Des douleurs à l'épaule stoppent Petrucci

Le pilote Ducati n'a pu boucler que dix tours lors du test de Valence et tentera de faire son retour en piste la semaine prochaine, pour les derniers essais avant la pause hivernale.

Des douleurs à l'épaule stoppent Petrucci

Mauvaise nouvelle pour Danilo Petrucci, qui a dû renoncer aux importants essais menés cette semaine à Valence. La faute à une épaule douloureuse, dont il révèle avoir souffert toute la saison jusqu'à ce que la situation s'aggrave dans sa chute dimanche, durant la dernière course de la saison.

"J'avais déjà quelques difficultés à cause d'une tendinite à l'épaule gauche et malheureusement dimanche je suis tombé sur cette même épaule et je l'ai tordue à nouveau. [Lundi] je suis resté au repos, puis [mardi] j'ai essayé de rouler mais au bout de deux ou trois tours je n'avais plus d'énergie", explique-t-il auprès du site officiel du MotoGP. "J'ai essayé, mais au bout de deux ou trois tours, j'ai commencé à être en difficulté. Je ne pouvais pas rester dans l'aspiration, je n'arrivais pas à beaucoup bouger, alors on a décidé de rester prudents."

Lire aussi :

C'est donc une tendinite chronique à l'épaule gauche, accentuée dans l'accident de dimanche, qui pousse à présent le pilote Ducati au repos. "J'ai cette instabilité depuis l'hiver, mais j'ai beaucoup travaillé", précise-t-il, lui qui admettait dimanche qu'il terminait la saison très fatigué. "Après ma chute à Phillip Island, c'est tout mon dos qui n'était pas bien. Et puis quand je suis arrivé ici cette épaule était enflammée, j'avais une tendinite. J'ai fait la course en allant presque bien, mais quand je suis tombé j'ai à nouveau eu très mal. Je pense que ce muscle termine la saison en étant très faible et je sens que l'épaule bouge."

S'il a initialement été envisagé qu'il puisse reprendre la piste ce mercredi, il y a finalement renoncé, laissant Andrea Dovizioso et Michele Pirro mener à bien le travail nécessaire sur les nouveautés destinées à 2020. "Il a encore mal, alors nous avons suggéré qu'il ne force pas sur son épaule en roulant aujourd'hui parce que nous préférons prendre un peu plus de temps et l'avoir en meilleure forme à Jerez", explique Davide Tardozzi, team manager.

Aucune opération ne semble être requise pour cette blessure, que le repos et la physiothérapie devraient aidée à guérir. "Il y a une petite lésion sur le ligament et si je ne prends d'autre choc ça va", explique Petrucci. "Nous pensons qu'il faudra au moins un ou deux mois pour que son épaule se remette complètement", ajoute Davide Tardozzi. "Il y a une inflammation sur la coiffe des rotateurs de l'épaule et le médecin nous a dit qu'il lui faudrait au moins dix ou 15 jours de repos total, puis ensuite il faudra faire des soins pendant plus d'un mois."

partages
commentaires
Nouvelle Yamaha : du positif, mais toujours un déficit en ligne droite

Article précédent

Nouvelle Yamaha : du positif, mais toujours un déficit en ligne droite

Article suivant

Test Valence, J2 - Les Yamaha restent au sommet

Test Valence, J2 - Les Yamaha restent au sommet
Charger les commentaires
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021