Miller a essayé la Ducati Panigale V4 R à Barcelone

partages
commentaires
Miller a essayé la Ducati Panigale V4 R à Barcelone
Par :
23 mai 2019 à 07:11

Le pilote australien a eu l’opportunité d’essayer la moto phare du Superbike, et a roulé toute une journée sur le circuit de Montmeló, en Catalogne.

Les catégories Moto2 et Moto3 ont réalisé deux journées d’essais privés sur le circuit de Barcelone, et ont été rejointes par Jack Miller lors de l’une d’entre elles. L’Australien a en effet lui aussi pris la piste au guidon de la nouvelle Ducati Panigale V4 R, laissant ainsi la Desmosedici avec laquelle il dispute la saison en MotoGP pour la machine qui domine le championnat du monde Superbike.

Le pilote Pramac a frôlé son deuxième podium de la saison au Grand Prix de France, après avoir réalisé une course solide. Se portant en tête lors des premiers tours et ne facilitant pas la tâche à Marc Márquez, il a dû s’incliner face au champion espagnol, puis face aux deux pilotes officiels, Andrea Dovizioso et Danilo Petrucci. Le numéro 43 a néanmoins passé une grande partie de la course devant eux, et cette performance s’est ajoutée aux bonnes prestations qu’il réalise depuis le début de la saison.

Lire aussi :

Celles-ci ne sont pas anodines, puisqu’il est de notoriété publique que l’Australien vise le guidon officiel de Petrucci l’an prochain. Cependant, le podium que ce dernier a décroché au Mans lui a permis de marquer des points importants auprès de Ducati, tandis que l’équipe Pramac souhaite de son côté garder Miller en 2020. Celui-ci a beau être meilleur pilote satellite et sixième au championnat, juste derrière l’Italien, rien n’est encore fait.

En attendant de pouvoir rouler sur la Ducati officielle en MotoGP, il s’est donc exercé sur la Panigale phare du Superbike, qui mène actuellement le classement général grâce aux 11 succès d’Álvaro Bautista, et s'est montré très enthousiaste au terme de cet essai : "J'ai passé une incroyable journée sur la V4 R à Barcelone. Un potentiel énorme pour une moto de série. Beaucoup de plaisir à aller en piste en déchargeant la camionnette, en faisant la pression des pneus, le carburant, en changeant les plaquettes de frein, à l'ancienne. Ça m'a fait encore plus apprécier le fait d'avoir une excellente équipe autour de moi. Merci à Tomas d'avoir été mon chef mécanicien."

 

Article suivant
Pour Rossi, "Quartararo est la surprise" cette année

Article précédent

Pour Rossi, "Quartararo est la surprise" cette année

Article suivant

Rossi face à Dovizioso, un duel qui n'aura pas lieu en DTM

Rossi face à Dovizioso, un duel qui n'aura pas lieu en DTM
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP , WSBK
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Jack Miller
Équipes Pramac Racing
Auteur Charlotte Guerdoux
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu