Lorenzo : "Tout peut arriver, mais mon choix est définitif à 98%"

Retraité depuis le mois de novembre dernier, le triple Champion du monde MotoGP s'en tient à présent à un rôle de pilote d'essais pour Yamaha et à quelques wild-cards qu'il pourrait réaliser au moment opportun, à commencer par la manche de Barcelone en juin. Parler d'un retour à temps plein n'est pas, à ce jour, d'actualité.

Lorenzo : "Tout peut arriver, mais mon choix est définitif à 98%"

Depuis l'annonce de sa participation au Grand Prix de Catalogne en tant que wild-card, Jorge Lorenzo s'est trouvé, comme il en a l'habitude, au cœur de spéculations. Cette fois, le néo-retraité fait l'objet de rumeurs quant à un potentiel retour à la compétition à temps plein, qu'il pourrait envisager pour 2021. Le principal intéressé n'apparaît pourtant pas très emballé par cette perspective, bien que la précision avec laquelle il aime à s'exprimer laisse une toute petite porte entrouverte.

"Il est certain qu'avoir des champions sur la grille est une bonne chose pour le spectacle et pour l'intérêt du public", concède-t-il aujourd'hui en réponse à la chaîne Sky en Italie. "Mais vous savez que j'ai pris une décision en novembre et ce choix est définitif à 98%. Même si dans la vie tout peut arriver et nous, êtres humains, changeons d'avis continuellement… Tout peut arriver, mais en ce moment mon choix est celui-là."

Lire aussi :

Poussé à s'exprimer sur les attentes nourries par une partie du public, le pilote espagnol poursuit : "Disons que 100% de mes fans voudraient que je revienne, parce qu'ils ont commencé à aimer la moto grâce à moi et à la passion que je leur ai transmise. Pour être sincère, il y a en a d'autres qui sont heureux de me voir heureux en ce moment. C'est un choix presque définitif et puis vous avez d'autres pilotes à admirer et à encourager…"

Face à ce choix "presque définitif", une dernière question s'impose : quelle équipe pourrait le convaincre de se réaligner sur la grille ? En ce sens, la formation satellite Yamaha apparaît comme la seule pouvant répondre à ses attentes. "Aujourd'hui, ma décision est prise, mais si vraiment il devait y avoir cette possibilité unique, lointaine, alors il est naturel que je ne puisse revenir qu'avec une Yamaha. Cette place, il faut donc la prendre en considération", admet-il.

Ce cas hypothétique pourrait cependant le voir faire équipe à nouveau avec Valentino Rossi, à qui Yamaha réserve l'un des deux guidons Petronas s'il décide de poursuivre sa carrière au-delà de 2020. "C'est une place intéressante et Valentino aura les portes ouvertes s'il veut continuer, comme nous le savons tous. Il est certain que si l'on pense à courir avec Yamaha il faut le garder à l'esprit parce que c'est une réalité professionnelle, soutenue officiellement à tous les niveaux", accepte Lorenzo.

Lire aussi :

En attendant de voir si son choix de ne plus s'engager à temps plein en MotoGP varie des 98% qui le scellent actuellement, le triple Champion du monde de la catégorie a donc rendez-vous avec ses anciens collègues et le public lors de l'épreuve de Barcelone, programmée du 5 au 7 juin selon la dernière version en date du calendrier.

partages
commentaires
Viñales ne craint pas une fin de saison tardive

Article précédent

Viñales ne craint pas une fin de saison tardive

Article suivant

Quartararo était "prêt à 100%" pour débuter la saison

Quartararo était "prêt à 100%" pour débuter la saison
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Jorge Lorenzo
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021