Morbidelli savoure une pression nouvelle de candidat au titre MotoGP

Le vice-Champion du monde 2020 aborde la nouvelle saison MotoGP avec une pression inédite pour lui, celle de faire partie des prétendants au titre. Entièrement due à ses résultats, il ne la trouve pas lourde à porter.

Morbidelli savoure une pression nouvelle de candidat au titre MotoGP

Quel changement en un an ! Franco Morbidelli se présente sur la saison 2021 en tant que vice-Champion du monde en titre, passé à seulement 13 points du sacre l'an dernier grâce notamment à une seconde moitié de championnat particulièrement solide. "On sait que Franco est rapide, mais durant la deuxième moitié du championnat l'année dernière je pense qu'il a été la surprise du MotoGP, car il était très fort et il a pu gagner trois courses", souligne même Valentino Rossi en cette journée de rentrée des classes.

Il y a un an, à pareille époque, le jeune pilote italien devait digérer une saison 2019 pas franchement ratée, mais durant laquelle il était resté dans l'ombre de Fabio Quartararo, son coéquipier, face auquel il tenait pourtant le rôle de leader dans le team Petronas, le Français n'étant pas attendu à un si haut niveau pour sa première saison dans la catégorie reine. En conséquence de ces résultats, leur différence de statut s'est inversée en 2020, Quartararo bénéficiant désormais de la machine la plus évoluée et Morbidelli d'un modèle plus ancien de la M1.

La tournure prise par leur confrontation en interne a pourtant fait réagir le pilote italien, qui a expliqué avoir abordé 2020 avec plus d'implication et une préparation plus sérieuse. Les résultats ont suivi, car s'ils ont tous deux remporté trois courses en 2020, c'est lui qui a fini par prendre l'ascendant au championnat, terminant même comme le premier pilote du groupe Yamaha.

"Je suis prêt pour ce premier Grand Prix de l'année. Je me sens vraiment bien. J'ai passé un très bon hiver, j'ai fait de bons tests et je me sens bien. J'ai une grande confiance grâce aux résultats de l'année dernière", décrit-il à présent, alors que la saison 2021 débute au Qatar. "J'ai aussi un grand poids sur les épaules, un nouveau poids à porter, celui d'être l'un des favoris, c'est donc un poids que je suis heureux d'avoir."

Lire aussi :

"Je vais essayer de faire mon maximum. Je vais essayer d'affronter le week-end comme je l'ai fait l'année dernière, c'est-à-dire avec une grande agressivité technique, avec confiance et courage. Et je vais essayer de rouler comme l'année dernière, c'est-à-dire avec douceur et, je l'espère, avec de la vitesse. C'est ce que je vais essayer de faire et on verra si j'y arrive."

"C'est une belle pression et je pense que c'était plus difficile l'année dernière. La pression de l'année dernière était différente, plus difficile et plus lourde", souligne-t-il. Se sentait-il dos au mur après le revers de 2019 ? "Exactement. Sortir de ce type de situation est plus difficile. La pression de cette année, par contre, me plaît. C'est une belle chose, elle est due à des résultats, à de belles choses, alors je suis plus content d'avoir ce type de pression."

Pour cette nouvelle saison, Franco Morbidelli conserve la Yamaha la moins récente du plateau, même si elle a reçu d'importantes évolutions pendant l'hiver. Cité comme l'un des prétendants naturels au titre au vu des performances dont il a été capable l'an dernier, il reste réaliste quant à la concurrence fournie qu'il va lui falloir affronter.

"J'espère ce qu'il y a de mieux, mais je suis aussi préparé pour le pire. J'espère battre ces gars : j'y travaille et je veux les battre. Mais si je n'y arrive pas, ce ne sera pas un désastre, c'est sûr. Et ces gars sont nombreux, parce que c'est le MotoGP et il y a beaucoup de jeunes pilotes, mais aussi des pilotes expérimentés et forts. C'est difficile, et ça ne dépend pas toujours de choses que vous connaissez ou de choses que vous pouvez contrôler."

"Je le prends comme c'est, un challenge super difficile qui doit être relevé avec beaucoup de courage, d'efforts et d'implication. C'est ce que je vais faire, et si je n'y arrive pas, tant pis. La vie continue."

partages
commentaires

Voir aussi :

Joan Mir mise sur la constance pour défendre son titre

Article précédent

Joan Mir mise sur la constance pour défendre son titre

Article suivant

Photos - Le MotoGP prêt à débuter sa saison 2021 !

Photos - Le MotoGP prêt à débuter sa saison 2021 !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Franco Morbidelli
Équipes Petronas SRT
Auteur Léna Buffa
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021