pointer du doigt les faiblesses de Yamaha ces dernières semaines, il sait aussi que lui-même doit évoluer pour la saison prochaine.

"Je veux travailler sur l'aspect émotionnel, à la fois sur la moto, dans le stand et en dehors du stand", décrit Quartararo, qui va désormais passer du team Petronas à l'équipe officielle Yamaha. "[C'est] juste pour avoir moins d'émotions, car je pense que ce sera vraiment important pour l'année prochaine. Et aussi pour fournir de meilleurs commentaires à mon chef mécano et à mes ingénieurs, car quand on a des émotions si élevées, on dit simplement que la moto ne fonctionne pas et on ne sait pas exactement quelles parties [sont concernées]."

Lire aussi :

Ouvertement, le pilote de 21 ans admet devoir apprendre à canaliser ses émotions afin d'être plus efficace et de ne pas se laisser aller à une dépense d'énergie aussi inutile que contre-productive. Un élément essentiel à l'heure d'être responsabilisé dans le développement de la M1. "À Valence, la moto était catastrophique, mais je disais 'ça ne va pas, ça ne va pas' sans pointer une faiblesse au freinage ou autre. Mon ingénieur me l'a dit : 'Tu rentres dans le stand et tu dis juste que ça ne va pas, moi je ne peux rien faire'", illustrait-il en toute franchise à Canal+ le week-end dernier.

"Pour le moment, j'ai le sentiment d'avoir besoin de travailler là-dessus", reprend Fabio Quartararo, qui prévoit de revoir un psychologue dès cette semaine. Ce besoin de travailler sur sa maîtrise de lui-même s'est déjà fait ressentir au cours de sa carrière, et les bénéfices en avaient été nets, à la fois lors de sa dernière saison Moto2, marquée par sa première victoire, puis après son premier Grand Prix en MotoGP, où un départ manqué avait provoqué chez lui un énervement extrême et l'avait "mis KO" comme il l'a décrit.

"[Par la suite] l’année dernière, je n’ai pas eu la nécessité d'y aller, parce que tout allait super bien, on n'a eu aucun problème. Je n’en ai pas eu 'besoin', je ne me suis pas énervé. Mais cette année, quand les choses n'allaient pas, j’ai vu que j’avais besoin de retrouver mon psychologue. Je pense que ce sera important de travailler sur ça l’année prochaine, parce qu'on peut très bien connaître une autre saison où l'on aura encore des difficultés sur la moto. Je pense que ce sera très important de travailler avec lui et d’être vraiment prêt pour le début de saison."

"J'ai déjà commencé à travailler avec deux personnes, pour essayer d'être calme et d'afficher le moins d'émotions possible", souligne le jeune pilote, qui voudrait toutefois prendre une routine plus régulière avec son psychologue du sport. "J'y suis déjà allé plusieurs fois mais je vais y aller plus souvent. Je pense que de petites choses peuvent faire un gros changement, alors je vais retourner chez le psychologue et travailler sur ces aspects, car pour moi c'est très important pour parler de détails avec le team."

S'accorder un véritable repos après une saison particulièrement intense est également un réel besoin pour le Niçois, qui prévoit un break salutaire. "Je vais vraiment prendre deux semaines où je veux en quelque sorte me relaxer, continuer à m'entraîner mais faire un stop sur tout ce qui est médias, télés, vraiment me déconnecter du monde de la moto tout en continuant à m'entrainer physiquement. Je pense que cette période sera importante pour moi afin de vraiment récupérer mentalement et d'être prêt pour reprendre l'entraînement entre mi-décembre et fin décembre."

Avec Vincent Lalanne-Sicaud

Les plus belles photos du Grand Prix du Portugal MotoGP

Article précédent

Les plus belles photos du Grand Prix du Portugal MotoGP

Article suivant

Pol Espargaró soulagé d'avoir vu l'arrivée : "J'ai évité plusieurs chutes"

Pol Espargaró soulagé d'avoir vu l'arrivée : "J'ai évité plusieurs chutes"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Fabio Quartararo
Équipes Yamaha Factory Racing , Petronas SRT
Auteur Léna Buffa
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021
Comment le duel entre Rainey et Schwantz est entré dans la légende Prime

Comment le duel entre Rainey et Schwantz est entré dans la légende

La rivalité entre Alain Prost et Ayrton Senna est souvent considérée comme la plus forte de l'Histoire des sports mécaniques. Mais celle entre Wayne Rainey et Kevin Schwantz pourrait tout aussi bien prétendre à ce statut. Leur duel a atteint ses sommets en 500cc durant la saison 1991, dont les deux pilotes gardent des souvenirs marquants 30 ans plus tard...

MotoGP
31 janv. 2021
Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP Prime

Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP

Sa première saison en MotoGP a vu Brad Binder se hisser extrêmement haut, mais aussi commettre quelques erreurs de débutant. Décidé à ne se trouver aucune excuse, le Sud-Africain affiche par là précisément le trait de caractère qui explique pourquoi KTM voit en lui l'homme de la situation pour prendre les rênes du programme après Pol Espargaró.

MotoGP
14 janv. 2021
Pourquoi Suzuki doit choisir le successeur de Brivio en interne Prime

Pourquoi Suzuki doit choisir le successeur de Brivio en interne

Le départ de Davide Brivio de Suzuki confronte la marque japonaise à un dilemme : recruter un nouveau directeur d'équipe ou confier le poste à une personne capable de maintenir la philosophie actuelle.

MotoGP
11 janv. 2021
Les dix moments décisifs pour le titre MotoGP 2020 Prime

Les dix moments décisifs pour le titre MotoGP 2020

Titré six fois en sept saisons, vainqueur de 43% des courses dont il a pris le départ en MotoGP, Marc Márquez aura été le grand absent de cette saison 2020, ouvrant un boulevard aux prétendants à sa succession dès la première manche. Condensé en quatre mois, le championnat ne s'est toutefois pas arrêté à ce premier coup de théâtre...

MotoGP
27 déc. 2020
L'Autriche 2019, "la dernière grosse émotion" de Dovizioso avec Ducati Prime

L'Autriche 2019, "la dernière grosse émotion" de Dovizioso avec Ducati

Arracher la victoire à Marc Márquez dans une course où il jugeait l'Espagnol favori aura été une émotion incomparable pour Andrea Dovizioso, sans doute son meilleur souvenir avec Ducati.

MotoGP
26 déc. 2020
L'erreur de Márquez qui a véritablement causé sa longue convalescence Prime

L'erreur de Márquez qui a véritablement causé sa longue convalescence

Que Marc Márquez décide ou pas de subir une troisième opération pour soigner son bras droit, sa tentative de reprendre la piste à Jerez – quatre jours après la première intervention – restera l'une des pires décisions de l'histoire du MotoGP. Le pilote espagnol pourrait encore en payer les conséquences en 2021.

MotoGP
27 nov. 2020