KTM : "Pedrosa ? Il peut nous aider partout !"

Absent des essais de Sepang en raison d'une opération survenue plus tôt dans ce mois, l'Espagnol devrait jouer un rôle très actif dans le développement de la RC16 à compter de son retour.

KTM : "Pedrosa ? Il peut nous aider partout !"

C'était l'un des grands absents des essais de Sepang : Dani Pedrosa va devoir patienter pour grimper sur la nouvelle KTM et entamer son rôle de pilote essayeur.

Pour l'heure, l'expérience de l'Espagnol au guidon de la RC16 se résume simplement à une journée d'essais privés, observée en décembre dernier sur le circuit de Jerez. Mais une opération à la clavicule droite début février, rendue nécessaire par une énième fracture survenue cette fois-ci à la suite d'un geste du quotidien, retarde les véritables débuts du numéro 26 avec son nouvel employeur.

Lire aussi :

Un retour prévu au printemps

La durée de sa récupération étant estimée à trois mois, Pedrosa devrait donc faire son retour au printemps, comme l'a confirmé Mike Leitner, le team manager de KTM : "Je pense qu'il sera complètement remis à la fin du mois d'avril ou début mai, si tout se passe comme le disent les médecins."

Alors que le constructeur autrichien compte sur l'ensemble de ses forces vives pour accélérer le développement de sa machine, une absence prolongée de l'Ibère pourrait s'avérer préjudiciable, surtout à un moment aussi crucial que le début de saison. L'apport de Pedrosa est en effet jugé très important par les troupes de Mattighofen. "Il a remporté de nombreux Grands Prix et a été en MotoGP pendant de longues années", rappelle Leitner. "Il peut nous aider partout ! Nous avons pu le constater lors de la journée de test à Jerez. C'était très intéressant. Je suis impatient de le voir en pleine forme."

Sur les quatre pilotes engagés par KTM sur la grille MotoGP cette année, trois sont passés par Yamaha (Johann Zarco, Pol Espargaró et Hafizh Syahrin). Le recul d'un pilote provenant d'un autre constructeur, en l'occurrence Honda, pourrait donc s'avérer bénéfique pour la marque autrichienne. "Ce n'était pas prévu, mais beaucoup de pilotes viennent de chez Yamaha", poursuit Leitner. "C'est pourquoi c'était très rafraîchissant d'avoir un pilote provenant d'un autre constructeur, car il voit et explique les choses différemment."

"Dani est un pilote essayeur de rêve, car pour quelqu'un qui sort autant de la norme, il doit trouver des réglages encore meilleurs pour aller vite. Cela ne peut être que positif."

Lire aussi :

KTM compatissant 

Les responsables de KTM portent d'ailleurs un jugement assez sévère sur le manque de considération des anciens employeurs de Pedrosa, congédié de l'équipe officielle après 13 saisons de bons et loyaux services, émaillées de 31 victoires.

"À la différence des Japonais, nous prenons le terme de 'famille' KTM au sérieux", lance Stefan Pierer, le patron de KTM. "Nous restons aux côtés des personnes que ce soit dans les bons moments ou ceux plus difficiles. Quand un pilote se blesse, vous restez à ses côtés."

"Vous devez vous imaginer que Dani Pedrosa a été lâché du jour au lendemain après 14 années passées chez Honda. Comment pouvez-vous être à ce point fermé d'esprit ? C'est un héros ! C'est un ambassadeur ! Et pourquoi est-ce qu'il nous a rejoints ? Car il a vu avec Mike Leitner comment cela fonctionnait chez nous. Il a vu qu'ici, les gens se serraient les coudes. Ce que font les autres avec de l'argent, j'essaie de le réaliser avec cet esprit de famille. Beaucoup de mes pilotes sont à présent dans le management. Regardez Pit Beirer. C'est ce qui nous rend spécial."

Souhaitant probablement se dégager de la pression soutenue chez Honda, Pedrosa pourrait donc bien trouver chez KTM un cadre propice à son épanouissement, tout en occupant de nouveau un rôle central dans le projet du développement de la RC16.

Propos recueillis par Gerald Dirnbeck

partages
commentaires
Certain d’être au test du Qatar, Lorenzo poursuit sa rééducation

Article précédent

Certain d’être au test du Qatar, Lorenzo poursuit sa rééducation

Article suivant

Zarco : "Rester raisonnable, la KTM n'est pas encore prête à gagner"

Zarco : "Rester raisonnable, la KTM n'est pas encore prête à gagner"
Charger les commentaires
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021