Qualifs - Viñales place Yamaha en pole en Autriche !

Dépité vendredi, Maverick Viñales a confirmé en qualifications les progrès accomplis ce matin et il a décroché la pole position du Grand Prix d'Autriche.

Épargné par la pluie, mais pas par la tempête venue du clan Ducati en fin de matinée, le MotoGP a joué sa quatrième qualification de la saison sur le Red Bull Ring. À la clé, la première pole position de Maverick Viñales cette année.

Lire aussi :

Zarco et Rossi sauvés en Q1

Après des essais libres perturbés par la pluie, quelques prétendants à une place à l'avant de la grille de départ devaient en passer par la Q1, premier quart d'heure mettant en jeu les deux derniers tickets d'accès à la phase finale des qualifications.

C'était le cas notamment de Johann Zarco, sorti du top 10 ce matin, et le Français ne s'est pas fait prier. Quatrième des EL4 juste avant de s'élancer dans ces qualifs, il a placé sa Ducati du team Avintia au sommet de la feuille des temps dès le début, avec un premier chrono de référence de 1'23"865 qui, à la mi-séance, lui donnait une large marge sur ses adversaires.

Deuxième à ce stade, Danilo Petrucci pointait en effet à plus de quatre dixièmes, alors que Valentino Rossi n'avait que 18 millièmes de déficit sur cette deuxième place salvatrice lorsqu'il a rejoint son stand pour monter un pneu neuf. Même s'il semblait bloqué par un Petrucci prêt à défendre bec et ongle sa position, les efforts du pilote Yamaha allaient le mener à la Q2.

Le pilote Ducati retiendra cependant qu'il aurait mérité sa place, et il a signifié son mécontentement de manière très virulente à Aleix Espargaró pour l'avoir gêné, alors que l'Espagnol, qui semblait attendre une roue, s'est positionné entre Rossi et Petrucci, bloquant dès lors ce dernier.

 

S'il a pu se rapprocher à un dixième de Johann Zarco, Petrucci n'a rien pu faire pour résister au chrono de 1'23"891 finalement obtenu par Rossi. Un chrono salvateur pour le #46, qui allait dans la foulée accompagner Johann Zarco, à l'abri à la première place, en Q2.

Pour cinq centièmes, Petrucci a donc échoué à accéder à la Q2. Il partagera la cinquième ligne de la grille avec Aleix Espargaró et Cal Crutchlow. Iker Lecuona s'est quant à lui mis en évidence avec une solide séance, récompensée par le sixième temps. Le jeune pilote Tech3 a ainsi devancé Brad Binder, vainqueur du dernier Grand Prix en date, et un autre rookie, Alex Márquez. Les dernières places de la grille ont été attribuées à Bradl, Smith, Rabat et Pirro.

Dovizioso et Espargaró en 2e ligne

Ils étaient désormais 12 à s'élancer en chasse du chrono pour tenter de décrocher la pole position du Grand Prix d'Autriche, mais les nuages menaçants n'auguraient rien de bon. Cela, ajouté au risque de perdre un bon tour en fin de séance en cas d'apparition des drapeaux jaunes, a poussé les prétendants à la pole à se lancer immédiatement dans un time attack potentiellement déterminant

On a ainsi pu voir Fabio Quartararo se positionner en tête avec un chrono 1'23"787, bientôt amélioré par Maverick Viñales en 1'23"694. Yamaha dominait ce début de séance, devant les Suzuki et la Ducati de Jack Miller, alors que les deux favoris du week-end, Andrea Dovizioso et Pol Espargaró, devaient se contenter de la sixième et de la septième places après cette première salve, déjà frénétique.

Au retour en piste après le changement de pneu, Franco Morbidelli s'est porté dans le trio de tête, mais on a surtout vu Viñales obtenir d'emblée une amélioration de son temps confirmant son leadership en 1'23"643. Le pilote espagnol a rapidement vu sa première place contestée, Andrea Dovizioso obtenant un temps de 1'23"618 que Viñales a toutefois immédiatement amélioré en 1'23"450.

Fabio Quartararo et Pol Espargaró se sont chargés de faire rétrograder Andrea Dovizioso alors que celui-ci était lancé dans un autre tour rapide. Il n'allait toutefois obtenir qu'un temps de 1'23"606, synonyme de remontée à la troisième place, pas exactement ce qu'il visait. Son effort était terminé et il devait abandonner la lutte pour la pole.

La première place de Viñales semblait tenir bon, cependant Miller a lancé un dernier assaut, qui l'a propulsé de la sixième à la deuxième position, se chargeant de repousser Dovizioso en deuxième ligne. Quartararo quant à lui, en a été quitte pour la troisième place.

À l'instar de Dovizioso, Pol Espargaró a vu son ultime tentative se révéler vaine et le pilote KTM s'élancera donc de la cinquième place. Tous deux devancent un Joan Mir auteur d'une solide séance. La troisième ligne accueillera Morbidelli, Rins et Zarco, alors que Nakagami a signé le dixième temps de ces qualifications, devant Oliveira et Rossi.

Voir aussi :

Austria Grand Prix d'Autriche - Q2

P. Pilote Moto Tours Temps Écart Intervalle
1 Spain Maverick Viñales Yamaha 9 1'23.450    
2 Australia Jack Miller Ducati 9 1'23.518 0.068 0.068
3 France Fabio Quartararo Yamaha 9 1'23.537 0.087 0.019
4 Italy Andrea Dovizioso Ducati 10 1'23.606 0.156 0.069
5 Spain Pol Espargaró KTM 9 1'23.612 0.162 0.006
6 Spain Joan Mir Suzuki 9 1'23.673 0.223 0.061
7 Italy Franco Morbidelli Yamaha 9 1'23.719 0.269 0.046
8 Spain Álex Rins Suzuki 8 1'23.731 0.281 0.012
9 France Johann Zarco Ducati 8 1'23.828 0.378 0.097
10 Japan Takaaki Nakagami Honda 9 1'23.872 0.422 0.044
11 Portugal Miguel Oliveira KTM 9 1'23.939 0.489 0.067
12 Italy Valentino Rossi Yamaha 10 1'23.995 0.545 0.056

Austria Grand Prix d'Autriche - Q1

P. Pilote Moto Tours Temps Écart Intervalle
1 France Johann Zarco Ducati 7 1'23.865    
2 Italy Valentino Rossi Yamaha 9 1'23.891 0.026 0.026
3 Italy Danilo Petrucci Ducati 8 1'23.915 0.050 0.024
4 Spain Aleix Espargaró Aprilia 8 1'24.151 0.286 0.236
5 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 9 1'24.228 0.363 0.077
6 Spain Iker Lecuona KTM 9 1'24.405 0.540 0.177
7 South Africa Brad Binder KTM 9 1'24.485 0.620 0.080
8 Spain Álex Márquez Honda 9 1'24.490 0.625 0.005
9 Germany Stefan Bradl Honda 9 1'24.662 0.797 0.172
10 United Kingdom Bradley Smith Aprilia 9 1'24.831 0.966 0.169
11 Spain Tito Rabat Ducati 7 1'25.287 1.422 0.456
12 Italy Michele Pirro Ducati 7 1'25.431 1.566 0.144

partages
commentaires
EL4 - Pol Espargaró confirme sa bonne forme mais chute
Article précédent

EL4 - Pol Espargaró confirme sa bonne forme mais chute

Article suivant

Petrucci : "Ducati veut changer de stratégie" en laissant Dovizioso partir

Petrucci : "Ducati veut changer de stratégie" en laissant Dovizioso partir
Charger les commentaires
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021