Pour Puig, Honda doit revoir son approche et sa "façon de penser"

Alberto Puig appelle Honda à changer de philosophie après la pire première moitié de saison de son histoire. Le team manager de l'équipe officielle sent la marque prête à étudier toutes les options pour sortir la tête de l'eau.

Pol Espargaro, Repsol Honda Team

Honda vit une campagne 2022 très difficile. À la pause estivale, la marque est sixième et bonne dernière du championnat des constructeurs et n'a pas passé la barre des 100 points, du jamais-vu depuis la première saison complète du HRC sous sa forme actuelle en 1983, alors même que le barème n'offrait que 15 puis 20 points au vainqueur dans les années 1980.

Marc Márquez n'a décroché que deux top 5 avant de s'éloigner des circuits pour une nouvelle opération du bras, et depuis son podium au GP du Qatar en ouverture de la saison, Pol Espargaró n'a retrouvé le top 10 qu'une seule fois. Chez LCR, Takaaki Nakagami et Álex Márquez ne comptent que cinq arrivées parmi les dix premiers à eux deux, et jamais dans le top 5. La marque a touché le fond au GP d'Allemagne, quand aucun de ses représentants n'a marqué de points, une première depuis le GP de France 1982, que ses pilotes avaient boycotté, jugeant le circuit trop dangereux.

Il est désormais évident que la toute nouvelle RC213V lancée cette année n'a pas permis les progrès escomptés, Marc Marquez ayant perdu en sensations sur l'avant tandis que le gain d'adhérence à l'arrière qui avait justifié ces changements ne s'est finalement pas concrétisé. Après avoir reconnu que Honda avait eu "tort" de croire à un retour au premier plan cette année, Alberto Puig attend maintenant un changement de cap dans le développement de la machine.

"Ce n'est pas une bonne saison pour nous et il n'y a rien d'autre à approfondir sur la situation : on n'est clairement pas compétitifs et on doit progresser", a déclaré le team manager de l'équipe officielle. "C'est ce qu'on essaye de faire. On peut le voir de différentes façons ou trouver de longues explications mais la vérité c'est qu'on doit progresser et changer notre approche, c'est ce qu'on essaye de faire. Dans l'histoire de Honda, il y a eu plus de bons moments que de mauvais du point de vue des résultats, mais actuellement on est dans un mauvais moment, on doit donc résoudre ça."

Puig attend maintenant une réaction forte et plus qu'une nouvelle stratégie, il attend un profond changement de philosophie : "L'histoire de Honda montre qu'ils n'abandonnent jamais. On peut regarder telle ou telle chose mais on sait qu'on va y arriver. On doit probablement essayer de changer notre façon de penser, et la clé est de ne pas baisser les bras pour trouver une meilleure solution."

Privé de Márquez, Honda n'a marqué aucun point en Allemagne

Privé de Márquez, Honda n'a marqué aucun point en Allemagne

"On n'est pas notre place, on a beaucoup de mal et on doit essayer de trouver des solutions le plus vite possible pour nos pilotes", a ajouté Puig sur le site officiel du MotoGP. "On ne pense qu'à ça en ce moment, essayer d'améliorer notre moto avec toutes les possibilités et contre-mesures auxquelles on peut penser et qu'on peut apporter. Je ne peux pas en dire plus parce que c'est un fait que nous ne sommes pas au niveau normal de Honda donc on va essayer de corriger ça."

Les constructeurs japonais sont réputés pour leur difficultés à s'ouvrir à des concepts extérieurs et pour une certaine réticence au changement, mais Puig perçoit une volonté d'évoluer dans chaque division chez Honda. "Il est clair que personne n'est satisfait de la situation et que nous devons faire le nécessaire pour comprendre et trouver la solution", a expliqué l'ancien pilote sur le site du constructeur. "La seule chose que je peux dire est qu'au Japon, ils essaient de le faire, ainsi que le staff européen : l'intégralité de Repsol Honda Team essaie d'analyser ce qui est possible pour sortir de la situation actuelle."

Atteindre cet objectif serait naturellement plus simple avec un Marc Márquez au sommet de sa forme, le sextuple Champion de la catégorie reine ayant réussi à décrocher trois succès malgré ses limites physiques la saison dernière. Puig compte sur le retour de son pilote phare mais ne veut rien précipiter.

"C'est évident, ce n'est pas bon de perdre un pilote en cours de saison mais c'est comme ça. Heureusement, son opération a été bonne aux États-Unis, et nous espérons et nous nous attendons à ce qu'il retrouve sa vitesse, mais la priorité va à une convalescence totale de son bras, puis on repartira de zéro."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Luca Marini veut miser sur les qualifications à la reprise
Article suivant Gardner s'est coupé de la "distraction" du travail technique

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France