Marc Márquez doit être opéré à l'épaule

Le Champion du monde va subir la même opération que l'hiver dernier, cette fois à l'autre épaule. Il s'agit d'une mesure préventive après plusieurs alertes ces dernières semaines.

Marc Márquez doit être opéré à l'épaule

Marc Márquez va devoir être opéré à l'épaule droite, dès demain à Barcelone. Un an après avoir subi une intervention comparable à l'épaule gauche où il souffrait de problèmes récurrents, le pilote espagnol va cette fois tenter de remédier à des déboîtements de l'autre épaule, sur laquelle il a pris un choc lundi à Jerez.

Passé par le centre médical, le pilote Honda semblait avoir échappé à toute blessure importante, cependant il a été décidé de l'opérer dès demain, car il s'avère qu'il a déjà eu plusieurs alertes à cette épaule le mois dernier. On se souvient notamment de sa chute à Sepang, où il avait été catapulté par sa machine pendant les qualifications alors qu'il tentait de suivre Fabio Quartararo, en route pour la pole position. Malgré un choc de 26,27 g et une impressionnante cabriole, Márquez semblait s'en être sorti indemne. Seulement son épaule s'est à nouveau déboîtée lundi à Jerez alors qu'il est mal retombé après une perte de contrôle à vitesse réduite dans le dernier virage de la piste.

Lire aussi :

Márquez, qui vient de clore les derniers essais de l'année avec le meilleur temps d'une journée passablement perturbée par la pluie, sera opéré dès mercredi à l'hôpital Dexeus de Barcelone. Il s'agit, d'après Honda, d'une "mesure préventive" prise par le pilote après avoir reçu l'avis des médecins.

Cette fois, le problème semble moins grave que celui de l'an dernier, son problème de l'époque l'ayant suivi toute la saison avant qu'il puisse être pris en charge, cependant l'intervention s'annonce identique à celle d'il y a un an et les délais de récupération eux aussi comparables. L'opération de décembre 2018 avait été décrite comme ayant été compliquée et une pause de deux mois s'en était suivie avant qu'il puisse reprendre la piste juste à temps pour les premiers essais de l'année.

"Cet hiver, j'aurais aimé profiter de bonnes vacances et d'un peu de calme après une très bonne année 2019, mais il est temps que je me fasse opérer à l'épaule droite", concède Marc Márquez. "Comme tout le monde le sait, l'hiver dernier a été très difficile pour moi avec l'opération que j'ai subie à l'épaule gauche, qui était très, très abîmée. Je veux éviter que mon épaule droite soit dans le même état à l'avenir, alors j'ai beaucoup parlé avec les médecins pour voir quelles étaient les options."

"Avant Motegi, j'ai eu des soucis avec mon épaule et ensuite, après ma chute en Malaisie, j'ai eu une luxation partielle. Ici, lors du test, j'en ai eu une autre après ma chute, alors on a décidé avec les médecins qu'il valait mieux que je me fasse opérer pour éviter de connaître à nouveau la situation que l'on a eue avec l'autre épaule. Ça prendra plus ou moins le même temps, et on va travailler de la même façon pour que j'arrive aux essais de Malaisie aussi fort que possible", ajoute le pilote espagnol.

Plus récemment, ce sont Takaaki Nakagami et Miguel Oliveira qui ont dû être opérés pour des blessures de l'épaule. Eux aussi devant faire face à une longue convalescence, ils ont mis un terme prématuré à leur saison 2019 pour mettre toutes les chances de leur côté et tenter d'être prêts à temps pour la reprise, qui se fera le 7 février à Sepang.

partages
commentaires
Zarco : le puzzle se met en place pour son arrivée chez Avintia

Article précédent

Zarco : le puzzle se met en place pour son arrivée chez Avintia

Article suivant

Test Jerez, J2 - La pluie, protagoniste des derniers essais de l'année

Test Jerez, J2 - La pluie, protagoniste des derniers essais de l'année
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021