MotoGP
26 mars
EL1 dans
24 jours
C
GP de Doha
02 avr.
Prochain événement dans
31 jours
16 avr.
Prochain événement dans
45 jours
C
GP d'Espagne
29 avr.
Prochain événement dans
58 jours
C
GP d'Italie
27 mai
Prochain événement dans
86 jours
03 juin
Prochain événement dans
93 jours
C
GP d'Allemagne
17 juin
Prochain événement dans
107 jours
C
GP des Pays-Bas
24 juin
Prochain événement dans
114 jours
C
GP de Finlande
08 juil.
Prochain événement dans
128 jours
C
GP d'Autriche
12 août
Prochain événement dans
163 jours
C
GP de Grande-Bretagne
26 août
Prochain événement dans
177 jours
C
GP d'Aragon
09 sept.
Prochain événement dans
191 jours
C
GP de Saint-Marin
16 sept.
Prochain événement dans
198 jours
C
GP du Japon
30 sept.
Prochain événement dans
212 jours
C
GP de Thaïlande
07 oct.
Prochain événement dans
219 jours
C
GP d'Australie
21 oct.
Prochain événement dans
233 jours
28 oct.
Prochain événement dans
240 jours
C
GP de Valence
11 nov.
Prochain événement dans
254 jours

Quartararo pourrait citer "10 ou 12" candidats au titre

Maverick Viñales se méfie de Jack Miller, qu'il voit comme un sérieux prétendant au titre en 2021, mais il croit également en ses chances si la régularité est au rendez-vous chez Yamaha. Un avis partagé par Fabio Quartararo, qui voit jusqu'à dix ou 12 candidats !

partages
commentaires
Quartararo pourrait citer "10 ou 12" candidats au titre

La saison 2021 sera-t-elle aussi ouverte que la précédente ? C'est en tout cas ce à quoi s'attendent de nombreux acteurs du championnat après une campagne 2020 très haut placée dans les statistiques du MotoGP avec ses neuf vainqueurs et 15 pilotes différents vus sur le podium en l'espace de 14 courses seulement.

Ceux qui tentent des pronostics en ce début d'année partent tous azimuts ! Ainsi, dans la continuité du premier titre de Joan Mir, les pilotes Suzuki sont favoris selon Franco Morbidelli, alors qu'il constitue lui-même une sérieuse menace aux yeux de Jack Miller... qui est l'un des pilotes que Maverick Viñales craint le plus.

Lorsqu'il lui est demandé de nommer un rival pour la campagne 2021, c'est en effet le nouveau pilote du team Ducati factory qui est désigné par l'Espagnol. "Je pense que ce sera Miller, parce qu'il a été très bon la saison dernière. Je pense qu'il comprend bien les points forts de la Ducati", déclare-t-il, sans exclure pourtant les autres pilotes, à commencer par ceux qui disposeront également de la M1 : "Je pense que les quatre Yamaha peuvent être devant. On va essayer de replacer Yamaha au sommet."

Lire aussi :

Viñales espère en effet faire lui aussi partie des prétendants au titre en 2021. Dans cette optique, il pourra compter sur une Yamaha ayant subi de nombreuses retouches pour corriger les faiblesses identifiées l'an passé, mais c'est avant tout une machine capable de se battre pour les premières places sur toute la durée de la saison qui lui donnerait satisfaction.

"Mes attentes sont les mêmes depuis que je suis chez Yamaha. Nous avons pour objectif de décrocher le titre mais ce n'est pas facile, parce que nous avons de nombreux concurrents. Habituellement, on débute très bien la saison mais on ne reste pas à ce niveau. Nos concurrents progressent et pas nous", déplore l'Espagnol. "On va essayer de faire de notre mieux à chaque course cette saison, et pas sur quelques courses seulement, parce que parfois on est imbattable mais après on arrive sur des pistes où on ne peut pas jouer le top 5. On va chercher plus de constance. Je pense que tout le monde a énormément travaillé chez Yamaha cet hiver."

Son nouveau coéquipier, Fabio Quartararo, partage les mêmes ambitions, mais témoigne aussi de son incertitude quant à la hiérarchie qui se dégagera de cette nouvelle saison. Ainsi, lorsqu'il lui est demandé qui il craint le plus à l'aube du championnat 2021, la réponse du Français est radicale : "Tout le monde !"

La régularité comme élément clé

Il faut dire que la saison 2020 s'est révélée particulièrement ouverte, et Quartararo en sait quelque chose, ayant vu le titre lui échapper alors que personne n'a gagné plus souvent que lui au cours de ces 14 Grands Prix. Aujourd'hui, il estime qu'il y a de fortes chances que ce niveau de concurrence perdure, alors que les machines n'auront pas pu évoluer en profondeur pendant l'hiver.

