KTM en lutte pour le titre ? Rossi et Quartararo en sont certains

Dans une saison aussi peu commune que celle-ci, KTM pourrait assurément avoir son mot à dire au championnat selon l'actuel leader, Fabio Quartararo, et Valentino Rossi.

KTM en lutte pour le titre ? Rossi et Quartararo en sont certains

Après la première victoire remportée par KTM, certains pilotes sont d'ores et déjà convaincus qu'il ne s'agira pas d'un one-shot. Or, dans le contexte d'une saison très singulière, à la fois écourtée et notamment privée de son champion sortant pour plusieurs courses, Valentino Rossi estime que le constructeur autrichien pourrait même avoir ses chances au championnat.

"Oui, je pense, pourquoi pas ?" a répondu le pilote Yamaha lorsqu'il a été interrogé en ce sens pendant la conférence de presse de présentation du Grand Prix d'Autriche. "Leurs progrès par rapport à l'année dernière ont été impressionnants. KTM a investi de gros efforts dans son programme MotoGP. Ils étaient déjà compétitifs à Jerez, et à Brno sans la chute de Pol [Espargaró] ils auraient pu faire un doublé."

"Ici aussi ils seront très forts, et peut-être même les favoris car l'année dernière déjà Miguel [Oliveira] avait fait une très bonne course. Ils ont trois pilotes qui sont en grande forme et très forts, alors ils vont clairement pouvoir se battre pour le titre", a affirmé le #46, même si la simple perspective de jouer le podium cette semaine en Autriche pousse Pit Beirer à la plus grande prudence.

C'est le rookie Brad Binder qui a mené la RC16 à la victoire pour la première fois, moins de cinq ans après les premiers tours de roue de la machine sortie des ateliers de Mattighofen, qui jusqu'à présent n'avait connu le podium qu'une fois et sous la pluie. La performance du pilote sud-africain s'accompagnait toutefois d'une compétitivité indéniable de la part de Pol Espargaró, qui est tombé en tentant de revenir vers la tête de la course, et de Miguel Oliveira, parti trop loin pour capitaliser sur un rythme impressionnant.

Lire aussi :

Si Iker Lecuona, lui, connaît un début de saison plus compliqué et n'a pas encore vu l'arrivée d'une course, Binder occupe une belle cinquième place en l'état actuel du championnat, à 31 points du leader, alors que Pol Espargaro et Miguel Oliveira sont juste en dehors du top 10, respectivement distancés de 40 et 41 unités par Fabio Quartararo.

Celui-ci s'accorde avec Rossi quant aux chances des pilotes de la firme autrichienne, et se tient sur ses gardes. "Bien sûr [qu'ils ont leurs chances]. Mais avant même la victoire de Brad, et en considérant aussi le fait que Miguel s'est qualifié cinquième à Jerez et qu'il avait été très rapide", souligne le Français.

"Et puis je crois qu'ils ont fait un test ici, où on va avoir deux courses, et aussi à Misano où on aura deux courses également", a ajouté Quartararo, qui déjà dimanche pointait l'importance des essais privés dans la performance des KTM. "La première chose c'est donc que la moto est très bonne, mais il y a aussi le fait que pour les quatre prochaines courses ils ont déjà fait quelques tours avec la nouvelle moto. Et puis je pense que le potentiel des pilotes est très élevé. Je pense donc qu'ils vont pouvoir se battre pour de très bonnes positions, au championnat comme sur toutes les prochaines courses."

Avec encore 11 courses au programme dans cette saison réduite par la crise sanitaire mondiale, les écarts ne sont pas autant creusés que ces dernières années lorsque le même nombre de points étaient encore en jeu. Le leader a aujourd'hui 17 points d'avance contre 44 l'an dernier à 11 Grands Prix de la fin, et les dix premiers se tiennent en 40 points contre 109 en 2019. Autant dire que la moindre défaillance peut coûter très cher, mais qu'une solide performance des KTM peut aussi leur garantir de saisir leur chance au championnat.

"Le championnat est vraiment très ouvert, pour beaucoup de pilotes. Et pas uniquement parce que Dovi a rencontré quelques difficultés jusqu'à présent ou parce que Márquez est blessé, mais tous les résultats sont très corrélés aux pneus", estime Rossi. "Les dix ou 15 premiers pilotes sont très proches et un week-end peut prendre une tournure différente entre le matin et l'après-midi. Parfois on est hors de la Q2 et pourtant on finit par gagner la course, comme Brad à Brno ! Ça veut dire que tout est ouvert et ça peut être très drôle à suivre."

partages
commentaires
Espargaró s'énerve : les pneus sont les mêmes pour tout le monde
Article précédent

Espargaró s'énerve : les pneus sont les mêmes pour tout le monde

Article suivant

La sécurité du Red Bull Ring sous la pluie inquiète certains pilotes

La sécurité du Red Bull Ring sous la pluie inquiète certains pilotes
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021