Jack Miller confirmé dans l'équipe officielle Ducati pour 2021

C'est désormais officiel : Jack Miller rejoindra l'équipe factory de Ducati en 2021, premier pilote à être confirmé par le constructeur italien pour le moment.

Jack Miller confirmé dans l'équipe officielle Ducati pour 2021

Après Troy Bayliss et Casey Stoner, un pilote australien va à nouveau intégrer l'équipe officielle Ducati en MotoGP. Membre du team Pramac depuis deux ans, Jack Miller a été choisi par le constructeur de Borgo Panigale pour faire partie de son line-up factory la saison prochaine.

Déjà pressenti pour ce poste il y a un an, il avait été recalé au profit de Danilo Petrucci. Le pilote italien n'ayant pas réalisé une saison aussi régulière qu'espéré en 2019, la rumeur s'est faite de plus en plus pressante, confirmée ces derniers jours par les propos des directeurs de team Pramac et de la formation officielle, qui ont témoigné de négociations en cours et proches d'aboutir. Ducati officialise désormais un accord passé avec Miller pour qu'il intègre le team factory en 2021, avec une option qui, si elle était activée, lui permettrait de rester à ce poste également en 2022.

Jack Miller a connu un parcours atypique en Grand Prix, lui qui a fait son entrée en MotoGP en 2015 sans en être passé par le Moto2. Vice-Champion du monde Moto3 en 2014, il a rejoint la catégorie reine avec le team LCR, où une Honda satellite était mise à sa disposition, avant de passer chez Marc VDS. C'est là qu'en 2016 il a signé sa première victoire, créant la surprise lors d'un Grand Prix des Pays-Bas détrempé et mémorable.

Lire aussi :

Entré dans le giron Ducati en 2018 via le team Pramac, il a obtenu une pole position dès cette première année − elle aussi passée à la postérité lorsque tous les autres pilotes ont pris le départ depuis la pitlane ou le fond de la grille. Alors qu'il disposait en 2018 d'une moto datant de la saison précédente, il a fait un bond de deux ans en 2019 en se voyant confier une machine identique à celle des pilotes officielles. Il a alors obtenu cinq podiums, avec à la clé la huitième place du championnat.

"Avant toute chose, je souhaite remercier chaleureusement Paolo Campinoti, Francesco Guidotti et toute l'équipe Pramac Racing pour le formidable soutien que j'y ai reçu durant les deux ans et demis que nous avons passés ensemble", commente Jack Miller. "C'est un honneur de pouvoir continuer ma carrière MotoGP avec le constructeur de Borgo Panigale et je souhaite remercier toute l'équipe dirigeante de Ducati pour m'avoir fait confiance et m'avoir offert cette incroyable opportunité. J'ai hâte de recommencer à courir cette année. Je suis prêt à assumer avec la plus grande implication la responsabilité d'être un pilote officiel Ducati en 2021."

"Depuis son arrivée dans le team Pramac Racing, Jack a accompli de grands progrès, il a démontré qu'il était l'un des plus rapides et des plus talentueux du championnat. Nous sommes donc heureux qu'il ait accepté de piloter la Desmosedici officielle pour l'équipe Ducati l'année prochaine", commente Claudio Domenicali, PDG de Ducati Motor Holding. "Nous sommes convaincus que Jack a tout ce qu'il faut pour se battre régulièrement pour les positions qui comptent, et ce à chaque course et dès cette saison avec la Desmosedici GP20 du team Pramac Racing, et pour faire un grand pas en avant l'année prochaine grâce au soutien total de l'équipe Ducati."

Quatrième constructeur à annoncer un pilote officiel pour 2021, Ducati réussit un premier recrutement après avoir échoué ces derniers mois à convaincre Maverick Viñales et Fabio Quartararo de changer de constructeur. Les discussions avec Andrea Dovizioso sont elles aussi compliquées et n'ont pas pour le moment permis de trouver d'accord, alors que le pilote italien a terminé les trois dernières saisons à la place de vice-Champion du monde. En l'état, le dernier guidon encore à pourvoir dans l'équipe officielle devrait se jouer entre Dovizioso et son actuel coéquipier, Danilo Petrucci, de plus en plus sur la sellette.

Lire aussi :

L'équipe Pramac devrait, selon toute vraisemblance, confirmer son autre pilote, Pecco Bagnaia, qui n'a pour le moment disputé qu'une seule saison en MotoGP. Plusieurs pilotes actuellement engagés en Moto2 sont en lice pour le rejoindre, les noms récemment cités étant ceux de Jorge Martín, Lorenzo Baldassarri, Enea Bastianini mais aussi Álex Márquez.

partages
commentaires
Premier test post-confinement pour KTM
Article précédent

Premier test post-confinement pour KTM

Article suivant

Petrucci sur le départ ? "Rien de concret" avec Aprilia

Petrucci sur le départ ? "Rien de concret" avec Aprilia
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021