Line-up 2022 : Petronas SRT pense avoir "le luxe de choisir"

Le patron de l'équipe Petronas se sent en position de force à l'heure d'étudier les candidatures pour former son binôme de pilotes pour la saison 2022. Il a beau attendre de savoir ce que fera Valentino Rossi, il ne manque pas d'options.

Line-up 2022 : Petronas SRT pense avoir "le luxe de choisir"

Razlan Razali assure ne pas être pressé de finaliser le line-up de son équipe MotoGP pour la saison prochaine, dans un contexte soudainement plus ouvert que prévu en ce début d'été. L'annonce choc du départ de Maverick Viñales, faite en marge des deux derniers Grands Prix précédant la pause, a en effet libéré une place parmi les plus convoitées dans le clan Yamaha et relancé les chances de promotion de Franco Morbidelli, bien que celui-ci dispose déjà d'un contrat avec Petronas SRT pour 2022.

Dans le même temps, ces vacances correspondent aussi à la période retenue par Valentino Rossi pour décider de son avenir. Or le patron de l'équipe malaisienne précise qu'il attend de savoir si le pilote au numéro 46 continuera à courir ou non. Membre du team Petronas depuis cette saison, le champion italien connaît la période la plus creuse de sa carrière, seulement 19e du championnat avec 17 points après les neuf premières courses. Entré une seule fois dans le top 10, au Mugello, il a cumulé les déconvenues mais surtout des performances globalement faibles, en qualifications comme en course.

Sa courbe de résultats en berne et ses récentes déclarations laissent pense que le #46 reviendra de vacances en annonçant sa retraite, mais toutes les options restent aujourd'hui possibles, y compris celle de continuer à courir en rejoignant sa propre équipe, le team VR46, pour qui une telle publicité aurait un poids incomparable.

Le patron du team Petronas SRT, lui, assure attendre la décision de Rossi, mais précise toutefois ne pas manquer de candidats pour prendre la suite. "Il est important de rappeler que nous attendons toujours de connaître la décision de Valentino et de Yamaha pour l'année prochaine. Quoi qu'il en soit, et c'est normal à cette période de l'année, les dernières nouvelles concernant le marché des pilotes MotoGP ont clairement ouvert toutes les possibilités ! C'est une discussion en cours entre Yamaha, nous-mêmes et nos actuels pilotes MotoGP, et nous ne sommes pas pressés d'annoncer quoi que ce soit", déclare Razlan Razali.

Après avoir déjà rappelé ces derniers mois qu'il faisait une exception en alignant Valentino Rossi alors que son équipe vise avant tout à encadrer de jeunes pilotes, le Malaisien a bien conscience de la valeur de la ou des places qu'il pourrait avoir à proposer sur l'échiquier MotoGP. C'est ce qui lui permet aujourd'hui d'aborder les prochaines semaines sereinement, se sentant en position de force.

"De nombreux pilotes nous ont témoigné de leur intérêt, et même des pilotes qui courent actuellement en dehors du MotoGP veulent rejoindre notre équipe. Nous pensons avoir le temps et être dans une position où nous avons le luxe de choisir", souligne-t-il.

"Tout le monde sait quel package Yamaha peut offrir et ce qu'un jeune pilote peut potentiellement faire en tant que membre de notre équipe", rappelle Razlan Razali, fort des succès conquis par ses pilotes ces deux dernières années. "Nous avons la structure et le package pour offrir à de jeunes pilotes l'opportunité de réaliser leurs rêves. Nous l'avons vu avec Franco Morbidelli et Fabio Quartararo. Compte tenu de tout cet intérêt, nous allons donc prendre notre temps pour évaluer chaque pilote que nous aimerions aligner. Il n'y aura pas d'annonce potentielle de line-up avant les deux prochaines courses."

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Fabio Quartararo a appris à "ne penser qu'au positif"

Article précédent

Fabio Quartararo a appris à "ne penser qu'au positif"

Article suivant

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès
Charger les commentaires
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021