Officiel - Marini rejoindra le MotoGP avec Bastianini en 2021

C'est désormais acté : Luca Marini fera ses débuts en MotoGP en 2021 aux côtés d'Enea Bastianini, tous deux formant le nouveau line-up du team Avintia.

Officiel - Marini rejoindra le MotoGP avec Bastianini en 2021

L'équipe Avintia (ou Esponsorama Racing selon son nom officiel de 2020) a rendu public ce samedi le recrutement de Luca Marini et d'Enea Bastianini en MotoGP pour la saison 2021. S'il ne s'agit pas d'une surprise dans le cas de Bastianini, dont la promotion ne faisait plus de doute depuis déjà plusieurs semaines, le cas du jeune frère de Valentino Rossi était plus complexe, puisqu'aucune autre place ne devait logiquement être à pourvoir.

Le line-up du constructeur italien pour la saison prochaine prévoit en effet que Jack Miller et Pecco Bagnaia fassent équipe dans le team factory, et que Johann Zarco rejoigne Pramac aux côtés du rookie Jorge Martín. Dans la troisième structure fournie par Borgo Panigale, seule la place actuellement occupée par le Français aurait dû être libre, sachant que Tito Rabat disposait depuis l'année dernière déjà d'un contrat pour 2021.

Le pilote espagnol a toutefois senti le vent tourner ces dernières semaines, et bien que sa présence représente pour le team Avintia un apport financier essentiel à la bonne tenue de la saison, Rabat n'a finalement pas résisté aux efforts fournis en coulisse pour promouvoir Marini. L'arrivée du jeune pilote a pris forme dans le cadre d'un accord passé entre le team Avintia et le Sky Racing Team VR46, un nouveau lien qui a également mené au recrutement d'un autre pilote de la VR46 Academy Riders au sein de la structure Moto3 de Raúl Romero, en l'occurrence Niccolò Antonelli.

Les liens établis entre les deux entités, doublés d'un accord avec Ducati, permettent à la fois de garantir le recrutement de Marini, qui portera en MotoGP les couleurs de l'équipe VR46, et de poser une première pierre vers une possible accession de la structure dirigée par Valentino Rossi à la catégorie MotoGP en 2022, lorsque celle de Raúl Romero arrivera en fin de contrat avec la Dorna. En attendant, les deux pilotes sont engagés pour un an, correspondant à cette dernière année du contrat actuel de l'équipe andorrane. Tous deux disposeront de la même machine (une première pour cette équipe), en l'occurrence deux Ducati GP19 qui recevront des évolutions de la part du constructeur dans le courant de la saison.

Lire aussi :

"Esponsorama Racing démontre une fois de plus l'évolution menée ces dernières années, qui a vu l'équipe passer du fond du classement à la lutte pour les premières places grâce à la restructuration technique et sportive ayant accompagné l'arrivée de Johann Zarco et à l'évolution de Tito Rabat ces dernières années. Le temps a montré que les choses bien faites portaient leurs fruits et nous ne pouvons que remercier nos partenaires, Ducati, Öhlins et Brembo, ainsi que tous nos sponsors", déclare Raúl Romero.

"Le fait d'avoir avec nous l'année prochaine Luca Marini et la structure de Sky VR46 est une source de fierté, car il s'agit de l'une des structures les plus solides du championnat toutes catégories confondues. L'année prochaine, nous ferons un bond en termes de qualité, lequel nous fait nourrir de grandes attentes afin de continuer à montrer que nous sommes une équipe de référence dans le Championnat du monde MotoGP", ajoute le propriétaire de l'équipe.

Luca Marini et Enea Bastianini en lutte au GP de Saint-Marin Moto2

Luca Marini et Enea Bastianini en lutte au GP de Saint-Marin Moto2

"Nous sommes très heureux d'avoir signé cet accord avec Esponsorama Racing et Sky Racing Team VR46, grâce auquel Luca Marini va pouvoir faire ses débuts en MotoGP en 2021", se félicite Gigi Dall'Igna, directeur général Ducati Corse. "Luca a prouvé qu'il était l'un des pilotes les plus rapides et les plus compétitifs en Moto2 et Ducati lui apportera tout le soutien nécessaire dès sa première année en tant que rookie dans la catégorie reine. Par cette décision, Ducati entend poursuivre sa stratégie de valorisation des jeunes talents, ayant déjà conduit Pecco Bagnaia, qui a également été formé dans le Sky Racing Team VR46, à faire ses débuts en MotoGP avec Pramac Racing en 2019 et à franchir une étape importante pour 2021 lorsqu'il portera les couleurs de l'équipe officielle Ducati."

