Morbidelli Rookie de l'année, une "bonne façon de quitter Marc VDS"

L'Italo-Brésilien a remporté son bras de fer avec Hafizh Syahrin à Valence pour succéder à Johann Zarco au titre de meilleur débutant cette année.

Morbidelli Rookie de l'année, une "bonne façon de quitter Marc VDS"
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS

W.Z., Valence - La seconde partie de la course à Valence a dû sembler durer une éternité pour Franco Morbidelli, éliminé parmi tant d'autres pilotes suite à une chute lors des 14 premiers tours de l'épreuve, avant la sortie du drapeau rouge.

Certes son adversaire direct pour le titre de Rookie de l'année, Hafizh Syahrin, devait inscrire au moins dix points (donc finir au minimum à la sixième place), mais compte tenu du nombre d'abandons et de l'aisance du Malaisien sur piste mouillée, il y avait de quoi ne pas être tranquille.

Ce dernier a finalement livré une belle course, mais sa dixième place à l'arrivée s'est révélée insuffisante pour espérer l'emporter dans son duel face à Morbidelli, soulagé après avoir été contraint de passer les derniers tours en simple spectateur.

Lire aussi :

Belle remontée avant la chute

L'Italo-Brésilien aurait en effet pu s'épargner des cheveux blancs s'il avait davantage pris conscience de l'évolution négative des conditions météo après le premier départ. "J'étais 15e sur la grille, et puis cinquième à la fin [avant sa chute]", rappelle néanmoins le désormais ancien pilote Marc VDS. "C'était donc une belle remontée, et j'ai pris beaucoup de plaisir. Malheureusement, lorsque la pluie s'est intensifiée et que les conditions ont commencé à devenir dangereuses, je n'ai pas ralenti comme j'étais censé le faire. J'ai donc fini dans les graviers et je n'ai pas pu ramener la moto au garage à temps."

Malgré son abandon, Morbidelli succède donc à Johann Zarco au rang de meilleur débutant cette saison. Un résultat qui était tout sauf joué en début d'année, surtout si on garde en tête les incertitudes ayant entouré l'avenir de l'équipe Marc VDS, et l'absence de référence dans l'équipe.

Son coéquipier Thomas Lüthi, lui aussi rookie, n'a en effet pas inscrit le moindre point en 2018, ce qui rend la performance du Champion du monde Moto2 2017 encore plus remarquable.

Lire aussi :

"L'année a été difficile", concède ainsi Morbidelli. "Nous avons rencontré beaucoup de difficultés, mais avec de la régularité et tout le travail que nous avons pu faire, nous avons réussi à obtenir suffisamment de points pour décrocher ce titre. C'est bon pour moi, c'est bon pour l'équipe et ça stimule tout le monde. Je pense que c'est une bonne façon de dire au revoir à l'équipe Marc VDS."

L'aventure de Morbidelli en MotoGP va désormais se poursuivre dès demain au sein de la nouvelle équipe SIC Yamaha Petronas, où il retrouvera un autre rookie, en la personne de Fabio Quartararo.

partages
commentaires
L'arrêt du GP de Valence, "une blague" selon Jack Miller

Article précédent

L'arrêt du GP de Valence, "une blague" selon Jack Miller

Article suivant

Lorenzo et Zarco prennent possession de leurs nouveaux garages

Lorenzo et Zarco prennent possession de leurs nouveaux garages
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021