Résumé de qualifications
MotoGP GP d'Italie

Qualifs - Bagnaia poleman piqué au vif par Márquez, calvaire pour Quartararo

Francesco Bagnaia a fait preuve de caractère pour signer la pole position du Grand Prix MotoGP d'Italie, sur le tracé du Mugello, en devant se débarrasser d'un Marc Márquez déterminé à prendre sa roue.

Francesco Bagnaia, Ducati Team

eQ1 – Le week-end s’annonce difficile pour Quartararo !

Contraints de devoir aller chercher du temps de piste en Q1 afin d’obtenir l’un des deux premiers temps permettant leur accès encore fuyant à la Q2, Fabio Quartararo (Yamaha), efficace quelques instants auparavant en Essais Libres 3, ou encore Maverick Viñales (Aprilia) et Jack Miller (KTM) se lancent en piste avec le besoin de se montrer immédiatement efficaces.

Une séance dont l’heure de départ aura été quelque peu retardée par le drapeau rouge agité quelques minutes auparavant, lors des Essais Libres, en raison d’une chute sans gravité de Raúl Fernández, dont la moto aura projeté éléments aéro et graviers en piste ; et qui se déroule sous un ciel nuageux par 23°C dans l’air et 30°C en piste.

 

Les trois principaux protagonistes mentionnés ci-dessus ne tardent pas à établir de premiers temps de référence, dépassés cependant dans un premier temps par Alex Márquez (1'45"701, puis 1'47"298) et Franco Morbidelli au terme du run initial.

L’explication finale, après un bref passage par les stands, reprend pour les derniers instants disponibles en piste, tandis que Raul Fernandez enchaine une seconde chute en quelques instants, au même endroit que lors des EL3… Avec un drapeau jaune présent dans le quatrième secteur, plusieurs pilotes passent la ligne sans pouvoir enregistrer de nouveaux chronos et ce sont 90 dernières secondes qui demeurent disponibles pour faire le travail.

Une tâche que réalisera brièvement Viñales, P2, avant de se faire détrôner par Miller, tandis qu’un tour désastreux verra Quartararo manquer la Q2 pour la troisième fois consécutive et échouer avec seulement le cinquième chrono, une demi-seconde derrière le rythme de Márquez, synonyme d’une 15e position sur la grille, derrière son équipier Morbidelli.

GP d'Italie MotoGP : Classement de la Q1

P. Pilote Tours Temps Écart Intervalle km/h
1 Spain Álex Márquez 7 1'45.231     179.433
2 Australia Jack Miller 7 1'45.559 0.328 0.328 178.876
3 Spain Maverick Viñales 7 1'45.591 0.360 0.032 178.822
4 Italy Franco Morbidelli 7 1'45.754 0.523 0.163 178.546
5 France Fabio Quartararo 7 1'45.755 0.524 0.001 178.544
6 Japan Takaaki Nakagami 7 1'45.860 0.629 0.105 178.367
7 Italy Michele Pirro 7 1'46.002 0.771 0.142 178.128
8 Portugal Miguel Oliveira 7 1'46.003 0.772 0.001 178.127
9 Italy Fabio Di Giannantonio 8 1'46.170 0.939 0.167 177.846
10 Spain Raúl Fernández 3 1'46.347 1.116 0.177 177.550
11 Spain Augusto Fernández 7 1'46.359 1.128 0.012 177.530
12 Italy Lorenzo Savadori 6 1'47.244 2.013 0.885 176.065
13 Germany Jonas Folger 7 1'47.806 2.575 0.562 175.147
Lire aussi :

Q2 – Bagnaia agacé par Márquez

Avec leur ticket pour la Q2 sous un ciel toujours plus nuageux, Alex Márquez et Jack Miller sont chauds et rejoignent les pilotes ayant sécurisé leur place dans le top 10 lors des séances cumulées d’Essais 1 et Essais 2.

La majorité des pilotes font le choix du pneu avant plus dur pour le premier run chronométré, tandis que Marco Bezzecchi, Johann Zarco et Marc Márquez optent pour le tendre : un choix qui place immédiatement Bezzecchi et le champion espagnol aux deux premières places, devant Miller et Zarco, tandis que le drapeau jaune est agité dans le troisième secteur en raison de la chute d’Enea Bastianini qui n’enregistre ainsi aucun temps et regagne les stands aussi vite que possible. Avec un medium avant quelques instants plus tard, le chrono de 1'45"268 de Jorge Martín devient pourtant la nouvelle référence avant le second run de l’ensemble des concurrents… Onzième à neuf dixièmes, Bagnaia attend son heure.

 

Furieux de voir Marc Márquez prendre la piste devant lui, Bagnaia perd son flegme en reprenant la piste pour les derniers instants, tandis que le #93 s’obstine à tenter de prendre sa roue. Agité, adressant des signes à son rival Honda, l’Italien peine à préparer son tour lancé dans le meilleur des états d’esprit. La chute de Binder dans le secteur 3 met un terme aux espoirs du Sud-africain de bien figurer sur la grille, tandis qu’Aleix Espargaró lutte contre la douleur et une Aprilia agitée pour signer le troisième chrono provisoire. La lutte Bagnaia/Márquez en piste est passionnante dans les dernières minutes.

Un excellent chrono de 1’44’’855 place l’Italien piqué au vif aux commandes de la séance, emmenant celui du pilote Honda, deuxième (+ 0"078) et ainsi passé devant Martin et Bezzecchi, relégués à quatre dixièmes.

Les dernières secondes de la séance n’apporteront aucun changement à la hiérarchie au sommet, seuls Miller et Álex Márquez parvenant à améliorer, l’Espagnol sécurisant une position sur la première ligne de la grille de départ de la course sprint aux côtés de son illustre frère. Il sera en revanche pénalisé de trois places sur la grille dimanche.

Luca Marini a pris la quatrième place. Son chrono a dans un premier temps été annulé, le reléguant au 11e rang, mais a été rétabli par la suite.

GP d'Italie MotoGP : Classement de la Q2

P. Pilote Tours Temps Écart Intervalle km/h
1 Italy Pecco Bagnaia 8 1'44.855     180.077
2 Spain Marc Márquez 7 1'44.933 0.078 0.078 179.943
3 Spain Álex Márquez 6 1'45.007 0.152 0.074 179.816
4 Italy Luca Marini 7 1'45.079 0.224 0.072 179.693
5 Australia Jack Miller 7 1'45.186 0.331 0.107 179.510
6 Spain Jorge Martín 8 1'45.268 0.413 0.082 179.370
7 Italy Marco Bezzecchi 7 1'45.290 0.435 0.022 179.333
8 Spain Aleix Espargaró 8 1'45.380 0.525 0.090 179.180
9 France Johann Zarco 6 1'45.627 0.772 0.247 178.761
10 Spain Álex Rins 8 1'45.702 0.847 0.075 178.634
11 South Africa Brad Binder 4 1'45.731 0.876 0.029 178.585
12 Italy Enea Bastianini 6 1'46.884 2.029 1.153 176.658

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Blessures : Bagnaia serein, Bastianini, Oliveira et Marini souffrent
Article suivant La grille de départ du sprint au GP d'Italie MotoGP 2023

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France