Le programme du Grand Prix du Qatar

partages
commentaires
Le programme du Grand Prix du Qatar
Par :
5 mars 2019 à 12:42

Le MotoGP fait cette semaine son retour sous le feu des projecteurs, au sens propre comme au sens figuré. Rendez-vous en effet au Qatar pour le premier Grand Prix de la saison, le seul qui se tienne en nocturne.

Ça y est, c'est l'heure de la rentrée des classes pour la catégorie reine de la compétition moto. Une dizaine de jours après y avoir bouclé leurs derniers essais de pré-saison, les équipes seront très bientôt de retour dans le Golfe Persique, plus précisément au Qatar, pour y disputer un Grand Prix aussi atypique qu'emblématique.

Lire aussi :

Pour la 13e année consécutive, le circuit de Losail, situé à une trentaine de kilomètres au nord de Doha, capitale du Qatar, accueille la première manche du championnat. Ce tracé, long de 5,380 km, comporte 16 virages, dont une majorité à droite. Il se distingue notamment par sa ligne droite de 1068 m, la quatrième plus longue du championnat et théâtre de la deuxième plus forte vitesse de pointe, qui vient entrecouper une piste rapide et fluide, rythmée par des vitesses moyennes à élevées.

Ce terrain de jeu très spécifique a fait son entrée au calendrier MotoGP en 2004. D'abord organisé dans le cadre de la tournée automnale extra-européenne, le Grand Prix a basculé en début de saison au bout de deux ans et c'est en 2007 qu'il a assumé le statut de premier round du championnat, jamais plus cédé à une autre épreuve depuis lors.

L'édition 2008 a créé l'événement, le MotoGP devançant la Formule 1 dans l'organisation d'un Grand Prix nocturne. Cette particularité est restée d'actualité depuis lors, la course du dimanche soir ayant rallié les faveurs des télévisions européennes comme des équipes, après de premières éditions en journée qui s'étaient révélées extrêmement exigeantes pour les motos compte tenu de la chaleur.

Tandis que les organisateurs relèvent un véritable défi électrique pour garantir la bonne tenue des roulages dans ces conditions, les teams doivent composer avec la baisse des températures et la hausse de l'humidité à la tombée de la nuit, le tout dans un environnement désertique où la moindre brise est synonyme de sable sur le bitume. Des conditions qui expliquent le changement opéré l'année dernière, avec l'avancement des horaires de roulage et une course MotoGP programmée trois heures plus tôt que par le passé.

Cette année, celle-ci a été légèrement repoussée à nouveau. Les chutes survenues au dernier jour des essais hivernaux sur la tranche horaire 20h-21h, lors d'une soirée particulièrement froide, ont vu les pilotes tirer la sonnette d'alarme, néanmoins le programme a pour l'instant été maintenu tel que prévu, avec un départ prévu à 20h heure locale dimanche pour la course de la catégorie reine, soit 18h heure française. Une course à suivre, bien entendu, en direct commenté sur Motorsport.com ! Le programme condensé l'an dernier sur trois jours au lieu de quatre est également maintenu, si bien que les premiers essais seront à suivre à partir de vendredi.

Lire aussi :

Article suivant
Rossi note des différences avec son nouveau coach

Article précédent

Rossi note des différences avec son nouveau coach

Article suivant

Márquez avait un objectif cet hiver : être en forme cette semaine

Márquez avait un objectif cet hiver : être en forme cette semaine
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP , Moto2 , Moto3
Événement GP du Qatar
Lieu Losail International Circuit
Auteur Léna Buffa
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu