Preview
MotoGP GP du Qatar

Jorge Martín : "Je vais prendre tous les risques possibles"

Après avoir été sur la défensive en Malaisie, Jorge Martín juge indispensable de réduire l'écart sur Pecco Bagnaia au championnat au Qatar, et se dit prêt à faire "des paris", tout en sachant qu'une erreur pourrait mettre fin à ses chances de titre.

Jorge Martin, Pramac Racing

Pecco Bagnaia a une petite possibilité de décrocher le titre mondial ce week-end à Losail mais Jorge Martín n'a que 14 points de retard et croit toujours en ses chances. Le pilote Pramac se sent cependant contraint de réduire l'écart autant qu'il le pourra au Qatar, ce qui va le pousser à prendre de gros risques ce week-end.

"Je ne connais pas précisément les calculs, je sais juste que je dois reprendre des points donc c'est mon objectif", a expliqué Martín en conférence de presse à Losail. "Je suis déjà deuxième au championnat si je ne fais pas les deux prochaines courses. Je dois juste attaquer et essayer de reprendre le plus de points possible."

Lire aussi :

Martín s'est senti sur la retenue à Sepang, où il a perdu un point sur Bagnaia sur l'ensemble du week-end, mais juge nécessaire de réduire l'écart au championnat avant la finale de Valence : "En Malaisie, je sens que j'ai été un peu trop bloqué dans mon pilotage le dimanche. Je sentais que j'allais chuter à chaque virage et ça ne m'a pas aidé à être rapide et doux. Actuellement, comme je l'ai déjà dit, je suis déjà deuxième [du championnat], je peux juste passer premier donc je vais prendre tous les risques possibles et peut-être faire des paris pour y arriver."

Et si, ce jeudi, Bagnaia a estimé que ses 14 points d'avance n'étaient "rien", Martín juge en revanche cet écart important à ce stade de la saison : "J'espère que l'on pourra reprendre des points pour que mes chances soient un peu plus fortes à Valence, parce que je sens qu'actuellement on est un peu loin".

Je sens que c'est un week-end vraiment important parce qu'on ne peut faire aucune erreur. Si on fait une erreur, on perd le championnat.

Jorge Martín n'a pas caché ressentir une forte pression ces dernières semaines et il a reconnu qu'un événement organisé mercredi dans le désert hors de Doha, avec le quintuple vainqueur du Dakar Nasser Al-Attiyah, l'avait aidé à "déconnecter un peu" avant un week-end durant lequel selon lui, aucune erreur ne sera permise.

"Je pense qu'il y a beaucoup de pression, évidemment, on le sait tous. Je sens que c'est un week-end vraiment important parce qu'on ne peut faire aucune erreur. Si on fait une erreur, on perd le championnat. On doit être rapide mais aussi ne pas faire d'erreur donc c'est un week-end vraiment compliqué."

Combler l'écart au championnat pourrait être compliqué par le fait que toutes les données sont partagées entre les pilotes Ducati mais cet aspect ne gêne pas Martín : "On est habitués à ça. Je pense [que Bagnaia] connaît mes réglages précisément parce que je ne les change presque jamais ! C'est comme ça, c'est sûr que ce n'est pas facile quand on lutte pour le titre, on sait que son rival peut voir ses données, mais je vois aussi les siennes. Il faudra essayer d'en profiter."

Jorge Martin, Pramac Racing, Francesco Bagnaia, Ducati Team

Jorge Martín et Pecco Bagnaia

Martín pourrait cependant être un peu plus isolé dans cette lutte. Son coéquipier Johann Zarco s'est dit prêt à l'aider si l'opportunité venait se présenter, mais le reste du clan Ducati pourrait pencher du côté de Pecco Bagnaia, Enea Bastianini faisant le jeu de l'équipe officielle et les pilotes VR46 étant proches de l'Italien grâce à l'Academy de Valentino Rossi.

"Je ne me soucie pas des amis, je me préoccupe juste de moi", a estimé Martín, qui ne veut pas en faire un sujet : "Je sens que si je suis à 100%, je peux tous les battre. Je me concentre sur le week-end, sur moi, et après, si quelqu'un l'aide ou pas, c'est hors de mon contrôle donc je ne m'en soucie pas vraiment".

Martín prédit un week-end "super serré" à Losail, la nature du tracé étant favorable aux courses en groupe, à l'inverse des gros écarts vus à Sepang il y a quelques jours : "Je pense qu'il y aura une lutte très disputée entre tous les pilotes rapides. Il y a une bonne chance de reprendre beaucoup de points mais aussi d'en perdre beaucoup. Il faudra être intelligent, rapide, et essayer de gagner".

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Márquez : les pilotes seront "plus importants" grâce aux concessions
Article suivant Le Quartararo de 2023 aurait mieux pu défendre son titre en 2022

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France