"Franchement, si on regarde Miguel [Oliveira], il était très fort en fin d'année… Jack, Franco, Maverick, Mir, Rins… Il y a tellement de monde ! Je me souviens que l'année dernière, à Brno, les six constructeurs étaient dans le top 10, et il était contenu en trois dixièmes. Si on arrive à avoir un rythme un peu meilleur et [à bien] se qualifier, on peut se battre pour le championnat en étant régulier", pointe-t-il.

Lire aussi :

"Pour le moment, c'est donc très difficile de savoir qui sont les prétendants, mais il est clair qu'ils seront nombreux. Tout le monde semble avoir de grandes chances. Pecco [Bagnaia] aussi, s'il gagne en régularité, il peut vraiment faire partie des candidats parce qu'il y a de nombreuses courses sur lesquelles il a été très, très rapide. C'est très difficile de savoir qui choisir mais je pourrais facilement vous citer dix ou 12 prétendants."

"Je pense que tout le monde a des chances de gagner le championnat, on peut voir beaucoup de surprises", estime Fabio Quartararo auprès du site officiel du MotoGP. Et lui-même s'inclut logiquement parmi les prétendants au titre. "Mes attentes, c'est de gagner. Bien sûr, ça n'est pas facile. Mon objectif est clairement de gagner le titre, mais il ne faut pas penser au championnat dès le début. La première chose, c'est de gagner des courses, obtenir des victoires et des podiums, en ensuite viendra le moment de penser au championnat. Mais si je dois citer un objectif global c'est d'être Champion du monde."

Voir aussi :

Le partage de données "un point clé" dans la négociation Tech3-KTM

Article précédent

Le partage de données "un point clé" dans la négociation Tech3-KTM

Article suivant

GP d'Australie : échange de dates envisagé entre F1 et MotoGP

GP d'Australie : échange de dates envisagé entre F1 et MotoGP
Charger les commentaires
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021
Comment le duel entre Rainey et Schwantz est entré dans la légende Prime

Comment le duel entre Rainey et Schwantz est entré dans la légende

La rivalité entre Alain Prost et Ayrton Senna est souvent considérée comme la plus forte de l'Histoire des sports mécaniques. Mais celle entre Wayne Rainey et Kevin Schwantz pourrait tout aussi bien prétendre à ce statut. Leur duel a atteint ses sommets en 500cc durant la saison 1991, dont les deux pilotes gardent des souvenirs marquants 30 ans plus tard...

MotoGP
31 janv. 2021
Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP Prime

Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP

Sa première saison en MotoGP a vu Brad Binder se hisser extrêmement haut, mais aussi commettre quelques erreurs de débutant. Décidé à ne se trouver aucune excuse, le Sud-Africain affiche par là précisément le trait de caractère qui explique pourquoi KTM voit en lui l'homme de la situation pour prendre les rênes du programme après Pol Espargaró.

MotoGP
14 janv. 2021
Pourquoi Suzuki doit choisir le successeur de Brivio en interne Prime

Pourquoi Suzuki doit choisir le successeur de Brivio en interne

Le départ de Davide Brivio de Suzuki confronte la marque japonaise à un dilemme : recruter un nouveau directeur d'équipe ou confier le poste à une personne capable de maintenir la philosophie actuelle.

MotoGP
11 janv. 2021
Les dix moments décisifs pour le titre MotoGP 2020 Prime

Les dix moments décisifs pour le titre MotoGP 2020

Titré six fois en sept saisons, vainqueur de 43% des courses dont il a pris le départ en MotoGP, Marc Márquez aura été le grand absent de cette saison 2020, ouvrant un boulevard aux prétendants à sa succession dès la première manche. Condensé en quatre mois, le championnat ne s'est toutefois pas arrêté à ce premier coup de théâtre...

MotoGP
27 déc. 2020
L'Autriche 2019, "la dernière grosse émotion" de Dovizioso avec Ducati Prime

L'Autriche 2019, "la dernière grosse émotion" de Dovizioso avec Ducati

Arracher la victoire à Marc Márquez dans une course où il jugeait l'Espagnol favori aura été une émotion incomparable pour Andrea Dovizioso, sans doute son meilleur souvenir avec Ducati.

MotoGP
26 déc. 2020
L'erreur de Márquez qui a véritablement causé sa longue convalescence Prime

L'erreur de Márquez qui a véritablement causé sa longue convalescence

Que Marc Márquez décide ou pas de subir une troisième opération pour soigner son bras droit, sa tentative de reprendre la piste à Jerez – quatre jours après la première intervention – restera l'une des pires décisions de l'histoire du MotoGP. Le pilote espagnol pourrait encore en payer les conséquences en 2021.

MotoGP
27 nov. 2020