MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
4 jours
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
11 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
25 jours

Les médecins autorisent Pol Espargaró à reprendre la piste

partages
commentaires
Les médecins autorisent Pol Espargaró à reprendre la piste
Par :
3 oct. 2019 à 09:07

Le pilote KTM va se joindre à Mika Kallio pour les premiers essais libres du Grand Prix de Thaïlande, vendredi, après avoir reçu le feu vert des médecins.

Pol Espargaró a passé ce jeudi le contrôle médical qui lui a donné l'autorisation de reprendre la piste demain pour les premiers essais libres du Grand Prix de Thaïlande. Moins de deux semaines après avoir été opéré pour une fracture du poignet, le pilote espagnol va donc se remettre au guidon de sa KTM. Son objectif, clairement annoncé dès qu'il a été opéré, était de ne pas manquer une deuxième course de suite après son forfait en Aragón, où il a été accidenté pendant les EL4.

Lire aussi :

Espargaró est arrivé en Thaïlande mardi, après huit jours d'une préparation minutieuse, rythmée par des séances quotidiennes de physiothérapie entrecoupant son entraînement. "La semaine à la maison a été très longue pour moi", admet-il. "Je me suis entraîné et j'ai fait en sorte d'être prêt à être ici. C'était mon principal objectif de courir ici, en Thaïlande. Mais les heures de physiothérapie, cryothérapie, magnétothérapie, lasers, técarthérapie… j'ai utilisé toutes les machines possibles ! J'ai fait des soins 24h/24 et même quand je dormais j'utilisais la magnétothérapie, alors je n'aurais pas pu en faire plus à la maison. Mon objectif était d'être ici et je suis ici en bonne forme, je pense."

"Merci aux médecins, ils ont fait du super boulot, parce que s'ils n'avaient pas fait cela, je ne pourrais pas être ici au bout de dix jours", souligne le pilote espagnol, qui a refusé de porter un plâtre. "J'ai 14 points de suture, ils ont donc fait une grande incision et ils ont placé une plaque, assez grande. C'était la seule façon de guérir la blessure. La fracture était propre, sans déplacement, mais pour être ici aussi vite, il fallait mettre une plaque."

Pol Espargaró a mis un point d'honneur à être apte pour ce déplacement et pourra donc à présent évaluer sa condition directement dans le feu de l'action. Reste donc à voir à présent s'il sera suffisamment remis pour maîtriser sans encombre sa RC16 sur la piste de Buriram et aller au bout du week-end. "Il est important de courir ici. C'est la raison pour laquelle je suis ici, je ne voulais pas rester à la maison à me reposer, même si ça aurait peut-être été mieux pour ma blessure. Je veux courir, je veux continuer à développer la moto et donner un coup de main à KTM parce qu'ils le méritent. Ils investissent beaucoup d'efforts dans ce projet", ajoute le pilote espagnol.

Article suivant
GP de Thaïlande : les records à battre

Article précédent

GP de Thaïlande : les records à battre

Article suivant

Rossi changera de chef mécanicien en 2020

Rossi changera de chef mécanicien en 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Thaïlande
Lieu Chang International Circuit
Pilotes Pol Espargaró
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Léna Buffa