Trois rookie issus de la course au titre Moto2

Avec ce nouveau binôme annoncé, le MotoGP devrait compter trois rookies la saison prochaine, tous trois actuellement dans le top 5 du championnat Moto2. Vice-Champion du monde Moto3 en 2016, Enea Bastianini se bat actuellement pour le titre de la catégorie intermédiaire après avoir remporté trois victoires cette saison. Deuxième du classement à sept points du leader Sam Lowes, il devance de 16 unités Luca Marini. Arrivé de façon permanente dans le championnat il y a près de cinq ans, celui-ci a remporté ses premiers succès en 2018 et mène actuellement sa première lutte pour le titre, mais a récemment perdu gros dans une série d'incidents et de contre-performances.

"Rejoindre le MotoGP, c'est le rêve que chaque pilote nourrit depuis l'enfance. Avoir cette grande opportunité et pouvoir la partager avec le Sky Racing Team VR46, Esponsorama Racing et Ducati, c'est encore mieux", se réjouit Luca Marini, aligné par VR46 en Moto2 depuis trois ans et prêt désormais à partager la piste avec son demi-frère Valentino Rossi, de 18 ans son aîné, qui est engagé pour une saison avec le team Petronas. "Au cours de ces années passées avec l'équipe, j'ai engrangé un grande expérience, j'ai grandi et j'ai obtenu de premiers résultats importants. On se trouve actuellement dans une phase cruciale de la saison et nous allons continuer à travailler dur pour atteindre l'objectif maximal avant de faire ce grand saut ensemble."

"Je suis très heureux de rejoindre le MotoGP avec Ducati et Esponsorama Racing", commente pour sa part Bastianini. "Je dois maintenant me concentrer sur la fin de la saison, car j'aimerais partir en tant que Champion du monde même si je sais que ce ne sera pas facile. La saison prochaine, j'entamerai une nouvelle aventure avec les pilotes les plus forts au monde et je pense, avec l'équipe, pouvoir obtenir de bons résultats."

Le plateau MotoGP est désormais quasiment au complet, puisqu'il ne manque plus que le verdict dans l'affaire Andrea Iannone : si la suspension de l'Italien est confirmée, il cèdera sa place chez Aprilia, possiblement à Cal Crutchlow, sinon il devrait retrouver son guidon.

Pour Tito Rabat, sacré en Moto2 en 2014, c'est la fin brutale de cinq années passées dans la catégorie MotoGP, deux au guidon d'une Honda satellite et les trois dernières sur une Ducati.

Le plateau MotoGP 2021

Équipe Pilotes confirmés
(fin de contrat)
Pilotes pressentis
Repsol Honda Team Marc Márquez (2024)
Pol Espargaró (2022)
 
Ducati Team Jack Miller (2021 + option)
Pecco Bagnaia (2022)
 
Monster Energy Yamaha Maverick Viñales (2022)
Fabio Quartararo (2022)
 
Team Suzuki Ecstar Álex Rins (2022)
Joan Mir (2022)
 
Red Bull KTM Factory Racing Brad Binder (2021)
Miguel Oliveira (2021)
 
Aprilia Racing Team Gresini Aleix Espargaró (2022) Andrea Iannone
Cal Crutchlow
Bradley Smith
Petronas Yamaha SRT Franco Morbidelli (2022)
Valentino Rossi (2021)
 
Pramac Racing Johann Zarco (2021 + option)
Jorge Martín (2022)
 
LCR Honda Álex Márquez (2022)
Takaaki Nakagami (2022)
 
Red Bull KTM Tech3 Danilo Petrucci (2021)
Iker Lecuona (2021)
 
Esponsorama Racing Enea Bastianini (2021)
Luca Marini (2021)
 
partages
commentaires
Dovizioso prêt à rejoindre un "constructeur important" comme essayeur
Article précédent

Dovizioso prêt à rejoindre un "constructeur important" comme essayeur

Article suivant

EL4 - Oliveira mène sur une piste humide, Zarco à terre

EL4 - Oliveira mène sur une piste humide, Zarco à terre
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021