Yamaha ne laissera pas Maverick Viñales courir à Silverstone

Maverick Viñales ne va pas reprendre le guidon de la Yamaha à Silverstone, où se déroulera le prochain Grand Prix MotoGP.

Yamaha ne laissera pas Maverick Viñales courir à Silverstone

D'après les informations de Motorsport.com, l'absence de Maverick Viñales va se prolonger : Yamaha ne lui permettra pas de prendre part au prochain Grand Prix MotoGP, prévu à Silverstone la semaine prochaine.

Le pilote espagnol et son équipe sont en conflit depuis le Grand Prix de Styrie, disputé le 8 août, où Viñales a été vu en train de piloter de manière étrange et irrégulière, donnant de grands coups d'accélérateur sous l'effet de la frustration accumulée ces derniers temps selon ce qu'il a lui-même expliqué avec le recul. Les responsables du constructeur japonais l'ont alors sévèrement puni en le suspendant pour le Grand Prix suivant, disputé sur la même piste du Red Bull Ring. Fabio Quartararo y était alors le seul représentant de l'équipe officielle Yamaha.

Toujours présent sur le circuit, Viñales s'est publiquement excusé samedi. Malgré tout, la réaction des responsables de l'équipe ne laissait pas présager d'une résolution à court terme du conflit. "Pour le moment, tout est possible", avait déclaré Massimo Meregalli samedi à BT Sport. "Yamaha était fermé jusqu'à hier au Japon. La décision prise ici vient de nous [en Europe]. Évidemment, nous avons consulté le Japon, mais pour le moment nous avons juste décidé de le suspendre pour cette course et on verra pour la suite."

Lire aussi :

Le constructeur a donc choisi de se passer à nouveau de Viñales pour le Grand Prix de Grande-Bretagne. Il y sera remplacé par Cal Crutchlow, pilote essayeur de la marque et qui, jusqu'ici, remplaçait Franco Morbidelli, actuellement blessé, au sein du team SRT.

Dans ce jeu de dominos, c'est Jake Dixon qui prendra la place de Morbidelli à Silverstone. Actuellement aligné par SRT en Moto2, l'Anglais fera ainsi ses débuts officiels dans la catégorie reine. Une opportunité qui répond à l'intérêt de l'équipe malaisienne, désireuse de l'évaluer au guidon de la M1, dans l'optique d'éventuellement faire appel à lui pour compléter son line-up MotoGP en 2022.

Le départ de Petronas en tant que sponsor principal de l'équipe à la fin de la saison a en effet conduit ses dirigeants à repenser leur projet et à revoir leurs ambitions à la baisse. Darryn Binder apparait actuellement comme étant le pilote le plus à même de rejoindre la formation dans la catégorie reine, lui qui évolue à l'heure actuelle en Moto3. Le Sud-Africain a effectué mardi un roulage au guidon d'une Yamaha de Superbike à Brno, sous la supervision de plusieurs membres de SRT. Jake Dixon, ou encore Xavi Vierge sont parmi les noms cités pour faire équipe avec lui.

Maverick Viñales, quant à lui, a été annoncé chez Aprilia pour 2022.

partages
commentaires
Lecuona à la fête une semaine après avoir appris son remplacement

Article précédent

Lecuona à la fête une semaine après avoir appris son remplacement

Article suivant

Joan Mir doit "gagner deux ou trois courses" pour garder le titre

Joan Mir doit "gagner deux ou trois courses" pour garder le titre
Charger les commentaires
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021