Pramac fera "tout son possible" pour prolonger Zarco

Paolo Campinoti, grand patron de l'équipe Pramac, a fait part de sa volonté de conserver Johann Zarco pour la saison 2023 du MotoGP. La décision sera prise en concertation avec Ducati.

Pramac fera "tout son possible" pour prolonger Zarco
Charger le lecteur audio

Les différents acteurs du MotoGP commence à placer leurs pions en vue de la saison 2023, une large majorités de places restant à attribuer. Chez Ducati, Pecco Bagnaia a déjà prolongé dans l'équipe officielle mais la place de Jack Miller pourrait être menacée par Enea Bastianini, vainqueur du GP du Qatar, ou encore Jorge Martín, impressionnant dans le team Pramac depuis ses débuts la saison passée.

Johann Zarco est resté à l'écart des rumeurs mais avant le début du week-end à Austin, le Français a fait part de sa volonté de rester chez Pramac la saison prochaine. Paolo Campinoti souhaite également prolonger l'aventure. "On est très contents de Johann", a déclaré le PDG de l'équipe Pramac au micro de Canal+. "On est convaincus qu'il peut rester avec nous et on fait tout notre possible pour qu'il reste."

Ducati a mis en place toute un système pour faire débuter des pilotes dans ses teams satellites et promouvoir ensuite les plus performants. Le constructeur aura donc son mot à dire sur le duo aligné chez Pramac et seule une décision en défaveur de Zarco venant de Borgo Panigale semble pouvoir le priver d'une prolongation.

"On prend toujours la décision avec Ducati", a précisé Campinoti. "On peut dire qu'on a un peu d'influence et on veut que Johann reste avec nous. Ça dépend de s'il veut rester, mais on a une très bonne relation. On est très contents et j'espère qu'il restera."

Johann Zarco est passé par toutes les émotions depuis le début de la saison, de son podium sous la pluie de Mandalika à sa chute dans les premiers tours à Termas de Río Hondo. Campinoti n'a aucun doute sur le potentiel de son pilote : "On fait tout notre possible pour le rendre serein parce que quand il est tranquille, il est très, très bon. Je pense qu'il a bien roulé jusqu'au GP d'Argentine, où il n'a pas eu de chance. Je pense qu'il peut bien faire."

Après ses deux titres en Moto2, Johann Zarco a rapidement brillé au cours de ses trois premières saisons en MotoGP sur la Yamaha du team Tech3. Il a vécu une année 2019 difficile, entre son passage écourté chez KTM et un bref intérim chez LCR. Alors qu'il songeait à se reconvertir en WorldSBK, Ducati l'a convaincu de rejoindre Avintia, à travers un contrat passé directement avec l'usine. Zarco s'est ainsi relancé en 2020 avec un modèle d'ancienne génération et depuis l'an passé, il a la même moto que les pilotes d'usine chez Pramac, avec qui il a décroché cinq de ses 12 podiums en catégorie reine.

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

Pourquoi Zarco est le seul à garder le holeshot device à l'avant

EL4 - Bagnaia a le dernier mot avant les qualifications