Quartararo : Le premier podium MotoGP, "encore mieux que ma victoire"

Le jeune Français réalise des débuts plus que convaincants en MotoGP, récompensés il y a une semaine par un premier podium. Des émotions fortes pour lui, mais aussi une manière de prouver qu'il a bel et bien sa place à ceux qui auraient pu en douter.

Quartararo : Le premier podium MotoGP, "encore mieux que ma victoire"

Leader des rookies de cette saison 2019, Fabio Quartararo a réussi à conquérir le paddock en un rien de temps. Alors que son accession rapide à la catégorie reine avait provoqué étonnement, voire critiques, le jeune Niçois a su allier un comportement irréprochable à des performances convaincantes.

De sa qualification à la cinquième place pour sa première course, au Qatar, aux deux pole positions d'ores et déjà acquises, avec au passage le nouveau record du plus jeune poleman de la catégorie, Quartararo a rapidement démontré sa pointe de vitesse sur le tour lancé, et ce avec une prise de risques bien dosée à en croire le fait qu'il vient tout juste de subir sa première chute. En course, quelques aléas sont venus abaisser sa position, mais une première récompense est arrivée à Barcelone, sous la forme d'une seconde place.

"Le résultat est clairement incroyable", estime Fabio Quartararo auprès du site officiel du MotoGP. "Depuis Jerez, on a commencé avec une première pole position, puis aussi une première ligne au Mugello avec la deuxième place, puis [Barcelone] a été le week-end parfait : on a fait la pole position et notre premier podium en MotoGP. Je ne m'attendais pas à autant de cette première partie de la saison."

Lire aussi :

"La véritable attente était d'essayer de monter sur le podium, bien entendu", avoue le pilote Petronas, qui avait des vues particulières sur le Grand Prix de Catalogne. "On savait que c'est une piste que j'adore. Le team avait dit qu'un top 6 ou top 8 serait très bien, mais franchement dans ma tête je savais que je voulais le podium. J'ai réussi à prendre un bon départ, malheureusement je me suis fait une petite chaleur avec Marc [Márquez], mais au final on a réussi à obtenir la deuxième place, c'est donc encore mieux que la troisième place qui aurait déjà été un podium."

Des émotions encore plus fortes qu'il y a un an

L'an dernier déjà, Barcelone avait réservé à Fabio Quartararo des émotions fortes, puisque c'est là qu'il avait donné la bonne impulsion à sa saison en remportant ce qui est à ce jour son unique victoire en Grand Prix. "Ce sont des sensations différentes", témoignait-il après son podium dimanche dernier. "La première victoire était très spéciale, mais beaucoup de gens m'ont dit que j'étais trop jeune pour aller en MotoGP, que c'était une erreur. À ce moment-là ce n'était pas un mauvais moment car nous étions sûrs de nous."

"À l'arrivée au parc fermé, cela n'avait rien à voir. C'était encore mieux que ma victoire, car je sais qu'il n'y a pas plus énorme catégorie que le MotoGP, et c'est donc énormément d'émotions que d'avoir obtenu ce podium", avouait-il à chaud, pas peu fier d'avoir prouvé qu'il pouvait tenir la distance en course. "Il y a énormément de personnes qui pensaient que nous n'étions bons qu'en qualifs et moyens en course. C'est vrai que mon point fort reste les qualifs, mais ce n'est que ma septième course en MotoGP, et on avait déjà fait quatre top 10, et là il s'agit de notre cinquième. Avec un top 5 nous aurions été déjà contents, mais avec un podium encore plus !"

Lire aussi :

"La prochaine étape va être de garder mon calme et d'apprendre comme on l'a fait ce week-end", prévient désormais Quartararo, qui a déjà engrangé 51 points. Cela lui permet d'occuper la septième place du championnat, à seulement deux points de Jack Miller qui le devance, et de mener avec aisance le classement des rookies qui l'oppose à Joan Mir (22 points), Miguel Oliveira (12) et Pecco Bagnaia (9). Prochaine étape : Assen. "On est très en confiance, alors on va essayer de rééditer le même week-end qu'ici [à Barcelone]. Bien sûr, on connaitra des moments difficiles, mais Assen est une piste que j'aime vraiment beaucoup, l'une de mes préférées, on sait que la Yamaha y est très bonne et on va essayer de faire une très bonne course et d'y obtenir un bon résultat."

Avec Willy Zinck

partages
commentaires
La retraite de Pedrosa, entre nouveau rôle et stress en moins

Article précédent

La retraite de Pedrosa, entre nouveau rôle et stress en moins

Article suivant

Espargaró commence à "prendre du plaisir" sur la KTM

Espargaró commence à "prendre du plaisir" sur la KTM
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021