MotoGP GP d'Espagne

Márquez veut transformer son week-end en test grandeur nature

Marc Márquez a l'intention de consacrer le week-end du GP d'Espagne à l'amélioration de ses sensations sur la Honda, une machine qui a du "potentiel" mais pour laquelle il cherche encore une "bonne base."

Marc Marquez, Repsol Honda Team

Le Grand Prix du Portugal a définitivement confirmé que la Honda n'était pas en mesure de jouer les premières places, malgré les promesses des tests de pré-saison et de la manche d'ouverture au Qatar. Les pilotes de la marque ont perdu le grip arrière qu'ils semblaient avoir trouvé et ils manquent encore de repères sur cette moto profondément remaniée.

Le GP d'Espagne sera suivie d'une journée de test importante lundi mais Marc Márquez a prévu de donner des allures d'essais à l'intégralité de son week-end, afin de débloquer enfin le potentiel de sa Honda. "Mon test de lundi commence demain", déclare le pilote espagnol en conférence de presse. "À partir de demain, on va tester des choses, pas des nouveautés."

"On doit d'abord trouver une base. [Les concurrents] ont une bonne base, c'est pour ça qu'ils jouent le championnat. Quand on a une bonne base, on peut être rapide partout. On doit travailler sur ça, d'abord trouver une base avec laquelle on est à l'aise, puis tester des nouveautés."

Márquez ne peut pas se contenter de la sixième place conquise au Portugal et pour progresser, il ne compte pas seulement sur de meilleurs réglages mais également sur des progrès de son côté : "Évidemment, à Portimão on était trop loin, très loin. On a fini sixième, on était trop loin du podium, de la victoire. On a eu beaucoup de mal en course, mais en tout cas, on va essayer de trouver comment être rapides ici à Jerez."

Marc Marquez, Repsol Honda Team

Marc Márquez

"Évidemment, on a quelques idées à tester, pas seulement sur la moto, également sur moi. Je dois continuer à progresser, on travaille sur ça. Et on verra comment on commencera la première séance, et ensuite on essaiera de comprendre notre performance pour ce week-end."

La sortie du tunnel est-elle proche ? "C'est la grande question", répond Márquez, qui pressent une Honda à la peine sur le tracé de Jerez : "Cette moto fonctionne très bien sur de grands circuits, comme on l'a vu dans la pré-saison, en Indonésie puis au Qatar. Mais quand on arrive sur des pistes plus petites, et qu'il faut faire tourner [la moto] rapidement, on commence à avoir beaucoup de mal, et c'est ce qu'il faut comprendre."

"On ne sait pas si la solution est proche ou loin, mais le potentiel est là. Je crois que le potentiel est là, mais on doit trouver un moyen d'exploiter ce potentiel."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Miller juge les dépassements de plus en plus difficiles
Article suivant Rins ne pense pas être numéro 1 chez Suzuki

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France