Iannone reste "provisoirement suspendu" après son audience

Dans l'attente du verdict de la Cour Disciplinaire Internationale de la FIM, la suspension du pilote italien est maintenue.

Iannone reste "provisoirement suspendu" après son audience

Ce mardi 4 février marquait la date de l'audience d'Andrea Iannone devant la Cour Disciplinaire Internationale de la FIM, à Mies (Suisse), afin que le pilote Aprilia puisse défendre sa cause. Contrôlé positif à une substance prohibée appartenant à la famille des stéroïdes dans le cadre du Grand Prix de Malaisie du mois de novembre, Iannone a toujours nié avoir eu recours à une pratique de dopage. Depuis, sa défense s'appuie sur la faible quantité de produit ayant été relevée dans l'analyse urinaire, pour faire valoir l'éventualité d'une contamination involontaire par le biais de la consommation de viande.

Afin de défendre la cause du pilote, ses avocats ont dans un premier temps requis l'analyse du second échantillon d'urine prélevé lors du contrôlé réalisé à l'issue de la course de Sepang. Celui-ci a confirmé la présence de la substance incriminée. L'étape suivante était donc cette audience, qui s'est tenue cet après-midi au siège de la Fédération internationale de motocyclisme face à trois juges de la CDI.

Lire aussi :

D'après la presse italienne, les avocats d'Andrea Iannone auraient présenté une nouvelle pièce, une analyse capillaire qui démontrerait l'absence de produit dopant sur une période allant de septembre 2019 à janvier 2020. Un élément qui irait donc dans le sens de la thèse qu'ils défendent, celle d'une contamination alimentaire. "Si des traces de stéroïdes anabolisant ont été trouvées dans les urines, la faute est entièrement celle du régime à base de viande suivi par Iannone pendant son long séjour en Malaisie, à l'automne dernier", réaffirme l'avocat Antonio De Rensis, cité par le journal La Reppubblica.

À l'issue de cette journée de haute importance pour le pilote, la Fédération internationale de motocyclisme a transmis une mise à jour de la suspension provisoire qui pèse sur Andrea Iannone depuis désormais près de deux mois. Des nouvelles qui n'en donnent pas, car "selon le Code mondial antidopage et le Code antidopage de la FIM, la FIM n'est pas en mesure de fournir d'informations additionnelles à ce stade", est-il expliqué.

La Fédération confirme toutefois : "La procédure reste en cours jusqu'à ce qu'une décision de la CDI soit rendue. M Andrea Iannone reste provisoirement suspendu jusqu'alors et il lui est par conséquent interdit de participer à toute compétition motocycliste ou activité liée jusqu'à nouvel ordre."

Toujours d'après la presse italienne, il faudra attendre encore au moins dix jours avant de connaître le verdict, le temps que l'accusation puisse examiner les nouvelles pièces portées au dossier. La conclusion de cette journée est donc qu'Andrea Iannone ne pourra pas participer aux essais de Sepang en cette fin de semaine, en revanche une décision rendue dans les dix jours, si elle lui était favorable, lui permettrait de se rendre au Qatar pour prendre part aux derniers essais de la pré-saison puis au premier Grand Prix du championnat.

partages
commentaires
Marc Márquez : "Je ne vais pas pouvoir faire beaucoup de tours"
Article précédent

Marc Márquez : "Je ne vais pas pouvoir faire beaucoup de tours"

Article suivant

Pour Agostini, Yamaha n'a pas manqué de respect à Rossi

Pour Agostini, Yamaha n'a pas manqué de respect à Rossi
Charger les commentaires
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

MotoGP
16 janv. 2022
Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021