KTM s'engage jusqu'en 2026 et se recentre sur le MotoGP et le Moto3

La marque autrichienne fait savoir qu'elle restera engagée jusqu'en 2026 dans les Grands Prix moto, mais avec désormais un programme concentré sur deux des trois catégories, impliquant sa sortie du Moto2.

KTM s'engage jusqu'en 2026 et se recentre sur le MotoGP et le Moto3

KTM a profité de son épreuve maison, sur le Red Bull Ring, pour annoncer la prolongation de son engagement en MotoGP pour cinq années supplémentaires, portant l'échéance de son nouveau contrat avec la Dorna à 2026. Mais c'est sa stratégie globale de participation aux Grands Prix moto que la marque de Mattighofen a souhaité étudier et repenser, avec un impact direct sur ce qu'elle réalise dans les petites catégories.

Ainsi, après les difficultés rencontrées cette année avec son nouveau châssis, KTM va réduire sa présence en Moto2 et ne fera plus partie des fournisseurs, bien que la marque indique poursuivre son "étroite relation" avec le team Ajo Motorsport "en tant que tremplin essentiel pour Red Bull KTM en MotoGP".

"Grâce au formidable travail et à l'expérience de Aki [Ajo], nous pouvons maintenir un lien en Moto2, dans ce qui est peut-être la préparation finale nécessaire avant de passer en MotoGP. Nous pensons fermement que nous pouvons avoir cet atout, même si nous allons fortement réduire notre présence en tant que fournisseur de châssis", explique Pit Beirer, directeur de KTM Motorsport.

Husqvarna de retour en Moto3

En revanche, KTM va renforcer sa présence en Moto3, où son engagement va s'appuyer sur le retour de Husqvarna, avec une moto spécifiquement développée pour la catégorie. La marque reste par ailleurs engagée dans la Red Bull MotoGP Rookies Cup et la nouvelle Northern Talent Cup qui sera créée l'année prochaine.

"Nous avons pris une décision proactive ici, en marge de notre Grand Prix à domicile, afin de renouveler notre présence en MotoGP et de nous engager pour cinq autres années", explique Stefan Pierer, PDG de KTM AG. "C'est la même période que celle qu'il nous a fallu pour conquérir le Dakar. Nous savons que nous sommes bel et bien en route et que nous avons déjà accompli de bons progrès en moins de trois ans. Cela fait partie d'une vision stratégique plus large, et nous avons désormais sept ans pour atteindre le pinacle de la catégorie MotoGP."

Lire aussi :

"Dans cette optique, nous souhaitons dynamiser [notre engagement en] Moto3 : il s'agit pour nous du fondement et de la base de de la course sur circuit. C'est là que nous avons débuté et nous en sommes l'une des marques leaders. Ramener Husqvarna en force nous apparaît comme une très bonne opportunité : il y aura une nouvelle moto et ce projet aura une direction spéciale. Toutes ces mesures signifient que nous allons mettre nos ressources et notre énergie en commun et, par conséquent, nous allons sortir du Moto2."

"Je souhaite remercier M. Pierer et le conseil d'administration de KTM AG pour ce nouveau vote de confiance et tout le travail accompli jusqu'à présent par chaque personne impliquée dans ce projet", ajoute Pit Beirer. "Nous avons étudié le programme dans sa globalité et nous savons que nos efforts doivent être bien placés : nous croyons que le MotoGP et le Moto3 sont les principales plateformes pour que nous puissions avancer."

partages
commentaires
Warm-up - La pluie s'invite pour la dernière séance

Article précédent

Warm-up - La pluie s'invite pour la dernière séance

Article suivant

Crutchlow admet des erreurs et peut "faire un top 3 comme être 15e"

Crutchlow admet des erreurs et peut "faire un top 3 comme être 15e"
Charger les commentaires
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021