Lorenzo pilotera dimanche et veut "un dernier cadeau" pour Ducati

partages
commentaires
Lorenzo pilotera dimanche et veut
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
15 nov. 2018 à 17:22

Déterminé à conclure son aventure avec Ducati de la meilleure des manières possibles, Jorge Lorenzo assure ce jeudi qu'il disputera l'intégralité du week-end de Valencia et que sa blessure est quasiment totalement remise.

Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team, blessé après sa chute
Jorge Lorenzo, Ducati Team après sa chute
La moto endommagée de Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

Dès mardi, quelques heures seulement avant le crépuscule de la saison 2018 MotoGP, les pilotes reprendront du service avec leurs nouvelles couleurs et montures, sur le circuit de Valencia. Mais avant d'enfiler le cuir Repsol Honda et être autorisé par Ducati à tester celle qui pourrait être la troisième moto avec laquelle il pourrait s'imposer dans la catégorie reine, Jorge Lorenzo a bel et bien l'intention de signer un adieu remarquable pour la firme italienne.

Après avoir essayé en vain de revenir lors des précédentes manches, le Majorquin est désormais en assez bonne forme, assure-t-il, pour venir à bout des séances d'essais, de qualifications et de la course, avec le désir de laisser derrière lui un dernier bon souvenir à l'équipe qui a fait le choix de le laisser partir en 2019 et de faire entrer Danilo Petrucci.

"Je piloterai dimanche", martèle Lorenzo en conférence de presse de début de week-end, à laquelle il s'est présenté sans bandage ni manchon de compression. "Je pense que je me sens assez bien pour piloter. A Sepang, ce n'était pas le cas. Tout du moins, je n'étais pas capable de me battre pour quelque chose d'important, comme un top 10 et n'étais même pas assez rapide pour un top 15. Mais ces 10 derniers jours, chaque journée a été importante pour me remettre et je me sens assez bien pour essayer de chercher le meilleur résultat possible pour l'équipe. Ce seront plein d'émotions et cela fermera un chapitre important de ma carrière. La pluie va m'aider à ne pas trop pousser sur la blessure qui est en dernière phase de rétablissement." Une chose est sûre, le #99 n'a pas l'intention de passer sa course sur Twitter.

Lire aussi:

"Un dernier cadeau"

La saison de Lorenzo fut digne d'un tour de montagnes russes. Il est tout d'abord arrivé en 2018 avec les doutes de nombre d'observateurs, y compris dans son propre team, quant à sa capacité à retrouver le chemin de la victoire avec la Desmosedici après une saison 2017 très difficile. Pendant quelques courses, ceux qui le pensaient incapable de redresser la barre et de se mettre au niveau de Dovizioso semblaient avoir raison. Mais la clé est venue en cours de saison, et Lorenzo est même devenu l'un des hommes forts du championnat, signant holeshots, tours en tête, victoires et pole positions, au point de faire commencer certains à calculer l'écart le séparant de Marc Márquez au championnat, à qui il semblait être potentiellement le seul rempart, alors que Dovizioso traversait une période légèrement en retrait.

Une mauvaise chute et une blessure auront cependant gâché ce qui aurait pu être une démonstration de force sur le dernier tiers de la saison et lui offrir la possibilité de continuer à disputer des victoires avec panache et un style de pilotage que l'on ne lui avait plus connu depuis longtemps contre celui qui sera son équipier chez Repsol Honda. Lorenzo assure qu'en dépit du parcours agité de son passage chez Ducati, jamais il n'a douté de ses propres capacités.

"La première personne à laquelle démontrer quelque chose est moi-même mais quoi qu'il en soit, j'ai toujours cru que je pouvais aller vite sur n'importe quelle moto : c'est juste une question de temps", assène-t-il, une nouvelle fois interrogé sur le sujet. "Ducati et moi avons vu que changer de moto en MotoGP est très difficile. Le niveau est si élevé dans cette catégorie que chaque dixième est très important, on passe de vainqueur à au-delà de la 10e place pour 2 dixièmes au tour, et il est difficile d'être performant sans tout avoir en place. Mais j'ai démontré être assez performant pour gagner des courses. Malheureusement, pas pour me battre pour l'objectif que je voulais atteindre en arrivant chez Ducati. Je désire faire une bonne course dimanche, pour leur faire un dernier cadeau", conclut-il, avant d'attribuer, sur demande d'un journaliste, à une notation de l'ensemble de sa saison : "5 pour la moitié, et 9 pour l'autre. Donc 7 !"

Article suivant
Pedrosa fait désormais partie des Légendes du MotoGP

Article précédent

Pedrosa fait désormais partie des Légendes du MotoGP

Article suivant

Objectifs 5e place au général et titre des indépendants pour Zarco

Objectifs 5e place au général et titre des indépendants pour Zarco
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Valence
Pilotes Jorge Lorenzo Boutique
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Guillaume Navarro