LCR dément des contacts avec Miller, Ducati veut le conserver

Lucio Cecchinello assure ne pas être en discussion avec Jack Miller en vue de la saison 2023, tandis que Ducati affiche sa volonté de voir l'Australien sur l'une de ses motos l'an prochain.

Jack Miller, Ducati Team

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Samedi, Motorsport.com a révélé des discussions entre Jack Miller et LCR, qui pourraient voir le pilote australien retrouver l'équipe de ses débuts en MotoGP, son avenir chez Ducati étant incertain, tout comme celui d'Álex Márquez et Takaaki Nakagami dans l'équipe satellite de Honda.

Interrogé sur le sujet ce dimanche, Lucio Cecchinello a en tout cas assuré qu'aucun contact n'a été pris de son côté. "Sincèrement, je n'ai jamais parlé avec Jack ou son manager", a déclaré le patron de l'équipe LCR au site officiel du MotoGP. "Je ne sais pas si son manager a discuté avec Honda. Sincèrement, je ne sais pas. On est totalement concentrés sur notre programme actuel."

L'idée d'un potentiel départ de Jack Miller pour la concurrence a poussé Ducati à réagir. Jusqu'à présent, le constructeur italien laissait son pilote "dans le flou", aucune décision n'ayant été prise pour la seconde place aux côtés de Pecco Bagnaia, seul pilote confirmé par l'équipe officielle. Désormais, Ducati affiche sa volonté de voir encore Miller sur une Desmosedici la saison prochaine.

"On ne veut pas perdre Jack", a confié Davide Tardozzi. "On va voir comment ça va se passer dans les prochaines semaines. On est heureux que d'autres équipes discutent avec Jack parce que ça veut dire qu'on a un bon pilote, mais chez Ducati, tout sera fait pour le conserver."

Jack Miller est en concurrence avec deux pilotes actuellement dans les équipes satellites du constructeur, Enea Bastianini, leader du championnat avec sa Ducati version 2021, et Jorge Martín, déjà auteur de deux pole positions cette année. S'il était amené à perdre son guidon, Miller n'a pas écarté la possibilité de réintégrer le team Pramac, dont il a porté les couleurs durant trois saisons entre 2018 et 2020.

Pas de place pour Quartararo

Ducati devrait en tout cas privilégier des mouvements en interne, et ce malgré l'incertitude qui entoure Fabio Quartararo, mécontent des performances de sa Yamaha et dont le contrat prend fin après la saison 2020. "C'est vrai que Fabio est un pilote exceptionnel, c'est le Champion du monde, on le considère depuis longtemps, mais actuellement chez Ducati, je pense qu'on a des pilotes qui représentent l'avenir de [la marque]", a déclaré Paolo Ciabatti, le directeur sportif de Ducati, à Canal+.

"Ça ne veut pas dire qu'on ne s'intéresse pas à Fabio, mais on a des pilotes qui ont été capables de gagner avec Ducati, qui connaissent la façon de travailler de Ducati, alors en principe on préfère regarder chez nous, et après on regardera ailleurs s'il y en a le besoin."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Warm-up - Quartararo prend la tête sur le sec
Article suivant Bezzecchi : "Rossi m'a dit que je prends un peu trop de risques"

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France