Officiel - Marc Márquez prolonge son absence après Spielberg !

Marc Márquez est forfait pour les prochains Grands Prix de la saison et ne fera pas son retour à Misano.

Officiel - Marc Márquez prolonge son absence après Spielberg !

Honda a annoncé samedi après-midi que Marc Márquez, qui devait faire son retour lors de la prochaine course à Misano, début septembre, sera en fin de compte absent pour deux à trois mois supplémentaires. Le Champion du monde en titre vit actuellement le pire moment de sa carrière après sa chute subie lors de la première manche du championnat à Jerez, le dimanche 19 juillet, alors qu'il abordait une folle remontée vers les commandes du Grand Prix (finalement remporté par Fabio Quartararo).

Lors de sa chute, Marc Márquez s'était cassé l'humérus du bras droit, qui avait été opéré le mardi suivant à Barcelone. L'opération s'y était bien déroulée, à tel point que l'Espagnol avait fait un retour sensationnel en piste le samedi suivant, toujours à Jerez, pour tenter de participer à la deuxième épreuve du calendrier. Avec détermination, le #93 s'était alors remis en piste lors de la troisième séance d'Essais Libres et en EL4, quelques minutes avant d'abdiquer pour les qualifications, après avoir constaté que son bras ne répondait pas comme il l'attendait, mais en montrant tout de même disposer d'un rythme sur un tour lui permettant d'être dans le groupe compact et compétitif qu'est le plateau MotoGP 2020.

Tout semblait prêt pour un retour de l'Espagnol à Brno après une convalescence prolongée, mais un mauvais geste en ouvrant une fenêtre de sa maison, selon les communications officielles, a ensuite fait céder la plaque qui lui avait été posée. Márquez s'est ainsi trouvé forcé de repasser par la salle d'opération, le lundi de la semaine du Grand Prix de République Tchèque (remporté par Brad Binder).

Un retour encore différé

Il était initialement fortement suggéré que sa récupération entraînerait son absence de l’enchaînement rapproché au calendrier de la manche de Brno et des deux épreuves disputées en Autriche, dont la dernière est le Grand Prix de Styrie se déroulant ce week-end, en vue d'un retour à Misano.

Cependant, la récupération après cette deuxième opération se déroule plus lentement que prévu, amenant le pilote de Cervera à toujours douter de sa capacité à pouvoir remonter sur sa Honda et à prendre part à l'intégralité d'un week-end de Grand Prix dans des conditions satisfaisantes. Le handicap accusé sur ses rivaux potentiels pour une nouvelle couronne mondiale étant déjà dramatiquement élevé (il compte 67 unités de retard sur Quartararo avec encore dix manches au calendrier en incluant le Grand Prix de Styrie), le pilote espagnol préfère rester encore en retrait pendant le temps nécessaire à une totale récupération de ses moyens, avec le soutien inconditionnel de Repsol Honda, qui le remplacera toujours pendant la période concernée par Stefan Bradl.

"On a beaucoup parlé de la récupération de Marc et des différentes échéances, mais dès le premier jour après la deuxième opération, nous avons dit que le seul objectif était qu'il soit à 100%. Nous ne voulons pas nous précipiter. Une fois que Marc sera en mesure de revenir et de courir au niveau qu'il connaît, alors nous réfléchirons au prochain objectif", a commenté Alberto Puig, directeur de l'équipe.

Lire aussi :

"Le HRC n'a pas fixé de Grand Prix pour le retour du Champion du monde en titre et continuera à rendre compte de l'évolution de son rétablissement", annonce simplement le communiqué de presse publié par Honda, tandis que selon les informations de Motorsport.com, cette période pourrait être étirée jusqu'à deux à trois mois avec l'aval du team.

Après trois manches en 2020, Repsol Honda, qui aligne ainsi Bradl et Álex Márquez, occupe la dernière position au Championnat du monde des équipes. Les qualifications du Grand Prix de Styrie, ce samedi après-midi, ont vu Takaaki Nakagami signer une très belle seconde position sur la grille de départ au guidon de la RC213V du team satellite LCR Honda. Avec la machine factory, Álex Márquez n'est parvenu à signer que la 17e position, tout de même largement devant Bradl, 21e.

Avec Oriol Puigdemont

partages
commentaires
Le line-up des équipes Ducati éclairci "avant Misano"

Article précédent

Le line-up des équipes Ducati éclairci "avant Misano"

Article suivant

Le manager de Dovizioso admet une erreur avec KTM

Le manager de Dovizioso admet une erreur avec KTM
Charger les commentaires
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021